Adapter à la mal-voyance Lexique Le Gaffiot Lexilogos Kit de survie

Michèle TILLARD et Catherine KLAUS, Lycée Montesquieu, 72000 LE MANS
Version du 14/03/2018

Des outils vous accompagnent dans ce cours :

  • un bouton permettant de grossir le texte (pour les malvoyants) ;
  • un bouton renvoyant à un lexique contenant l'ensemble des mots contenus dans les fiches de vocabulaire (vous pouvez manier ce dernier outil en choisissant soit de chercher un mot français (les premières lettres suffisent), soit un mot latin, soit une catégorie grammaticale (nom, adjectif, adverbe...), soit enfin les mots d'une leçon donnée) ;
  • deux boutons renvoyant, l'un au Gaffiot en ligne, l'autre aux dictionnaires proposés par le site Lexilogos.

Merci de votre interaction sur le forum, tout au long de ce cours, mais aussi sur l'usage de ces outils, afin de les améliorer encore !

Le subjonctif présent et parfait
La concordance des temps au présent
L'impératif
l'ordre et la défense.

Le Colisée, à Rome

Les jeux du cirque

Nihil uero tam damnosum bonis moribus quam in aliquo spectaculo desidere ; tunc enim per uoluptatem facilius uitia subrepunt. (3) Quid me existimas dicere? auarior redeo, ambitiosior, luxuriosior ? immo uero crudelior et inhumanior, quia inter homines fui. Casu in meridianum spectaculum incidi, lusus exspectans et sales et aliquid laxamenti quo hominum oculi ab humano cruore acquiescant. Contra est : quidquid ante pugnatum est misericordia fuit ; nunc omissis nugis mera homicidia sunt. Nihil habent quo tegantur ; ad ictum totis corporibus expositi numquam frustra manum mittunt. (4) Hoc plerique ordinariis paribus et postulaticiis praeferunt. Quidni praeferant ? Non galea, non scuto repellitur ferrum. Quo munimenta? quo artes? omnia ista mortis morae sunt. Mane leonibus et ursis homines, meridie spectatoribus suis obiciuntur. Interfectores interfecturis iubent obici et uictorem in aliam detinent caedem ; exitus pugnantium mors est. Ferro et igne res geritur. (5) Haec fiunt dum uacat harena. « Sed latrocinium fecit aliquis, occidit hominem.» Quid ergo? quia occidit, ille meruit ut hoc pateretur : tu quid meruisti miser ut hoc spectes ? « Occide, uerbera, ure ! Quare tam timide incurrit in ferrum? quare parum audacter occidit? quare parum libenter moritur? Plagis agatur in uulnera, mutuos ictus nudis et obuiis pectoribus excipiant.» Intermissum est spectaculum : «interim iugulentur homines, ne nihil agatur ».

Sénèque, Lettres à Lucilius, I, 7, 3-5.


Lecture du texte

Écouter la lecture du texte .


Traduction : Or rien n'est plus préjudiciable aux bonnes mœurs que de s'attarder dans un spectacle ; alors, en effet, les vices s'insinuent plus facilement par l'intermédiaire du plaisie. Qu'est-ce que je veux dire, à ton avis ? Je reviens plus cupide, plus ambitieux, plus luxurieux, pire encore, plus cruel et plus inhumain, parce que j'ai été parmi les hommes. Je suis tombé par hasard sur un spectacle de midi, m'attendant à des jeux, des plaisanteries et quelque divertissement par lequel les yeux des hommes puissent se reposer du sang humain. C'est le contraire : tout ce qui a été combattu auparavant fut clémence ; à présent, finies les bagatelles ! Ce sont de purs homicides. Ils n'ont rien pour les protéger ; exposés aux coups de tout leur corps ils ne lèvent jamais la main en vain. La plupart préfèrent cela à des couples de gladiateurs ordinaires et même très célèbres. Et pourquoi pas ? Le fer n'est repoussé ni par le casque, ni par le bouclier. Dans quel but ces protections ? Dans quel but ces talents ? Toutes ces choses ne servent qu'à retarder la mort. Le matin, des hommes sont jetés aux ours et aux lions, à midi à leurs spectateurs. Ils ordonnent que les tueurs soient jetés aux tueurs et gardent le vainqueur pour pour un autre massacre ; l'issue est la mort des combattants. La chose se fait par le fer et le feu. Cela a lieu pendant les entractes. « Mais cet homme a commis un vol, il a tué un homme. » Et quoi ? parce qu'il a tué, il a mérité de subir cela : et toi, qu'as-tu mérité, malheureux, pour assister à ce spectacle ? « Tue, frappe, brûle ! Pourquoi se précipite-t-il si craintivement sur le fer ? Pourquoi meurt-il avec trop peu d'audace ? Pourquoi meurt-il si peu volontiers ? Qu'on le pousse par les coups vers les blessures, qu'ils reçoivent sur leurs poitrines nues et offertes leurs coups mutuels. » On interrompt le spectacle : « Entre temps, qu'on égorge des hommes, afin qu'il n'y ait pas de temps mort.

