Adapter à la mal-voyance Clavier virtuel Lexique Le Bailly Le Liddle Scott Le T L G Eulexis

Michèle TILLARD, Lycée Montesquieu, 72000 LE MANS
Version du 22/06/2018

Des outils vous accompagnent dans ce cours :

  1. un bouton permettant de grossir le texte (pour les malvoyants) ;
  2. un bouton vers le clavier de Laurent Robin permettant d'écrire en grec ; celui-ci est accompagné d'explications que l'on peut faire apparaître en cliquant sur le petit bouton à gauche ;
  3. un bouton renvoyant à un lexique contenant l'ensemble des mots contenus dans les fiches de vocabulaire (vous pouvez manier cet outil, en choisissant soit de chercher un mot français (les premières lettres suffisent), soit un mot grec (il faut taper les premières lettres avec le clavier français puis actionner le petit bouton à droite pour obtenir la translittération en grec), soit une catégorie grammaticale (nom, adjectif, adverbe...), soit enfin les mots d'une leçon donnée) ;
  4. trois boutons contenant les dictionnaires les plus communément utilisés : le Bailly en ligne, le Liddle Scott (en anglais), et le Thesaurus Linguae Graecae (TLG), également en anglais.
  5. Eulexis enfin est un outil qui vous offre, d'une part, un accès aisé à trois dictionnaires, dont le Bailly, et d'autre part vous permet de lemmatiser les termes grecs.

Merci de votre interaction sur le forum, tout au long de ce cours, mais aussi sur l'usage de ces outils, afin de les améliorer encore !

LE PARFAIT

Une clepsydre reconstituée. Musée de l'Agora, Athènes
Elle servait à mesurer le temps de parole dans les procès.

Usage du parfait

Le parfait grec est un résultatif : il indique qu'une action passée est terminée. À ce titre, il peut être considéré comme un temps du présent ; du reste, ses désinences sont primaires, comme celles du présent. On peut le traduire, souvent, par la locution "avoir fini de". Certains verbes prennent au parfait un sens purement présent :

Le perfectum actif

parfaitplus que parfaitfutur antérieur
indicatif Λέλυκα
λέλυκας
λέλυκε(ν)
λελύκαμεν
λελύκατε
λελύκασι(ν)
Ἐλελύκη
ἐλελύκης
ἐλελύκει(ν)
ἐλελύκειμεν
ἐλελύκειτε
ἐλελύκεσαν
Λελυκὼς ἔσομαι
Λελυκὼς ἔσει
Λελυκὼς ἔσται
λελυκότες ἐσόμεθα
λελυκότες ἔσεσθε
λελυκότες ἔσονται
impératifΛελυκὼς ἴσθι
λελυκὼς ἔστω
λελυκότες ἔστε
λελυκότες ὄντων
subjonctifΛελύκω
λελύκῃς
λελύκῃ
λελύκωμεν
λελύκετε
λελύκωσι(ν)
optatifΛελύκοιμι
λελύκοις
λελύκοι
λελύκοιμεν
λελύκοιτε
λελύκοιεν
infinitifλελυκέναι
participeΛελυκώς, κότος
λελυκυῖα, κυίας
λελυκός, κότος

NB : quand le redoublement se limite à ε-, il n'y a pas d'augment au plus-que-parfait

.

Étude du redoublement

Contrairement à l'augment, le redoublement persiste à tous les modes.

Le radical du verbe commence par une consonne.

  1. La consonne initiale du radical est redoublée avec le timbre ε ; il en est de même s'il s'agit d'une suite de deux consonnes, dont la seconde est un ρ ou un λ :

    λύω ==> λέλυκα ; τιμάω-ῶ ==> τετίμηκα ; ποιέω-ῶ ==> πεποίηκα ; δουλόω-ῶ ==> δεδούλωκα ; κρίνω ==> κέκρικα

  2. Si la consonne initiale est aspirée, le redoublement se fait sans l'aspiration.

    φονεύω ==> πεφόνευκα (tuer) ; θύω ==> τέθυκα (sacrifier) ; χορεύω ==> κεχόρευκα (danser)

  3. Si le verbe commence par un ρ ou par une suite de consonne (sauf cas n° 1), ou par une consonne double, le redoublement se limite à un ε. Le ρ initial est alors redoublé.

    ῥέπω ==> ἔρρεφα (pencher) ; στρατεύω ==> ἐστράτευκα ; ζητέω-ῶ ==> ἐζήτηκα

Le radical du verbe commence par une voyelle ou une diphtongue.

La voyelle est allongée.

ἀτιμάζω ==> ἠτίμακα

Nota Bene :

De nombreux verbes ont un parfait irrégulier, formé sur un autre radical que celui du présent : il convient d'apprendre ce 4ème temps primitif au même titre que le présent, le futur et l'aoriste.

