Adapter à la mal-voyance Lexique Le Gaffiot Lexilogos Kit de survie

Michèle TILLARD et Catherine KLAUS, Lycée Montesquieu, 72000 LE MANS
Version du 07/02/2018

Des outils vous accompagnent dans ce cours :

  • un bouton permettant de grossir le texte (pour les malvoyants) ;
  • un bouton renvoyant à un lexique contenant l'ensemble des mots contenus dans les fiches de vocabulaire (vous pouvez manier ce dernier outil en choisissant soit de chercher un mot français (les premières lettres suffisent), soit un mot latin, soit une catégorie grammaticale (nom, adjectif, adverbe...), soit enfin les mots d'une leçon donnée) ;
  • deux boutons renvoyant, l'un au Gaffiot en ligne, l'autre aux dictionnaires proposés par le site Lexilogos.

Merci de votre interaction sur le forum, tout au long de ce cours, mais aussi sur l'usage de ces outils, afin de les améliorer encore !

Les participes présents, passés et futurs; les emplois du participe
La subordonnée participiale et l'ablatif absolu
Les compléments de temps.

Mosaïque romaine, British museum, Londres.

Les animaux permettent la prévision météorologique

Praesagiunt et animalia: delphini tranquillo mari lasciuientes flatum, ex qua uenient parte, item spargentes aquam, iidem turbato tranquillitatem. Lolligo uolitans, conchae adhaerescentes, echini adfigentes sese aut harene saburrantes tempestatis signa sunt. Ranae quoque ultra solitum uocales et fulicae matutino clangore, item mergi anatesque pinnas rostro purgantes uentum, ceteraeque aquaticae aues concursantes, grues in mediterranea festinantes, mergi, gauiae maria aut stagna fugientes. Grues silentio per sublime uolantes serenitatem, sicut noctua in imbre garrula — at sereno tempestatem —, coruique singultu quodam latrantes seque concutientes, si continuabunt, serenum diem ; si uero carptim uocem resorbebunt, uentosum imbrem. Graculi sero a pabulo recedentes hiemem, et albae aues cum congregabuntur et cum terrestres uolucres contra aquam clangores dabunt perfundentque sese, sed maxime cornix, hirundo tam iuxta aquam uolitans, ut pinna saepe percutiat, quaeque in arboribus habitant, fugitantes in nidos suos, et anseres continuo clangore intempestiui, ardea in mediis harenis tristis.
Nec mirum aquaticas aut in totum uolucres praesagia aëris sentire: pecora exultantia et indecora lasciuia ludentia easdem significationes habent, et boues caelum olfactantes seque lambentes contra pilum, turpesque porci alienos sibi manipulos faeni lacerantes, et apes operantes segniter uel contra industriam suam absconditae, uel formicae concursantes aut oua progerentes, item uermes terreni erumpentes.

Pline l'ancien, Histoire naturelle, 18, 361-364.

Lecture du texte

Écouter la lecture du texte .


Traduction : Les animaux donnent aussi des présages. Les dauphins folâtrant sur la mer tranquille annoncent du vent du côté d'où ils viennent. Quand ils jettent de l'eau par une mer agitée, ils annoncent le calme. Le calmar qui voltige, les coquillages qui s'attachent, les hérissons de mer qui se fixent avec leurs piquants (IX, 51), ou qui se lestent avec du sable, sont des signes de tempête. Même pronostic quand les grenouilles coassent plus qu'à l'ordinaire, et quand les foulques font entendre leurs cris dès le matin. Les plongeons et les canards nettoyant leurs plumes avec le bec présagent le vent, ainsi que les autres oiseaux aquatiques qui courent en troupes, que les grues qui gagnent à la hâte l'intérieur des terres, que les plongeons qui s'enfuient loin de la mer et des étangs. 2. Les grues volant silencieusement au haut des airs annoncent le beau temps, ainsi que la chouette qui crie pendant la pluie; mais si elle crie par un temps serein, elle annonce de la tempête. Les corbeaux qui croassent avec une espèce de gloussement et qui se secouent annoncent le vent, s'ils font cela sans interruption; si leurs cris sont entrecoupés, ils annoncent de la pluie avec du vent. Les choucas se retirant tardivement après la pâture annoncent le mauvais temps, ainsi que les oiseaux blancs quand ils se réunissent en troupes, et les oiseaux de terre quand ils vont crier contre l'eau et arrosent leurs plumes principalement la corneille; ainsi que l'hirondelle rasant l'eau de si prés qu'elle la frappe de son aile, que les oiseaux qui perchent quand ils se réfugient dans leur nid, que les oies quand elles nous assourdissent de Clameurs continuelles, et que le héron quand il reste triste au milieu des sables.
Il n'est pas étonnant sans doute que les oiseaux aquatiques, et, en général, que les oiseaux perçoivent les présages de l'air. Les troupeaux bondissant et folâtrant avec une allégresse grossière fournissent aussi un pronostic du temps. Il en est de même des boeufs qui flairent le ciel et qui se lèchent à contre-poil; des pourceaux fangeux éparpillant les bottes de foin qui ne leur sont pas destinées; des abeilles qui contre leur naturel se tiennent oisives et renfermées, ou des fourmis qui se hâtent et apportent leurs oeufs; et des vers de terre qui sortent de leurs trous.

