Adapter à la mal-voyance Lexique Le Gaffiot Lexilogos Kit de survie

Michèle TILLARD et Catherine KLAUS, Lycée Montesquieu, 72000 LE MANS
Version du 11/06/2018

Des outils vous accompagnent dans ce cours :

  • un bouton permettant de grossir le texte (pour les malvoyants) ;
  • un bouton renvoyant à un lexique contenant l'ensemble des mots contenus dans les fiches de vocabulaire (vous pouvez manier ce dernier outil en choisissant soit de chercher un mot français (les premières lettres suffisent), soit un mot latin, soit une catégorie grammaticale (nom, adjectif, adverbe...), soit enfin les mots d'une leçon donnée) ;
  • deux boutons renvoyant, l'un au Gaffiot en ligne, l'autre aux dictionnaires proposés par le site Lexilogos.

Merci de votre interaction sur le forum, tout au long de ce cours, mais aussi sur l'usage de ces outils, afin de les améliorer encore !

Quis et ses composés ; Le gérondif et l'adjectif verbal ; Les complétives au subjonctif

Le défilé des Fourches caudines

La bataille des "Fourches Caudines"

La bataille des Fourches Caudines (Furculae Caudinae en latin) oppose en 321 av. J.-C. les Romains aux Samnites au cours de la deuxième guerre samnite. Les Samnites de Caius Pontius, par leurs positions stratégiques, encerclent et capturent une armée romaine entière de 40 000 hommes dirigée par leurs deux consuls, en les coinçant dans un défilé.
Cette bataille et surtout la défaite romaine qui s'ensuivit est à l'origine de l'expression « passer sous les fourches caudines », qui signifie, par extension, que l'on doit subir une épreuve difficile et humiliante.

Romani [...] cum ad alias angustias protinus pergerent, saeptas deiectu arborum saxorumque ingentium obiacente mole inuenere. Cum fraus hostilis apparuisset, praesidium etiam in summo saltu conspicitur. Citati inde retro, qua uenerant, pergunt repetere uiam ; eam quoque clausam sua obice armisque inueniunt. Sistunt inde gradum sine ullius imperio stuporque omnium animos ac uelut torpor quidam insolitus membra tenet, intuentesque alii alios, cum alterum quisque compotem magis mentis ac consilii ducerent, diu immobiles silent ; deinde, ubi praetoria1 consulum erigi uidere et expedire quosdam utilia operi, quamquam ludibrio fore munientes perditis rebus ac spe omni adempta cernebant, tamen, ne culpam2 malis adderent, pro se quisque nec hortante ullo nec imperante ad muniendum uersi castra propter aquam uallo circumdant.

Tite-Live, Ab Urbe condita, IX, 2, 9-13

1. Praetoria : les tentes des consuls
2. culpa : toute armée romaine qui se trouvait arrêtée devant se retrancher ; ne pas le faire eût donc été une faute.

Traduction : Comme les Romains voulaient aussitôt pénétrer dans le second défilé, ils le trouvèrent fermé par des arbres abattus et par des masses énormes de rochers. La ruse de l'ennemi étant évidente, et on aperçoit même un corps de troupes sur la hauteur qui commandait le défilé. (10) Se hâtant de retourner sur leurs pas, ils s'efforcent de retrouver leur route ; ils la trouvent aussi fermée à la fois par les difficultés du lieu, et par les armes qu'on leur oppose. Alors ils arrêtent leur marche, sans que personne ne leur en ait donné l'ordre; les esprits de tous sont plongés dans la stupeur, et leurs membres éprouvent une espèce d'engourdissement inhabituel. (11) Et, se regardant les uns les autres (comme chacun attendait de l'autre qu'il ait plus d'énergie et de résolution), ils se taisent longtemps, immobiles. (12) Ensuite, lorsqu'ils virent dresser les tentes des consuls, et quelques-uns faire les préparatifs nécessaires au campement, bien qu'ils comprissent qu'en se fortifiant ils seraient objets de moquerie, puisque la situation était sans issue et que tout espoir était perdu ; (13) cependant, afin de ne pas ajouter les torts aux malheurs, chacun, pour sa part, sans qu'on l'y exhorte ou qu'on le lui commande, s'étant empressé de concourir aux travaux de défense, ils entourent d'une palissade leur camp établi près de l'eau.

Pour l'anecdote : Bertrand Cantat utilise l'expression "passer sous les fourches caudines" dans la chanson de Noir Désir intitulée À l'endroit, à l'envers.

Le pronom-adjectif indéfini Quis et ses composés

Le pronom-adjectif indéfini Quis, quae, quid se décline exactement comme l'adjectif interrogatif quis : voir cette déclinaison leçon 18.