λέγω, ἐρῶ, εἶπον, εἴρηκα

Étude du thème

Le radical se termine par... Formation du parfaitexemples
une voyellevoyelle allongée + suffixe -καλύω ==> λέλυκα
τιμάω-ῶ ==> τετίμηκα
ποιέω-ῶ ==> πεποίηκα
une liquide ou une nasalele suffixe -κα est souvent précédé d'un suffixe η ἀγγέλλω ==> ἤγγελκα
νέμω ==> νενέμηκα
une dentalela dentale disparaît devant -καπείθω ==> πέπεικα
une labiale ou une gutturalela consonne est aspirée ; le suffixe de parfait se réduit à la désinenceτρέφω ==>τέτροφα (noter le vocalisme en -o)
δείκνυμι ==>δέδειχα (radical δεικ-)

Le parfait médio-passif

parfaitplus que parfait
indicatif Λέλυμαι
λέλυσαι
λέλυται
λελύμεθα
λέλυσθε
λέλυνται
Ἐλελύμην
ἐλέλυσο
ἐλέλυτο
ἐλελύμεθα
ἐλέλυσθε
ἐλέλυντο
impératifΛέλυσο
λελύσθω
λέλυσθε
λελύσθων
subjonctifΛελυμένος ὦ
Λελυμένος ᾖς
Λελυμένος ᾖ
λελυμένοι ὦμεν
λελυμένοι ἦτε
λελυμένοι ὦσι(ν)
optatifΛελυμένος εἴην
Λελυμένος εἴης
Λελυμένος εἴη
λελυμένοι εἶμεν
λελυμένοι εἶτε
λελυμένοι εἶεν
infinitifλελύσθαι
participeΛελυμένος
λελυμένη
λελυμένον

NB : quand le redoublement se limite à ε-, il n'y a pas d'augment au plus-que-parfait

.

Étude du thème

Le radical se termine par... Formation du parfaitexemples
une voyellevoyelle allongée + suffixe -μαιλύω ==> λέλυμαι
τιμάω-ῶ ==> τετίμημαι
ποιέω-ῶ ==> πεποίημαι
une dentale ou une nasale (1)la dentale ou la nasale devient σ devant -μ, -σ, -τ ; le groupe σσ se simplifie en -σ πείθω => πέπεισμαι, πέπεισαι, πέπεισται
une occlusive (1)l'occlusive subit une assimilation partielle ou totale
π, β, φ + μ = μμ
π, β, φ + σ = ψ
π, β, φ + τ = πτ
π, β, φ + θ = φθ
κ, γ, χ + μ = γμ
κ, γ, χ + σ = ξ
κ, γ, χ + θ = χθ
κ, γ, χ + τ = κτ
τρίβω =>τέτριμμαι, τέτριψαι, τέτριπται...

Quand le radical se termine par une occlusive ou une nasale, la 3ème personne du pluriel est de forme périphrastique :

πείθω => πεπεισμένοι εἰσι(ν), τρίβω => τετριμμένοι ἦσαν...

EXERCICES

Exercice 1

Former et traduire la 1ère personne du singulier actif et médio-passif des verbes suivants parfait et plus-que- parfait : 1. μαρτυρέω-ῶ 2. σιγάω-ῶ 3. δακρύω 4. παύω 5. βασιλεύω

Correction de l'exercice 1
montrer ("le corrigé de l'exercice 1")

Exercice 2

Donner la 1ère personne du singulier actif et médio-passif des verbes suivants : 1. ῥιγόω-ῶ 2. στερέω-ῶ 3. καταφιλέω-ῶ 4. περιζητέω-ῶ 5. αἰτέω-ῶ 6. ἀριστεύω 7. ἀτυχέω-ῶ 8. ἰσχύω 9. ὁρμάω-ῶ 10. ὑμνέω-ῶ

Correction de l'exercice 2
montrer ("le corrigé de l'exercice 2")

Exercice 3

Expliquer les redoublements dans les formes suivantes : 1. ἠδίκηκα (ἀδικέω-ῶ) 2.ᾔρηκα (αἱρέω-ῶ) 3. ἀπήντηκα (ἀπαντάω-ῶ) 4. τεθεράπευκα (θεραπεύω) 5. ἔρριφα (ῥίπτω) 6. ἔψευκα (ψεύδω)

Correction de l'exercice 3
montrer ("le corrigé de l'exercice 3")

Exercice 4

Étudier le thème des parfaits suivants :
1. ᾔρηκα (αἱρέω-ῶ) 2. ἠθέληκα (ἐθέλω) 3. ἑόρακα (ὁράω-ῶ) 4. ἔσπευκα (σπεύδω) 5. ἦχα (ἄγω) 6. βέβλαφα (βλάπτω) 7. πέπραχα (πράττω) 8. ἦρχα (ἄρχω) 9. πέπομφα (πέμπω) 10. τέτροφα (τρέφω)

