Adapter à la mal-voyance Lexique Le Gaffiot Lexilogos Kit de survie

Michèle TILLARD et Catherine KLAUS, Lycée Montesquieu, 72000 LE MANS
Version du 07/02/2018

Des outils vous accompagnent dans ce cours :

  • un bouton permettant de grossir le texte (pour les malvoyants) ;
  • un bouton renvoyant à un lexique contenant l'ensemble des mots contenus dans les fiches de vocabulaire (vous pouvez manier ce dernier outil en choisissant soit de chercher un mot français (les premières lettres suffisent), soit un mot latin, soit une catégorie grammaticale (nom, adjectif, adverbe...), soit enfin les mots d'une leçon donnée) ;
  • deux boutons renvoyant, l'un au Gaffiot en ligne, l'autre aux dictionnaires proposés par le site Lexilogos.

Merci de votre interaction sur le forum, tout au long de ce cours, mais aussi sur l'usage de ces outils, afin de les améliorer encore !

Le comparatif et le superlatif
des adjectifs et des adverbes

L'éruption du Vésuve (peinture du 19ème siècle).

Iam dies alibi, illic nox omnibus noctibus nigrior densiorque ; quam tamen faces multae uariaque lumina soluebant. Placuit egredi in litus, et ex proximo adspicere, ecquid iam mare admitteret; quod adhuc uastum et aduersum permanebat. 18 Ibi super abiectum linteum recubans semel atque iterum frigidam aquam poposcit hausitque. Deinde flammae flammarumque praenuntius odor sulpuris alios in fugam uertunt, excitant illum. 19 Innitens seruolis duobus assurrexit et statim concidit, ut ego colligo, crassiore caligine spiritu obstructo, clausoque stomacho qui illi natura inualidus et angustus et frequenter aestuans erat. 20 Ubi dies redditus — is ab eo quem nouissime uiderat tertius –, corpus inuentum integrum illaesum opertumque ut fuerat indutus: habitus corporis quiescenti quam defuncto similior.

Pline le Jeune, Lettres, VI, 16, 17-20

Lecture du texte

Écouter la lecture du texte .


Traduction : Déjà, c'était ailleurs le jour, mais ici, c'était une nuit plus noire et plus profonde que toutes les autres nuits ; cependant, de nombreux éclairs et diverses lumières l'atténuaient parfois. On décida de sortir sur le rivage, et d'examiner de tout près s'il était possible de prendre la mer. ; mais elle restait agitée et hostile. Là, étendu sur un drap que l'on avait posé, il réclama plusieurs fois de l'eau froide, et la but. Puis les flammes et l'odeur de soufre qui les accompagnait jettent les autres dans la fuite, et le font se lever. S'appuyant sur deux petits esclaves, il se dressa et tomba aussitôt, je suppose, la respiration coupée et le larynx obstrué par une fumée trop épaisse, larynx qu'il avait, par nature, faible, étroit et souvent sujet à des suffocations. Lorsque le jour revint (c'était le troisième depuis celui qu'il avait vu pour la dernière fois), son corps fut retrouvé intact, sans blessure, et couvert des vêtements qu'il avait mis ; son attitude ressemblait plus à celle d'un dormeur qu'à celle d'un mort.

Comparatifs et superlatifs

Forme des degrés de signification :

Comparatif :

On remplace la terminaison en -i ou -is du génitif par -ior (masc- fém) ou -ius (neutre). Le comparatif appartient à la déclinaison athématique à thème consonantique, et a donc l'ablatif en -e.

masculin et fémininNeutre
SingulierNom.
Voc.
Acc.
Gén.
Dat.
Abl.
doctior
doctior
doctiorem
doctioris
doctiori
doctiore
doctius
doctius
doctius
doctioris
doctiori
doctiore
PlurielNom.
Voc.
Acc.
Gén.
Dat.
Abl.
doctiores
doctiores
doctiores
doctiorum
doctioribus
doctioribus
doctiora
doctiora
doctiora
doctiorum
doctioribus
doctioribus

superlatif :

Il se construit sur le même radical auquel on ajoute le suffixe -issimus, a, um.

Formes particulières :

Quelques comparatifs et superlatifs irréguliers

PositifComparatifSuperlatif
bonus (bon)
malus (mauvais)
magnus (grand)
paruus (petit)
multi (nombreux)
melior
peior
maior
minor
plures
optimus
pessimus
maximus
minimus
plurimus

Exercices

On essaie ? Exercice 1

Mettre au comparatif et au superlatif les adjectifs suivants : 1. acer, acris, acre ; 2. difficilis, e ; 3. magnificus, a, um ; 4. propinquus, a, um ; 5. paruus, a, um ; 6. celer, celeris, celere ; 7. iniustus, a, um.

le corrigé de l'exercice 1

On essaie ? Exercice 2

Mettre au comparatif et au superlatif les adjectifs suivants : 1. aduersus ; 2. angustus ; 3. malus ; 4. crassus ; 5. densus ; 6. frigidus ; 7. inualidus ; 8. niger ; 9. similis ; 10. uastus.

le corrigé de l'exercice 2

Renforcement du comparatif et du superlatif.

Renforcement du comparatif :

On renforce le comparatif à l'aide d'un adverbe ou d'un nom à l'ablatif.

Multo longior : beaucoup plus long.
uno digito breuior : plus court d'un doigt.
uno plures Etrusci ceciderunt : les Etrusques eurent un tué de plus.

Renforcement du superlatif :

On renforce le superlatif :

Le comparatif et le superlatif sans complément

Le comparatif sans complément : intensif

Il introduit une simple modalisation de l'adjectif : "trop", "assez", "particulièrement"...

doctior magister, "un maître trop, particulièrement savant"

Le superlatif sans complément, ou "absolu".

Il signifie simplement "très" :

doctissimus magister, "un maître très savant"

Le complément du comparatif et du superlatif

Le complément du comparatif

Comme son nom l'indique, le comparatif sert à exprimer une comparaison : tel être possède telle qualité plus que tel autre être. Tel arbre est "plus haut", telle personne est "plus savante" ou "plus méchante" que telle autre... Il aura donc nécessairement un complément.

Le complément du comparatif se construit de deux manières :

POUR ALLER PLUS LOIN : quelques expressions particulières.