Il sert de base à de nombreux composés :

Tableaux des principaux composés de quis

Pronom-adjectif Sens Exemple
Quis, quae, quid
adj. qui, quae, quod
Le plus indéterminé : "quelqu'un", "on" ; après si si quis uenit, si on vient ; si quid mali accidisset, si quelque malheur était arrivé.
Aliquis (adj. aliqui) quelqu'un, quelque chose Aliquid dicendum est, il faut dire quelque chose.
Quiuis, quilibet Qui l'on veut, qui il plaît, n'importe qui Quilibet bonus dominus fieri potest, n'importe qui peut devenir un bon maître.
Quisquam (pas de féminin) ne s'utilise qu'après une négation Nec quisquam uenit, et personne n'est venu.
Quidam Quelque chose ou quelqu'un que l'on connaît, mais ne veut pas nommer ; ou "une sorte de" Quidam dixit : quelqu'un (que je ne nommerai pas) a dit ; quaedam uestis, une sorte de vêtement.

Exercices

Exercice 1

Analysez les formes suivantes : 1. cuilibet ; 2. quouis ; 3. quaedam ; 4. quemque ; 5. alicuius ; 6. quasdam ; 7. quaque ; 8. aliquorum ; 9. cuiuslibet ; 10. cuiquam.

le corrigé de l'exercice 1

Exercice 2

Traduire les phrases suivantes :1. In periculo unusquisque suam salutem quaerit. 2. Ne quis te blanditiis moueat. 3. Dionysus tyrannus Syracusanorum fuit nec quisquam tot cruciatus inuenit. 4. Si quem uulneratum uides, illum cura ut fratrem. 5. Nous voyons les défauts de chacun, mais chacun voit aussi les nôtres. 6. Si quelqu'un m'appelle, esclave, dis que je suis absent.

le corrigé de l'exercice 2

Exercice 3

Relevez et analysez les pronoms et adjectifs démonstratifs dans le texte de Tite-Live ci-dessus.

le corrigé de l'exercice 3

Le gérondif et l'adjectif verbal

Le gérondif

Morphologie

Le gérondif, toujours de sens actif, se forme sur le radical de présent des verbes actifs et déponents ; il se fabrique au moyen du radical -nd-

Verbes actifs
amareDelerelegerecapereaudire
Acc.
gén.
dat.
abl.
amandum
amandi
amando
amando
delendum
delendi
delendo
delendo
legendum
legendi
legendo
legendo
capiendum
capiendi
capiendo
capiendo
audiendum
audiendi
audiendo
audiendo
Verbes déponents
imitariuereriutipatilargiri
Acc.
gén.
dat.
abl.
imitandum
imitandi
imitando
imitando
uerendum
uerendi
uerendo
uerendo
utendum
utendi
utendo
utendo
patiendum
patiendi
patiendo
patiendo
largiendum
largiendi
largiendo
largiendo

Syntaxe

Le gérondif est un nom verbal qui permet de décliner l'infinitif.

Nous avons vu que l'infinitif pouvait s'employer au nominatif sujet, ou à l'accusatif COD.

errare humanum est, se tromper (nominatif sujet) est humain
uolo scire, je veux savoir (accusatif objet).

Aux autres cas, on emploie le gérondif.

Le "en" du français peut être ambigu ; en effet, il peut indiquer :

L'adjectif verbal

Proche par sa forme du gérondif, l'adjectif verbal est très différent par son sens.

Il s'emploie le plus souvent comme attribut du sujet ; et il est accompagné d'un datif d'intérêt (pour la personne à qui s'applique l'obligation) :

Mihi colenda est uirtus, mot à mot "il y a pour moi obligation de pratiquer la vertu" => "je dois pratiquer la vertu".

Exercice 4

Formez le gérondif et l'adjectif verbal des verbes de la fiche de vocabulaire.

le corrigé de l'exercice 4

L'adjectif verbal remplaçant le gérondif

Il arrive souvent que le gérondif soit suivi d'un complément au COD.

Cupidus legendi historiam, "désireux de lire l'histoire" ; Discit legendo libros, "il apprend en lisant des livres"...

Ces tournures sont correctes ; néanmoins, il arrive souvent que l'on remplace dans ce cas la tournure active ("legendo libros" par une tournure passive, dans laquelle l'adjectif verbal s'accorde au nom : "legendis libris" (mot à mot : "par des livres à lire").

Exercice 5

Traduisez les phrases suivantes ; puis classez les formes en gras selon leur nature (gérondif / adjectif verbal) en indiquant leur fonction : 1. nunc est bibendum. 2. Consulibus castra munienda sunt et uallo circumdanda. 3. Discipuli litteras legendis libris discunt. 4. Discipuli libros legunt ad graecam linguam discendum. 5. Hostes omnes uias clauserunt ad Romanis omnem spem adimendam. 6. Carthago delenda est. 7. Militibus silendum est et parendum. 8. Nunc pacis faciendae tempus est.

le corrigé de l'exercice 5

Les complétives au subjonctif

Voici un petit tableau synthétique :

Verbe introducteur Complétive affirmative Complétive négative
Volonté, effort Suadeo tibi ut legas : je te conseille de lire Suadeo tibi ne legas : je te conseille de ne pas lire
Événement Accidit ut erremus : il arrive que nous nous trompions Accidit ut non ueniat : il arrive qu’il ne vienne pas
Crainte Timeo ne ueniat : je crains qu’il [ne] vienne Timeo ne non ueniat : je crains qu’il ne vienne pas
Empêchement Impedio ne proficiscatur : je l’empêche de partir

Non impedio quin proficiscatur : je ne l’empêche pas de partir.