Correction de l'exercice 4
montrer ("le corrigé de l'exercice 4")

Exercice 5

Conjuguer au parfait et plus que parfait médio-passif les verbes suivants : 1. ἀπολύω 2. ἐρωτάω-ῶ 3. πιστεύω 4. στεφανόω-ῶ 5. κινέω-ῶ 6. τρίβω

Correction de l'exercice 5
montrer ("le corrigé de l'exercice 5")

Exercice 6

Traduisez les phrases suivantes :

1. Εὐδαίμονές εἰσιν οἵτινες ὑπὲρ τῆς πατρίδος καλῶς τεθνήκασιν. 2. Οἱ δοῦλοι ἤχασι τοὺς παῖδας παρὰ τὸν διδάσκαλον. 3. Ἐδεδιδάχειμεν τούτους τοὺς παῖδας τὴν γραμματικήν, ὁτε τὴν πόλιν ἐξέλιπον.

Correction de l'exercice 6
montrer ("le corrigé de l'exercice 6")

Version

En utilisant le vocabulaire connu et l'abrégé du Bailly en ligne, traduisez la version suivante :

Πλάτωνος Ἀπολογία Σωκράτους

(17a) Ὅ τι μὲν ὑμεῖς, ὦ ἄνδρες Ἀθηναῖοι, πεπόνθατε ὑπὸ τῶν ἐμῶν κατηγόρων, οὐκ οἶδα· ἐγὼ δ᾽ οὖν καὶ αὐτὸς ὑπ᾽ αὐτῶν ὀλίγου ἐμαυτοῦ ἐπελαθόμην, οὕτω πιθανῶς ἔλεγον. Καίτοι ἀληθές γε ὡς ἔπος εἰπεῖν οὐδὲν εἰρήκασιν. Μάλιστα δὲ αὐτῶν ἓν ἐθαύμασα τῶν πολλῶν ὧν ἐψεύσαντο, τοῦτο ἐν ᾧ ἔλεγον ὡς χρῆν ὑμᾶς εὐλαβεῖσθαι μὴ ὑπ᾽ ἐμοῦ ἐξαπατηθῆτε (17b) ὡς δεινοῦ ὄντος λέγειν. Τὸ γὰρ μὴ αἰσχυνθῆναι ὅτι αὐτίκα ὑπ᾽ ἐμοῦ ἐξελεγχθήσονται ἔργῳ, ἐπειδὰν μηδ᾽ ὁπωστιοῦν φαίνωμαι δεινὸς λέγειν, τοῦτό μοι ἔδοξεν αὐτῶν ἀναισχυντότατον εἶναι, εἰ μὴ ἄρα δεινὸν καλοῦσιν οὗτοι λέγειν τὸν τἀληθῆ λέγοντα· εἰ μὲν γὰρ τοῦτο λέγουσιν, ὁμολογοίην ἂν ἔγωγε οὐ κατὰ τούτους εἶναι ῥήτωρ. Οὗτοι μὲν οὖν, ὥσπερ ἐγὼ λέγω, ἤ τι ἢ οὐδὲν ἀληθὲς εἰρήκασιν, ὑμεῖς δέ μου ἀκούσεσθε πᾶσαν τὴν ἀλήθειαν. Οὐ μέντοι μὰ Δία, ὦ ἄνδρες Ἀθηναῖοι, κεκαλλιεπημένους γε λόγους, ὥσπερ οἱ τούτων, (17c) ῥήμασί τε καὶ ὀνόμασιν οὐδὲ κεκοσμημένους, ἀλλ᾽ ἀκούσεσθε εἰκῇ λεγόμενα τοῖς ἐπιτυχοῦσιν ὀνόμασιν· πιστεύω γὰρ δίκαια εἶναι ἃ λέγω· καὶ μηδεὶς ὑμῶν προσδοκησάτω ἄλλως· οὐδὲ γὰρ ἂν δήπου πρέποι, ὦ ἄνδρες, τῇδε τῇ ἡλικίᾳ ὥσπερ μειρακίῳ πλάττοντι λόγους εἰς ὑμᾶς εἰσιέναι. Καὶ μέντοι καὶ πάνυ, ὦ ἄνδρες Ἀθηναῖοι, τοῦτο ὑμῶν δέομαι καὶ παρίεμαι· ἐὰν διὰ τῶν αὐτῶν λόγων ἀκούητέ μου ἀπολογουμένου δι᾽ ὧνπερ εἴωθα λέγειν καὶ ἐν ἀγορᾷ ἐπὶ τῶν τραπεζῶν, ἵνα ὑμῶν πολλοὶ ἀκηκόασι, καὶ ἄλλοθι, μήτε (17d) θαυμάζειν μήτε θορυβεῖν τούτου ἕνεκα. Ἔχει γὰρ οὑτωσί. Νῦν ἐγὼ πρῶτον ἐπὶ δικαστήριον ἀναβέβηκα, ἔτη γεγονὼς ἑβδομήκοντα· ἀτεχνῶς οὖν ξένως ἔχω τῆς ἐνθάδε λέξεως. Ὥσπερ οὖν ἄν, εἰ τῷ ὄντι ξένος ἐτύγχανον ὤν, συνεγιγνώσκετε δήπου ἄν μοι εἰ ἐν ἐκείνῃ τῇ φωνῇ τε καὶ τῷ τρόπῳ (18a) ἔλεγον ἐν οἷσπερ ἐτεθράμμην, [18] καὶ δὴ καὶ νῦν τοῦτο ὑμῶν δέομαι δίκαιον, ὥς γέ μοι δοκῶ, τὸν μὲν τρόπον τῆς λέξεως ἐᾶν – ἴσως μὲν γὰρ χείρων, ἴσως δὲ βελτίων ἂν εἴη – αὐτὸ δὲ τοῦτο σκοπεῖν καὶ τούτῳ τὸν νοῦν προσέχειν, εἰ δίκαια λέγω ἢ μή· δικαστοῦ μὲν γὰρ αὕτη ἀρετή, ῥήτορος δὲ τἀληθῆ λέγειν.