Les participes

Les différents participes

CaractéristiquesActifdéponentPassif
Présent -ns, -ntisamans ("aimant"imitans("imitant")INUSITÉ
futur -surus ou –turusamaturus, a, um ("sur le point d’aimer")INUSITÉ INUSITÉ
Parfait -tus ou –sus, a, umINUSITÉimitatus, a, um ("ayant imité") amatus, a, um ("ayant été aimé")

La déclinaison des participes

Les participes parfait et futur se déclinent comme les adjectifs de la première classe : -us, -a, um.

Le participe présent

en -ans, -antis en -ens, -entis
masc. et fém. neutremasc. et fém. neutre
Singulier amans
amans
amantem
amantis
amanti
amante1
amans
amans
amans
amantis
amanti
amante1
legens
legens
legentem
legentis
legenti
legente1
legens
legens
legens
legentis
legenti
legente1
masc. et fém. neutremasc. et fém. neutre
Plurielamantes
amantes
amantes
amantium
amantibus
amantibus
amantia
amantia
amantia
amantium
amantibus
amantibus
legentes
legentes
legentes
legentium
legentibus
legentibus
legentia
legentia
legentia
legentium
legentibus
legentibus

1. L'ablatif singulier est en -e quand il est employé comme participe présent, et en -i quand il est adjectif.

Seruo laborem neglegente, dominus iratus erat. Comme l'esclave négligeait son travail, le maître était en colère.
Dominus a neglegenti seruo non bene colebatur. Le maître n'était pas bien servi par l'esclave négligent.

Exercices

Exercice 1

Relevez les participes du texte de Pline, et dites à quels verbes ils appartiennent.

le corrigé de l'exercice 1

la syntaxe du participe

Le participe est la forme adjectivale du verbe ; il s'accorde donc en genre, nombre et cas avec le nom auquel il se rapporte. Il a également les fonctions de l'adjectif ; dans le texte ci-dessus, la plupart des participes présents sont apposés aux sujets.

Le participe présent

Il peut remplacer l'infinitif après un verbe de perception, comme audire ou uidere.

uidi eum ingredientem : je l'ai vu entrer
eum audio cantantem : je l'entends chanter.

On le trouve également, parfois, avec le verbe facere :

Homerus Polyphemum cum ariete colloquentem fecit : Homère fait parler Polyphème avec un bélier (= représente Polyphème parlant...)

Le participe futur

De sens actif, ce participe futur peut avoir trois emplois :

Il sert à former l'infinitif futur : amaturum esse, "être sur le point de, décidé à, destiné à aimer" ; dans une infinitive, il marque tout simplement le futur.

dico te uenturum esse, je dis que tu viendras.

Le participe parfait

Le participe parfait de sens passif

Les verbes non-déponents ont un participe parfait de sens passif : en ce sens, il a les mêmes emplois qu'un adjectif.

doctus = (ayant été) instruit ; amatus = (ayant été) aimé...

On peut noter deux emplois particuliers :

Le participe parfait de sens actif

Les verbes déponents ont aussi un participe parfait, mais il prend un sens actif.

imitatus, ayant imité ; usus, ayant usé de...

L'ablatif absolu

Nous avons déjà rencontré plusieurs fois des ablatifs absolus : voir par exemple dans la leçon 8. Revoir les emplois de l'ablatif.