Pour en savoir plus sur Sénèque...

Le subjonctif présent et parfait

Nous allons à présent découvrir le présent et le parfait du subjonctif.

La voie active

PrésentParfait
Esse sim
sis
sit
simus
sitis
sint
fuerim
fueris
fuerit
fuerimus
fueritis
fuerint
Amareamem
ames
amet
amemus
ametis
ament
amauerim
amaueris
amauerit
amauerimus
amaueritis
amauerint
Deleredeleam
deleas
deleat
deleamus
deleatis
deleant
deleuerim
deleueris
deleuerit
deleuerimus
deleueritis
deleuerint
Legerelegam
legas
legat
legamus
legatis
legant
legerim
legeris
legerit
legerimus
legeritis
legerint
Caperecapiam
capias
capiat
capiamus
capiatis
capiant
ceperim
ceperis
ceperit
ceperimus
ceperitis
ceperint
Audire audiam
audias
audiat
audiamus
audiatis
audiant
audiuerim
audiueris
audiuerit
audiuerimus
audiueritis
audiuerint

La voie passive et les déponents

PrésentParfait
Amariamer
ameris
ametur
amemur
amemini
amentur
amatus, a, um sim, sis, sit
amati, ae, a simus, sitis, sint
Deleridelear
delearis
deleatur
deleamur
deleamini
deleantur
deletus, a, um sim, sis, sit
deleti, ae, a simus, sitis, sint
Legilegar
legaris
legatur
legamur
legamini
legantur
lectus, a, um sim, sis, sit
lecti, ae, a simus, sitis, sint
Capi capiar
capiaris
capiatur
capiamur
capiamini
capiantur
captus, a, um sim, sis, sit
capti, ae, a simus, sitis, sint
Audiri audiar
audiaris
audiatur
audiamur
audiamini
audiantur
auditus, a, um sim, sis, sit
auditi, ae, a simus, sitis, sint

Exercices

Exercice 1

Donnez le subjonctif présent et parfait, 3ème personne du singulier, des verbes de la leçon.

le corrigé de l'exercice 1

Exercice 2

Donnez la 1ère personne du singulier des subjonctifs présent et parfait passifs des verbes de la leçon qui peuvent se mettre au passif.

le corrigé de l'exercice 2

Exercice 3

Les subjonctifs ont été marqués en rouge dans le texte de Sénèque ci-dessus. Relevez-les et analysez-les.

le corrigé de l'exercice 3

Les emplois du subjonctif (suite) et la concordance des temps au présent

Les emplois du subjonctif présent et parfait.

Dans les indépendantes

Le subjonctif présent peut exprimer :

Le subjonctif parfait peut exprimer un vœu souhaité pour le présent :

utinam ne advenerit : puisse-t-il ne pas être arrivé ! (sens présent du parfait).
Libenter ego illa cum puella paulisper ambulauerim : je ferais volontiers un petit tour avec cette fille.

Le subjonctif parfait peut aussi exprimer l'affirmation atténuée.

Exercice 4

Traduisez les phrases suivantes : 1. Pourvu qu'ils ne combattent pas en vain ! 2. Qui pourrait se tenir éloigné de ce beau spectacle ? 3. Pourvu que le maître de maison revienne bientôt ! 4. Je t'aiderais volontiers. 5. Pourvu que le maître d'école soit longtemps absent !

le corrigé de l'exercice 4

Le subjonctif dans les subordonnées

On trouve le subjonctif présent ou parfait dans les subordonnées introduites par ut, cum, ainsi que dans les propositions relatives, lorsqu'elles présentent une nuance de cause, de but ou de conséquence.

Le subjonctif présent ou parfait se trouve lorsque le verbe de la principale est au présent. Voir plus bas la concordance des temps.

"Je vois un spectacle qui me plaît" : spectaculum uideo quod mihi placet (indicatif)
"je cherche un spectacle qui me plaise" : spectaculum quaero quod mihi placeat (subjonctif).