Correction de la version
montrer ("le corrigé de la version")

Pour en savoir un peu plus sur Socrate, il suffit par exemple de charger ("http://philo-lettres.fr/grec-ancien/socrate/") .dans ("les compléments")

Fiche de vocabulaire - leçon 20 impression

Noms :

Noms masculins :

ὁ θρῆνος, ουchant funèbre, thrène

ὁ ὁρισμος, ουla limite

Noms féminins :

ἡ αἴσθησις, εωςla sensation

ἡ ἐπιμελεία, αςla sollicitude, le soin

ἡ εὐδοξία, αςla gloire

ἡ κηδεμονία, αςle soin

ἡ λέξις, εωςla manière de parler

ἡ λῃτουργία, αςla liturgie, le service public

ἡ λύπη, ηςle chagrin

ἡ νόσος, ουla maladie

ἡ τράπεζα, ηςla table, le comptoir

ἡ φωνή, ῆςla voix

Noms neutres :

τὸ γῆρας, γήρωςla vieillesse

τὸ δαίμονιον, ουla divinité

τὸ πένθος, ουςle deuil

τὸ στατήρ, ῆροςle statère (4 drachmes)

Adjectifs :

ἀγήρατος, ος, ονqui ne vieillit pas

ἀνθρώπινος, η, ονhumain

ἄπαις,αιδοςsans enfant

δαίμονιος, α, ον αdivin

διάφορος, ος, ονadversaire, en désaccord

εἰκός, κότοςvraisemblable

Verbes : en ω non contractes

ἀπαλλάτω + G.se débarrasser de

δακρύωpleurer

δοκιμάζωexaminer, faire subir la docimasie

ἐκπλήττωfrapper de stupeur, de terreur

καταλύωsupprimer

κινδυνεύωrisquer

κοιμίζωendormir

πρεσβεύωaller en ambassade

ὑπολαμβάνω, λήψομαι, έλαβον, είληφαsupposer

Verbes : en ω contractes

en -άω-ῶ

δαπανάω-ῶ dépenser

τελευτάω-ῶfinir, mourir

en -έω-ῶ

ἀπολογέομαι-οῦμαιplaider pour soi, se défendre

βοηθέω-ῶ (+ D.)secourir

θορυβέω-ῶprotester bruyamment

λυπέω-ῶchagriner

παραιρέω-ῶ (+ G.)ôter une part de

παραμυθέομαι-οῦμαιconsoler

τριηραρχέω-ῶêtre triérarque, payer la triérarchie

adverbes

ἄλλοθι ailleurs

ἀπόρωςen situation difficile

ἀτεχνῶςsimplement, littéralement

Pour faciliter l'apprentissage on peut classer ("la fiche n° 20") .comme ('en thème') ou bien classer ("la fiche n° 20") .comme ('en version').

Et pour toute question... n'oubliez pas le forum !

Merci de votre interaction sur le forum, tout au long de ce cours, mais aussi sur l'usage de ces outils, afin de les améliorer encore !

Pour atteindre le forum, il suffit par exemple de charger (le_forum_de_grec_ancien) .dans ("les compléments2")