Adapter à la mal-voyance Lexique Le Gaffiot Lexilogos Kit de survie

Michèle TILLARD et Catherine KLAUS, Lycée Montesquieu, 72000 LE MANS
Version du 14/03/2018

Des outils vous accompagnent dans ce cours :

  • un bouton permettant de grossir le texte (pour les malvoyants) ;
  • un bouton renvoyant à un lexique contenant l'ensemble des mots contenus dans les fiches de vocabulaire (vous pouvez manier ce dernier outil en choisissant soit de chercher un mot français (les premières lettres suffisent), soit un mot latin, soit une catégorie grammaticale (nom, adjectif, adverbe...), soit enfin les mots d'une leçon donnée) ;
  • deux boutons renvoyant, l'un au Gaffiot en ligne, l'autre aux dictionnaires proposés par le site Lexilogos.

Merci de votre interaction sur le forum, tout au long de ce cours, mais aussi sur l'usage de ces outils, afin de les améliorer encore !

La "quatrième déclinaison" : les thèmes en -u ; le subjonctif imparfait et plus que parfait
La concordance des temps au passé
les propositions subordonnées de cause

Arthur Rimbaud

Ver erat...

Arthur Rimbaud, élève au collège de Charleville, n'avait que 14 ans lorsqu'il composa cette ode latine, le 6 novembre 1868.

Ver erat, et morbo Romae languebat inerti
Orbilius : dira tacuerunt tela magistri
Plagarum sonus non iam ueniebat ad aures
Nec ferula assiduo cruciabat membra dolore.
Arripui tempus : ridentia rura petiui
Immemor : a studio moti curisque soluti
Blanda fatigatam recrearunt gaudia mentem.
Nescio qua laeta captum dulcedine pectus
Taedia iam ludi, iam tristia uerba magistri
Oblitum, campos late spectare iuuabat
Laetaque uernantis miracula cernere terrae.
Nec ruris tantum puer otia uana petebam :
Maiores paruo capiebam pectore sensus :
Nescio lymphatis quae mens diuinior alas
Sensibus addebat : tacito spectacula uisu
Attonitus contemplabar : pectusque calentis
Insinuabat amor ruris : ceu ferreus olim
Annulus, arcana quem ui Magnesia cautes
Attrahit, et caecis tacitum sibi colligat hamis.


Lecture du texte

Écouter la lecture du texte .


Traduction : C'était le printemps, et une maladie retenait Orbilius immobile à Rome. Les traits cruels de mon maître se turent, le bruit des coups n'atteignait plus mes oreilles et la férule ne torturait plus mes membres d'une douleur continuelle.
Je saisis l'occasion. Je gagnai les campagnes riantes, abandonnant tout souvenir. Eloigné de l'étude et délivré des soucis, de douces joies ranimèrent mon esprit épuisé. Prisonnier de je ne sais quelle joyeuse douceur, oublieux des ennuis de l'école, des sinistres paroles du maître, mon cœur se plaisait à regarder les vastes champs, et à observer les joyeux miracles de la terre au printemps. Enfant que j'étais, je ne recherchais pas seulement les vaines flâneries de la campagne ; je recevais de plus grands sentiments dans mon petit cœur ! Je ne sais quelle inspiration plus divine donnait des ailes à mes sens. Frappé de stupeur, je contemplais ces spectacles en silence. L'amour d'une nature en feu s'insinuait dans mon cœur : comme jadis l'anneau de fer attiré par la force secrète de la pierre de Magnésie et venant sans bruit s'attacher par d'invisibles crochets.

La "quatrième déclinaison" : les thèmes en -u

Cette déclinaison, caractérisée, comme son nom l'indique, par un radical terminé par -u, ne comprend pas d'adjectifs. En revanche, elle comprend des noms féminins et, plus souvent, masculins, et neutres. En particulier, elle compte de très nombreux noms d'action, en -tus ou -sus, dérivés de verbes.

Cas masculin et féminin Neutre
Singulier Pluriel Singulier Pluriel
Nom.
Voc.
Accc.
Gén.
Dat.
Abl.
manŭs, la main
manŭs
manum
manūs
manuī
manū
manus
manus
manūs
manuum
manibus1
manibus1
cornū, la corne
cornū
cornū
cornūs
cornuī
cornū
cornua
cornua
cornua
cornuum
cornibus1
cornibus1

1. Au datif et à l'ablatif pluriel, on attendrait *manubus, *cornubus ; la finale en -ibus s'explique par analogie avec la 3ème déclinaison.

Alors qu'un nom en -u ne peut être qu'un neutre de la 4ème déclinaison, un nom en -us peut être :

Pour décliner correctement un mot, il faut toujours vérifier son génitif singulier.