Concordance des temps

Quand le verbe de la principale est au présent

Exercice 5

Traduire les phrases suivantes : 1. Laxamenta exspectatis quae amoena sint. 2. Populus clamat ut serui libentius pugnent. 3. Magister saepe discipulos ferula uerberat ut studiose grammaticam discant. 4. Is uir blanda uerba puellae dicit ut misera domum patris relinquat. 5. Philosophus in meridianum spectaculum uenit ut oculi sui ab humana crudelitate adquiescant.

le corrigé de l'exercice 5

Exercice 6

Retraduisez les phrases de l'exercice 6 de la leçon 14 en mettant les verbes des principales au présent : 1. Puisque le maître d'école, touché par une maladie, est absent, les enfants se promènent dans la campagne. 2. Sous prétexte qu'il est accablé par la maladie, l'enfant ne travaille pas. 3. Comme c'est le printemps, tous les oiseaux chantent. 4. Quia bos iugum decutit, ministri omnes fugiunt. 5. Cum Caesar in Galliam ueniat, multa bella gerere debet.

le corrigé de l'exercice 6

L'impératif - l'ordre et la défense

Comme en français, l'impératif n'existe pas à toutes les personnes. Son paradigme est même moins étendu que celui du français, car il ne compte que deux personnes : la 2ème personne du singulier et du pluriel.

Il compte deux temps, l'un constamment employé, le présent, et l'autre beaucoup plus rare, le futur, qui a pour sens un impératif présent, emphatique.

Les impératifs présents

Actif Déponent Passif
es (sois)
este (soyez)
ama (aime)
amate (aimez)
imitare (imite)
imitamini (imitez)
amare (sois aimé)
amamini (soyez aimé)
dele (détruis)
delete (détruisez)
uerere (crains)
ueremini (craignez)
delere (sois détruit)
delemini (soyez détruit)
lege
legite
utere
utimini
legere
legimini
cape
capite
patere
patimini
capere
capimini
audi
audite
largire
largimini
audire
audimini

L'ordre et la défense

On peut synthétiser l'ordre et la défense par le tableau ci-dessous : nous avons noté en rouge les subjonctifs qui se substituent aux impératifs inexistants.

OrdreDéfense
faciam : que je fasse
fac : fais
faciat : qu’il fasse
faciamus : que nous fassions, faisons
facite : faites
faciant : qu’ils fassent
ne faciam : que je ne fasse pas
ne feceris / noli facere : ne fais pas
ne faciat : qu’il ne fasse pas
ne faciamus : ne faisons pas
ne feceritis / nolite facere : ne faites pas
ne faciant : qu’ils ne fassent pas.

L'ordre

L'ordre s'exprime grâce à l'impératif (aux 2ème personnes du singulier et du pluriel) et au subjonctif (autres personnes).

La défense

La défense s'exprime grâce à la négation NE et au subjonctif présent aux 1ère et 3ème personnes du singulier et du pluriel.

Les secondes personnes s'expriment, indifféremment, de deux manières :

  1. Les impératifs noli, nolite (littéralement : "veuilles, veuillez") suivi de l'infinitif.
  2. Le subjonctif parfait avec la négation Ne.

Exercice 7

Traduisez les phrases suivantes : 1. Minus timide pigros seruos uerberet. 2. Milites audacius in ferrum irruant. 3. Nuda eorum pectora uerberentur qui pugnaturi sunt. 4. Jubete leones in arenam ducere. 5. Facite ut feris corpora obiciantur mortuorum seruorum. 6. Cours, vole, et nous venge ! 7. Nolite timere ferrum neque ignem, sed audacter exponite corpora plagis. 8. Noli auarus, crudelis, inhumanus esse, sed semper cogita te hominem esse. 9. Jube pueros tacere et patienter spectaculi finem exspectare. 10. N'oubliez pas les paroles.

le corrigé de l'exercice 7

Exercice 8

Expliquez les emplois du subjonctif dans le texte de Sénèque (voir exercice 3).

le corrigé de l'exercice 8

 

Version

Archimède pensif, de Domenico Fetti (1620), Musée de Dresde.