C'est une proposition participiale comportant un sujet et un participe, tous deux à l'ablatif, indépendante du reste de la phrase. Elle est l'équivalent d'une proposition circonstancielle, dont le contexte précise le sens.

Equo celeriter currente, dominus laetus erat : le cheval courant vite (= parce que le cheval courait vite), le maître était content.
Hostibus interfectis, dux Romam rediit : Les ennemis ayant été tués (= après avoir tué les ennemis), le chef revint à Rome.


Dans la version de la leçon 12, on trouve deux exemples d'ablatifs absolus :

Quand le participe serait celui du verbe être, il est sous-entendu.

Cicerone consule : Cicéron étant consul (= sous le consulat de Cicéron)

Exercice 2

Traduire les phrases suivantes : 1. Plinius narrat ranas ultra solitum canentes tempestatem nuntiare. 2. Prudens uir animalia spectat praesagia aeris sentientia. 3. Apes sese abscondentes et segniter operantes tempestatem nuntiant. 4. In uillam ingrediens, dominus seruos suos dormientes uidit et incensus ira eos pepulit. 5. Aratore in agris laborante, tempestas uillae animalia fugauit. 6. Somniauit, rebus confectis, se beatum futurum esse. 7. Nerone principe, fortes imperatores aduersus barbaris bellum gerebant. 8. Quartum iam annum nullus bos in eo agro laborauit. 9. Insequenti mense, nullo uento flante, arbor erepta est. 10. Patre iubente, Gyptis aquam Graecorum duci porrexit.

le corrigé de l'exercice 2

Les compléments de temps

Quando ? quand ?Quamdiu ? combien de temps ? Quamdudum ? depuis combien de temps ?
moment précis :
  • tertia hora uenit : il vint à la 3ème heure
  • nocte Alexander natus est : Alexandre est né de nuit.
  • aestate : l'été
durée :
  • tres annos regnauit : il régna 3 ans
  • per tres annos regnauit (= ...sans interruption)
  • quartum iam annum regnat : il règne depuis 3 ans (= c'est la 4ème année qu'il règne)
  • post urbem conditam (ab urbe condita) : depuis la fondation de la ville
  • decem annos natus : âgé de 10 ans
période
  • in pace : pendant la paix
  • in pueritia : dans l'enfance
En combien de temps
decem annis Galliam cepit : il prit la Gaule en 10 ans

Pour compléter : le Calendrier romain.

Exercice 3

Voici quelques phrases latines : complétez-les avec le complément de temps requis parmi la liste suivante : aestate ; insequenti anno ; decem annos ; in bello, tertio anno ; decem annis.

Decem annos arbor restitit ; Nero insequenti anno mortuus est ; decem annis Caesar Galliam cepit ; tertio anno Vespasianus egressus est ; in bello infelices sunt ; aestate in Sicilia est.

Exercice 4

Répondez en latin aux questions suivantes :

  1. Quand est-il né ? – Le premier mars
  2. combien de temps a duré le consulat de Cicéron ? – un an.
  3. Combien de temps a crié la chouette ? – toute la nuit.
  4. En combien de temps César a-t-il conquis le pouvoir ? – en plusieurs années.
  5. Depuis combien de temps ce jardin n'a-t-il pas été cultivé ? – depuis trois mois.
  6. À quelle date César a-t-il été assassiné ? – aux Ides de Mars.
  7. Quand les esclaves seront-ils heureux ? – quand les oiseaux auront des dents.
  8. Depuis quand Verrès est-il en exil à Marseille ? – Depuis la perte de la Sicile.
  9. quand l'homme est-il le plus heureux ? – Pendant l'enfance
  10. Quand la neige tombe-t-elle ? – l'hiver
le corrigé de l'exercice 4

POUR ALLER PLUS LOIN : Version

Traduire la version suivante :

Le dieu Amon.

Une merveilleuse oasis

Alexandre le Grand s'est enfoncé dans le désert de Libye pour aller consulter le fameux oracle de Jupiter Hammon. Quinte-Curce présente ainsi les lieux où l'on consulte l'oracle.

(Sedes) inter uastes solitudines sita, undique ambientibus ramis, uix in densam umbram cadente sole, contecta est, multique fontes dulcibus aquis passim manantibus alunt siluas. Caeli quoque mira temperies, uerno tepori maxime similis, omnes anni partes pari salubritate percurrit... Est et aliud Hammonis nemus ; in medio habet fontem : Solis aquam (eam) uocant ; sub lucis ortum tepida manat ; inclinato die in uesperam calescit ; media nocte feruida exaestuat.

