Adapter à la mal-voyance Lexique Le Gaffiot Lexilogos Kit de survie

Michèle TILLARD et Catherine KLAUS, Lycée Montesquieu, 72000 LE MANS
Version du 10/01/2018

Des outils vous accompagnent dans ce cours :

  • un bouton permettant de grossir le texte (pour les malvoyants) ;
  • un bouton renvoyant à un lexique contenant l'ensemble des mots contenus dans les fiches de vocabulaire (vous pouvez manier ce dernier outil en choisissant soit de chercher un mot français (les premières lettres suffisent), soit un mot latin, soit une catégorie grammaticale (nom, adjectif, adverbe...), soit enfin les mots d'une leçon donnée) ;
  • deux boutons renvoyant, l'un au Gaffiot en ligne, l'autre aux dictionnaires proposés par le site Lexilogos.

Merci de votre interaction sur le forum, tout au long de ce cours, mais aussi sur l'usage de ces outils, afin de les améliorer encore !

La "troisième déclinaison" : les thèmes en -i
les adjectifs de la "seconde classe" ;
les pronoms-adjectifs possessifs et l'expression de la possession.

masques de comédie latine (1er siècle ap. J-C, musée du Capitole, Rome).

Pyrgopolynices est un soldat fanfaron ; il s'adresse ici à Artotrogus, un parasite.

Pyrgopolynices Curate ut splendor meo sit2 clupeo clarior1
quam solis radii esse olim cum sudumst solent,
ut, ubi usus ueniat2, contra conserta manu
praestringat2 oculorum aciem in acie hostibus.
nam ego hanc machaeram mihi consolari uolo,
ne lamentetur2 neue animum despondeat2,
quia se iam pridem feriatam gestitem2,
quae misera gestit fartum facere ex hostibus.
sed ubi Artotrogus hic est?
         Artotrogus
                  Stat propter uirum
fortem atque fortunatum et forma regia ;
tum bellatorem... Mars haud ausit dicere
neque aequiperare suas uirtutes ad tuas.
Pyrg.
Quemne ego seruaui in campis Curculionieis,
ubi Bumbomachides Clutomistaridysarchides
erat imperator summus, Neptuni nepos?
Art.
Memini. Nempe illum dicis cum armis aureis,
cuius tu legiones difflauisti spiritu,
quasi uentus folia aut paniculum tectorium.
Pyrg.
Istuc quidem edepol nil est.
         Art.
                   Nihil hercle hoc quidemst
praeut alia dicam — quae tu numquam feceris.

Plaute, Miles gloriosus.

1. clarior est un comparatif : cf. Leçon 11
2. Tous ces verbes sont au subjonctif présent, voir Leçon 15.

Traduction :
Pyrgopolinice : Prenez soin que mon bouclier ait un éclat plus clair que d'ordinaire les rayons du soleil quand il fait beau, afin que, quand en vient le besoin, le combat engagé, il aveugle le regard des ennemis dans la bataille. Quant à cette épée, moi je veux la consoler, pour qu'elle ne déprime pas ni ne perde courage, parce que je la porte déjà depuis quelques temps sans lui donner de travail, elle qui, la pauvre, brûle de faire du hâchis des ennemis. Mais où est Artotrogus ? Il est ici ?
Artotrogus : Il se tient près d'un homme courageux et fortuné, et d'une beauté royale, et encore d'un guerrier !... Mars n'a pas osé se dire un guerrier comme toi, ni égaler ses vertus aux tiennes.
P. : Ne l'ai-je pas sauvé dans les plaines Curculioniennes, quand Bumbomachidès Cluthumistharidysarchidès était général en chef, neveu de Neptune ?
A. Je m'en souviens. Sans doute était-ce cet homme aux armes d'or dont tu as soufflé les légions d'un souffle, comme le vent souffle les feuilles ou la chaume des toits.
P. : Certes, par Pollux, cela n'est rien.
A. : Par Hercule, ce n'est rien en comparaison de ce que je pourrais dire –– que tu n'as jamais fait.

La "troisième déclinaison" : les thèmes en -i

les thèmes en -i proprement dits

La déclinaison des "thèmes en -i" est très proche de celle des thèmes consonantiques. Il convient donc de la réviser (leçon 8).

La déclinaison des "thèmes en "i", improprement appelée "parisyllabique", se caractérise par un radical terminé par -i. Voici le tableau :

Masculin et féminin neutre
SingulierCiuis
ciuis
ciuem
ciuis
ciui
ciue
Mare
Mare
Mare
Maris
Mari
Mari
Plurielciues
ciues
ciues ou ciuis
ciuium
ciuibus
ciuibus
Maria
Maria
Maria
Marium
Maribus
Maribus

Nous avons déjà vu, Leçon 8, quelques noms de la 3ème déclinaison, thème en -i : crinis, is (le cheveu), conuallis, is (le défilé, la vallée encaissée). Voir aussi Leçon 9 : amnis, is (le fleuve), aedes, is (le temple) et foris, is (la porte).