Toutes ces complétives respectent la concordance des temps.

Rappel : la concordance des temps

Si la principale est...La subordonnée est...
au présentsimultanée à la principalesubjonctif présent
antérieure à la principalesubjonctif parfait
à un temps du passésimultanée à la principalesubjonctif imparfait
antérieure à la principalesubjonctif plus-que-parfait

Exercice 6

Traduisez les phrases suivantes : 1. Le consul craignait que les ennemis ne ferment toutes les routes. 2. Je veux que tu apprennes la langue grecque et que tu obéisses au maître. 3. Le maître de maison empêchait les esclaves de sortir de la maison et de se promener en ville. 4. La maîtresse n'empêchait pas la servante d'aller au forum. 5. Il arrive que les Romains ne soient pas vainqueurs. 6. Les ennemis regardaient les soldats romains en riant et leur ordonnait de passer sous le joug.

le corrigé de l'exercice 6

Version

Suite du texte de Tite-Live

Hora fatalis ignominiae aduenit, omnia tristiora experiundo factura quam quae praeceperant animis. Iam primum cum singulis uestimentis inermes extra uallum exire iussi; et primi traditi obsides atque in custodiam abducti. Tum a consulibus abire lictores iussi paludamentaque detracta ; tantam (id) inter eos qui paulo ante {eos} exsecrantes dedendos lacerandosque censuerant miserationem fecit, ut suae quisque condicionis oblitus ab illa deformatione tantae maiestatis uelut ab nefando spectaculo auerteret oculos. Primi consules prope seminudi sub iugum missi; tum ut quisque gradu proximus erat, ita ignominiae obiectus; tum deinceps singulae legiones. Circumstabant armati hostes, exprobrantes eludentesque; gladii etiam plerisque intentati, et uulnerati quidam necatique, si uoltus eorum indignitate rerum acrior uictorem offendisset. Ita traducti sub iugum et quod paene grauius erat per hostium oculos, cum e saltu euasissent, etsi uelut ab inferis extracti tum primum lucem aspicere uisi sunt, tamen ipsa lux ita deforme intuentibus agmen omni morte tristior fuit

Tite-Live, Ab Urbe condita, IX, 5 - IX, 6, 1-3

le corrigé de la version

Fiche de vocabulaire - leçon 19 impression

Les mots en gras doivent impérativement être appris.

Noms :

Noms masculins :

deiectus, usfait d'abattre

gradus, uspas, degré, marche, grade

stupor, orisétonnement, stupeur

torpor, oristorpeur, engourdissement

Noms féminins :

angustia, aedéfilé, gorge

fraus, fraudismauvaise foi, tromperie, ruse

moles, ismasse

spes, speiespoir

Noms neutres :

castra, orumcamp militaire

ludibrium, iijeu, plaisanterie

saxum, irocher, pierre

uallum, ipalissade, retranchement

Adjectifs :

compos, compotisqui a obtenu, qui réalise

hostilis, is, eennemi, hostile

immobilis, is, eimmobile

ingens, ingentisimmense, énorme

insolitus, a, uminhabituel, insolite

praetorius, a, umdu préteur, prétorien

Verbes

adimo, is, ere, -emi, emptumôter, ravir

appareo, es, ere, apparui, apparitumêtre visible, être clair

circumdo, as, are, -dedi, -datumentourer

cito, as, are, aui, atumconvoquer

conspicio, is, ere, -spexi, -spectumapercevoir

erigo, is, ere, eregi, erectum dresser, élever

expedio, is, ire, iui, itumse débarrasser, se préparer

intueor, eris, eri, intuitus sum (déponent)regarder, considérer

munio, is, ire, iui, itumfortifier, protéger

obiaceo, es, ere, -iacuiêtre couché devant

operio, is, ire, operui, opertum couvrir, fermer

pergo, is, ere, perrexi, perrectumdiriger, poursuivre, continuer

repeto, is, ere, repetii/-iui, repetitumchercher à nouveau, chercher à récupérer

sileo, es, ere, siluise taire

sisto, is, ere, stiti, statums'arrêter

Adverbes

deindeensuite

protinusdroit devant, aussitôt

retroen arrière

Pour faciliter l'apprentissage on peut classer ("la fiche n° 19") .comme ('en thème') ou bien classer ("la fiche n° 19") .comme ('en version').

Et pour toute question... n'oubliez pas le forum !

Merci de votre interaction sur le forum, tout au long de ce cours, mais aussi sur l'usage de ces outils, afin de les améliorer encore !

Pour atteindre le forum, il suffit par exemple de charger (le_forum_de_latin) .dans ("les compléments")