Exercices

Exercice 1

Déclinez au singulier et au pluriel les noms de la 4ème déclinaison que vous connaissez déjà : 1. impetus, us, l'assaut (leçon 8) ; 2. usus, us, l'usage (leçon 10) ; 3. habitus, us, l'attitude, la manière d'être (leçon 11) ; 4. domus, us, la maison de ville (leçon 12) ; 5. apparatus, us, les préparatifs (leçon 12).

le corrigé de l'exercice 1

Exercice 2

Dites à quel(s) cas peuvent être les noms suivants : 1. uisum ; 2. apparatui ; 3. domus ; 4. habitu ; 5. impetuum ; 6. impetibus ; 7. cornua ; 8. cornu ; 9. cornibus ; 10. apparatu.

le corrigé de l'exercice 2

Le subjonctif imparfait et plus-que-parfait

Le subjonctif latin existe et correspond à la fois au conditionnel et au subjonctif français.

Il existe, à l'actif et au passif, et possède quatre temps : présent, imparfait, parfait et plus-que-parfait.

Nous allons tout d'abord découvrir l'imparfait et le plus-que-parfait.

La voie active

ImparfaitPlus-que-parfait
Esse essem
esses
esset
essemus
essetis
essent
fuissem
fuisses
fuisset
fuissemus
fuissetis
fuissent
Amareamarem
amares
amaret
amaremus
amaretis
amarent
amauissem
amauisses
amauisset
amauissemus
amauissetis
amauissent
Deleredelerem
deleres
deleret
deleremus
deleretis
delerent
deleuissem
deleuisses
deleuisset
deleuissemus
deleuissetis
deleuissent
Legerelegerem
legeres
legeret
legeremus
legeretis
legerent
legissem
legisses
legisset
legissemus
legissetis
legissent
Capere caperem
caperes
caperet
caperemus
caperetis
caperent
cepissem
cepisses
cepisset
cepissemus
cepissetis
cepissent
Audire audirem
audires
audiret
audiremus
audiretis
audirent
audiuissem
audiuisses
audiuisset
audiuissemus
audiuissetis
audiuissent

Le subjonctif imparfait et plus-que-parfait actif est très facile à apprendre :

La voie passive et les déponents

ImparfaitPlus-que-parfait
Amariamarer
amareris
amaretur
amaremur
amaremini
amarentur
amatus, a, um essem, esses, esset
amati, ae, a essemus, essetis, essent
Deleridelerer
delereris
deleretur
deleremur
deleremini
delerentur
deletus, a, um essem, esses, esset
deleti, ae, a essemus, essetis, essent
Legilegerer
legereris
legeretur
legeremur
legeremini
legerentur
lectus, a, um essem, esses, esset
lecti, ae, a essemus, essetis, essent
Capi caperer
capereris
caperetur
caperemur
caperemini
caperentur
captus, a, um essem, esses, esset
capti, ae, a essemus, essetis, essent
Audiri audirer
audireris
audiretur
audiremur
audiremini
audirentur
auditus, a, um essem, esses, esset
auditi, ae, a essemus, essetis, essent

Exercices

Exercice 3

Conjuguez au subjonctif imparfait et plus-que-parfait actif les verbes actifs de la fiche de vocabulaire

le corrigé de l'exercice 3

Exercice 4

Conjuguez au subjonctif imparfait et plus-que-parfait les verbes déponents de la fiche de vocabulaire

le corrigé de l'exercice 4

Les usages du subjonctif (imparfait et plus-que-parfait)

L'indicatif énonce un fait réel ou tenu pour tel ; le subjonctif présente une notion pensée, éprouvée, une vue de l'esprit. Il sert donc à introduire une modalisation (souhait, restriction, doute...)

Tout au long de cette leçon-ci et des deux suivantes, nous verrons progressivement les différents emplois du subjonctif, très fréquent en latin. Contentons-nous pour l'instant de quelques-uns de ces emplois.

Dans les propositions indépendantes

Il peut avoir une valeur d'irééel
Il peut exprimer le regret, précédé de utinam

Dans les propositions subordonnées

Le subjonctif a de très nombreux emplois, notamment après cum et ut.

Quand le verbe principal est à un temps du passé, celui de la subordonnée est alors au subjonctif imparfait ou plus-que-parfait.

Concordance des temps

Cum dominus ancillam uideret, beatus erat : quand le maître voyait la servante, il était heureux
cum arator totum diem laborauisset, laetus erat : quand le laboureur avait travaillé tout le jour, il était content.

cum, ici, a une nuance causale, d'où le subjonctif.