Traduire la version suivante :

DECOUVERTE DU TOMBEAU D'ARCHIMEDE

Le grand savant Archimède était mort en 212, après la prise de Syracuse, tué par un soldat Romain à qui il n'avait pas répondu, tant il était absorbé par ses calculs. Le général romain Marcellus, qui aurait préféré le sauver, voulut au moins honorer sa mémoire en lui faisant élever un tombeau au sommet duquel se trouvaient une sphère et un cylindre, symboles des découvertes d'Archimède : celui-ci avait en effet établi les formules de surface et de volume de ces deux corps.
Mais les générations avaient passé, l'oubli était venu, et l'on ne connaissait même plus l'emplacement du tombeau d'Archimède quand Cicéron devint questeur à Lilybée. Il avait l'occasion d'aller souvent à Syracuse, où se trouvait le siège du préteur, et c'est à lui que revint l'honneur de retrouver, en 75 av. J-C, le tombeau de l'illustre savant.

1- Archimedis ego quaestor ignoratum ab Syracusanis, cum esse omnino negarent, saeptum undique et uestitum uepribus et dumetis, indagaui sepulcrum. 2- Tenebam (1) enim quosdam senariolos (2), quos eius monumento esse inscriptos acceperam. 3- Qui declarabant in sepulcro sphaeram esse positam cum cylindro. 4- Ego autem, cum omnia collustrarem oculis (3), (est enim ad portas Agrigentinas (4) magna frequentia sepulcrorum), animaduerti columellam non multum e dumis eminentem : in qua inerat sphaerae figura et cylindri. 5- Atque ego statim Syracusanis (erant autem (5) principes mecum) dixi me illud ipsum arbitrari esse quod quaererem. 6- Immissi cum falcibus multi purgauerunt et aperuerunt locum. 7- Quo (6) cum patefactus esset aditus, ad aduersam basim (7) accessimus. 8- Apparebat epigramma, exesis posterioribus partibus uersiculorum dimidiatis fere. 9- Ita nobilissima Graeciae civitas, quondam uero etiam doctissima, sui ciuis unius acutissimi monumentum ignorauisset, nisi ab homine Arpinate didicisset.

(1) tenebam [memoria] ; (2) quosdam senariolos : certains petits sénaires (vers de six pieds) (3) oculis collustrare : parcourir des yeux ; (4) Agrigentinae portae : la Porte d'Agrigente, à Syracuse. (5) autem : il faut préciser que ;(6) Quo : adv. de lieu, relatif de liaison compl. de aditus. (7) ad adversam basim : vers la face antérieure du piédestal.

Cicéron, Tusculanes, V, 23, 64-66

le corrigé de la version

Pour en savoir plus sur Archimède...

Fiche de vocabulaire - leçon 15 impression

Les mots en gras doivent impérativement être appris.

Noms :

Noms masculins :

casus, uschute, accident, hasard, malheur

cruor, -orissang

exitus, ussortie

leo, leonislion

mores, ium (pl.)mœurs, conduite

sal, salissel

sales, saliumplaisanteries

spectator, orisspectateur

uictor, orisvainqueur

ursus, iours

Noms féminins :

crudelitas, tatiscruauté

pugna, aecombat

uoluptas, tatisplaisir

Adjectifs :

auarus, a, umcupide

crudelis, is, ecruel

difficilis, is, edifficile

facilis, is, efacile

totus, a, um (gén. sing. totius)tout entier

Verbes

adquiesco, is, ere, -quieui, quietumse reposer

exspecto, as, are, aui, atumattendre, s'attendre à

pugno, as, are, aui, atumcombattre

redeo, is, ire, ii / iui, itum revenir

les composés de pono

pono, is, ere, posui, positumposer, placer

depono, is, ere, -posui, -positumdéposer, poser à terre

expono, is, ere, -posui, -positumexposer

impono, is, ere, -posui, -positumimposer, appliquer, mettre sur

les composés de teneo

teneo, es, ere, tenui, tentum tenir

abstineo, es,ere, tinui, tentummaintenir éloigné, s'abstenir

detineo, es,ere, tinui, tentumgarder, détenir

retineo, es,ere, tinui, tentumretenir, garder

Adverbes

facilefacilement

frustraen vain

libentervolontiers, de bonne grâce

manele matin

meridieà midi

nuncmaintenant

quare ?pourquoi ?

tamtellement, si

Conjonction

immo ueromieux encore, bien mieux

Pour faciliter l'apprentissage on peut classer ("la fiche n° 15") .comme ('en thème') ou bien classer ("la fiche n° 15") .comme ('en version').

Et pour toute question... n'oubliez pas le forum !

Merci de votre interaction sur le forum, tout au long de ce cours, mais aussi sur l'usage de ces outils, afin de les améliorer encore !

Pour atteindre le forum, il suffit par exemple de charger (le_forum_de_latin) .dans ("les compléments")