Quinte-Curce, Histoire d'Alexandre le Grand, IV, 7.

Lecture du texte

Écouter la lecture du texte .


le corrigé de la version

Fiche de vocabulaire - leçon 13 impression

Les mots en gras doivent impérativement être appris.

Noms :

Noms masculins :

anas, anitiscanard

anser, anserisoie

auis, isoiseau

bos, bouisbœuf

clangor, oriscris de certains oiseaux

coruus, icorbeau

delphinus, idauphin

echinus, ihérisson

flatus, ussouffle, respiration

graculus, ichoucas

hiems, hiemishiver

imber, imbrispluie

mergus, iplongeon (oiseau)

nidus, inid

pilus, ipoil

porcus, iporc

singultus, ushoquet, râle

uentus, ivent

uermis, isver de terre

Noms féminins :

apis, isabeille

arbor, orisarbre

ardea, aehéron

concha, aecoquillage, conque marine, pourpre

cornix, iciscorneille

formica, aefourmi

fulica, aefoulque (oiseau de mer)

gauia, aemouette

grus, gruisgrue (oiseau)

harena, ae (ou arena)sable

hirundo, dinishirondelle

industria, aeactivité

lolligo, ginisseiche, calmar

noctua, aechouette

pars, partispart, partie

pinna, aeplume

rana, aegrenouille

serenitas, tatissérénité

tempestas, tatisorage, tempête

tranquillitas, tatistranquillité

uolucris, isoiseau

Noms neutres :

faenum, ifoin

ouum, iœuf

pecus, pecorisbétail

pabulum, ifourrage

rostrum, ibec

Pronoms

ceteri, ae, atous les autres

Adjectifs :

albus, a, umblanc mat

continuus, a, umcontinu, sans interruption

garrulus, a, umbavard

indecorus, a, umlaid

intempestiuus, a, umhors de saison, intempestif

matutinus, a, ummatinal

sublimis, is, esuspendu en l'air, sublime

terrenus, a, umterrestre

tranquillus, a, umpaisible, tranquille

tristis, is, etriste, mélancolique

turbatus, a, umtroublé

turpis, is, ehonteux, souillé

Verbes

adhaeresco, is, ere, haesis'attacher à

abscondo, is, ere, -condidi, -conditumcacher loin de, dissimuler

adfigo, is, ere, -fixi, -fixumattacher

erumpo, is, ere, -rupi, -ruptums'élancer hors de

eligo, is, ere, elegi, electumchoisir, élire

concutio, is, ere, cussi, cussum agiter, secouer

congrego, as, are, aui, atumrassembler, réunir

continuo, as, are, aui, atumfaire suivre immédiatement

exulto, as, are, aui, atumsauter, bondir

festino, as, are, aui, atumse hâter

habito, as, are, aui, atumhabiter

lacero, as, are, aui, atumdéchirer

lambo, is, erelécher

lasciuio, is, ire, ii, itum folâtrer, badiner

latro, as, are, aui, atumaboyer

olfacto, as, are, aui, atumflairer

percutio, is, ere, cussi, cussumfrapper

perfundo, is, ere, fudi, fusumverser sur, baigner

praesagio, is, ire, iui présager, pronostiquer

purgo, as, are, aui, atumnettoyer

recedo, is, ere, cessi, cessumrepartir, s'en aller

spargo, is, ere, sparsi, sparsumrépandre

stagno, as, are, aui, atumstagner

uolito, as, are, aui, atumvoleter, courir çà et là

Adverbes

carptimpar morceaux

itemde même

saepesouvent

segniteravec lenteur, avec paresse

serotard

ultraau-delà, plus loin

Pour faciliter l'apprentissage on peut classer ("la fiche n° 13") .comme ('en thème') ou bien classer ("la fiche n° 13") .comme ('en version').

Et pour toute question... n'oubliez pas le forum !

Merci de votre interaction sur le forum, tout au long de ce cours, mais aussi sur l'usage de ces outils, afin de les améliorer encore !

Pour atteindre le forum, il suffit par exemple de charger (le_forum_de_latin) .dans ("les compléments")