Exercice 5

Traduisez les phrases suivantes : 1. Utinam tacuisset ! 2. Utinam mare tranquillum esset ! 3. Cum ranae ultra solitum canerent, tempestatem nuntiabant. 4. Magister ludi pueros ferula cruciabat ut boni discipuli fierent. 5. Quid dicissem ?

le corrigé de l'exercice 5

les propositions subordonnées de cause

Cause réelle Cause supposée ou fictive
quod, quia + indicatif
quoniam + indicatif

Quoniam id cupis, maneo, puisque tu le désires, je reste
quod, quia, quoniam + subjonctif
Socrates accusatus est quod iuuentutem corrumperet, Socrate fut accusé sous le prétexte qu'il corrompait la jeunesse.
cum + subjonctif
Cum id cupias (subj. présent), maneo, puisque tu le désires, je reste
cum id cupires, mansi, puisque tu le désirais, je suis resté.

Exercice 6

Traduisez les phrases suivantes : 1. Parce que le maître d'école, touché par une maladie, était absent, les enfants se promenaient dans la campagne. 2. Sous prétexte qu'il était accablé par la maladie, l'enfant ne travaillait pas. 3. Comme c'était le printemps, tous les oiseaux chantaient. 4. Quia bos iugum decusserat, ministri omnes fugerunt. 5. Cum Caesar in Galliam ueniret, multa bella gerere debuit.

le corrigé de l'exercice 6

Version

Traduire la version suivante :

Vespasien (9-79 ap. J-C)

Les animaux n'annoncent pas seulement la météo (voir leçon 13) ; ils sont aussi devins... Le futur empereur Vespasien (69-79 ap. J-C) va en faire la curieuse expérience...

Prandente eo quondam, canis extrarius e triuio manum humanam intulit mensaeque subiecit.
Cenante eo rursus bos arator decusso iugo triclinium irrupit, ac fugatis ministris quasi repente defessus procidit ad ipsos accumbentis pedes ceruicemque summisit.
Arbor quoque cupressus in agro auito sine ulla ui tempestatis euulsa radicitus atque prostrata, insequenti die uiridior ac firmior resurrexit.
At in Achaia somniauit initium sibi suisque felicitatis futurum, simul ac dens Neroni exemptus esset; euenitque ut sequenti die progressus in atrium medicus dentem ei ostenderet, tantumque quod exemptum.

Suétone, Vie de Vespasien, V, 5-8.

le corrigé de la version

Fiche de vocabulaire - leçon 14 impression

Les mots en gras doivent impérativement être appris.

Noms :

Noms masculins :

annulus, ianneau

dolor, -orisdouleur

ludus, ijeu, école

magister, -trimaître d'école

morbus, imaladie

sonus, ison, parole

sensus, ussens, sentiment

uisus, usvue

Noms féminins :

ala, aeaile

auris, isoreille

cautes, isroche, écueil

cura, aesoin, souci

dulcedo, -dinisdouceur

ferula, aebaguette, férule

mens, mentisesprit

plaga, aecoup, plaie

uis (acc. uim, abl. ui, pluriel uires, uirium)force

Noms neutres :

membra, orumœuf

miraculum, ispectacle étonnant, miracle

pectus, pectorispoitrine, cœur

rus, ruris (locatif ruri)campagne

spectaculum, ispectacle

taedium, iiennui, dégoût

uer, uerisprintemps

Adjectifs :

arcanus, a, umsecret

attonitus, a, umfrappé par le tonnerre, frappé de stupeur

blandus, a, umcaressant, flatteur, séduisant

caecus, a, umaveugle, invisible

dirus, a, umsinistre, funeste

diuinus, a, umdivin

ferreus, a, umen fer

immemor, orisoublieux

iners, ertissans énergie, inactif

tacitus, a, umsilencieux, muet

uanus, a, umvide, creux, vain

Verbes

adripio, is, ere, -ripui, reptumsaisir, arrêter

adtraho (attraho), is, ere, -traxi, -tractumattirer

caleo, es, ere, uifaire chaud

cerno, is, ere, creui, cretumdistinguer, décider

contemplor, aris, ari, atus sumcontempler, regarder attentivement

crucio, as, are, aui, atum mettre en croix, supplicier

iuuo, as, are, iuui, iutumaider

langueo, es, ereêtre abattu, être faible

nescio, is, ire, iui, itumignorer

obliuiscor, eris, i, oblitus sumoublier

rideo, es, ere, risi, risum rire

specto, as, are, aui, atumregarder

taceo, es, ere, tacui, tacitumse taire

Adverbes

latelargement, longuement

Conjonctions

ceucomme, ainsi que

Pour faciliter l'apprentissage on peut classer ("la fiche n° 14") .comme ('en thème') ou bien classer ("la fiche n° 14") .comme ('en version').

Et pour toute question... n'oubliez pas le forum !

Merci de votre interaction sur le forum, tout au long de ce cours, mais aussi sur l'usage de ces outils, afin de les améliorer encore !

Pour atteindre le forum, il suffit par exemple de charger (le_forum_de_latin) .dans ("les compléments")