Les "faux imparisyllabiques"

Ce terme purement descriptif désigne des mots à "thème en -i" monosyllabiques, masculins ou féminins, qui ont perdu le -i au nominatif singulier.

Citons par exemple, dans la Leçon 8, mons, montis (la colline, la montagne) ; arx, arcis (la citadelle), Leçon 7 ; ars, artis (l'art, la technique) ; Leçon 5 ; urbs, urbis (la ville) ; fons, fontis (la source) ; pons, pontis (le pont)...

Masculin et féminin
Singulierurbs
urbs
urbem
urbis
urbi
urbe
Plurielurbes
urbes
urbes ou urbis
urbium
urbibus
urbibus

Exercices

On essaie ? Exercice 1

Déclinez au singulier et au pluriel parua urbs, clarus ciuis, infestum mare.

Exercice 2

Dites à quel(s) cas sont les expressions suivantes : 1. infesti maris ; 2. infestum mare purumque fontem ; 3. magno splendore ; 4. medio amne ; 5. medii amnes ; 6. egregia arte ; 7. aurei dentes ; 8. aureos dentis ; 9. altorum montium ; 10. altis montibus.

le corrigé de l'exercice 2

POUR ALLER PLUS LOIN.

les adjectifs de la "seconde classe"

Vous connaissez déjà les adjectifs de la 1ère classe, de type bonus, a, um ou liber, libera, liberum. Il serait bon de les réviser.

Le type fortis, is, e

Très nombreux, les adjectifs de ce type se déclinent comme le nom ciuis, sauf à l'ablatif singulier, en ī à tous les genres.

Masculin et féminin neutre
Singulierfortis
fortis
fortem
fortis
forti
forti
forte
forte
forte
fortis
forti
forti
Plurielfortes
fortes
fortes ou fortis
fortium
fortibus
fortibus
fortia
fortia
fortia
fortium
fortibus
fortibus

Le type acer, acris, acre et celer, celeris, celere

Il ne se distingue du précédent qu'au nominatif masculin singlier :

À tous les autres cas, ils se construisent comme fortis, sur un radical en -i : acr- / acri ; celer- /celeri-

Le type prudens, prudentis

Issu d'anciens participes présents, ces adjectifs, quand ils sont employés comme tels (et non comme participes présents), appartiennent aux thèmes en -i, et se déclinent comme tels, avec quelques particularités :

Exercices

On essaie ? Exercice 3

Déclinez, au singulier et au pluriel : prudens uir, alacris ancilla, lene animal

Exercice 4

Dites à quel(s) cas sont les expressions suivantes : 1. mollibus hominibus ; 2. alacri puellae ; 3. graui consule ; 4.acres noctes ; 5. insignis uirtus ; 6. insignis uirtutis ; 7. pinguia animalia ; 8. acri uento ; 9. acribus uentis ; 10. singularibus ciuibus.

le corrigé de l'exercice 4

les pronoms-adjectifs possessifs et l'expression de la possession.

Les pronoms adjectifs possessifs

Les possessifs sont utilisés soit comme adjectifs (ils ont alors les fonctions de l'adjectif, épithète ou attribut), soit comme pronoms.

Mea uilla, ma maison de campagne ; Ea uilla est mea : cette maison de campagne est la mienne, est à moi. Mei, "les miens", selon les contextes "mes proches", "mes hommes"...

Ils appartiennent à la 1ère classe en -us, -a, -um

Première personne

Possessif singulierPossessif pluriel
MasculinFémininNeutreMasculinFémininNeutre
Singuliermeus
mi
meum
mei
meo
meo
mea
mea
meam
meae
meae
mea
meum
meum
meum
mei
meo
meo
noster
noster
nostrum
nostri
nostro
nostro
nostra
nostra
nostram
nostrae
nostrae
nostra
nostrum
nostrum
nostrum
nostri
nostro
nostro
Plurielmei
mei
meos
meorum
meis
meis
meae
meae
meas
mearum
meis
meis
mea
mea
mea
meorum
meis
meis
nostri
nostri
nostros
nostrorum
nostris
nostris
nostrae
nostrae
nostras
nostrarum
nostris
nostris
nostra
nostra
nostra
nostrorum
nostris
nostris

Deuxième personne

Ils se déclinent sur le modèle précédent :

Troisième personne

Que le possesseur soit singulier ou pluriel, le possessif de 3ème personne est suus, sua, suum : son, sa, leur...

Exercices

On essaie ? Exercice 5

Déclinez à toutes les personnes : 1. mon, ton... esprit - 2. mes, tes... dents

le corrigé de l'exercice 5

L'expression de la possession à la troisième personne.

Lorsque l'on doit exprimer la possession à la troisième personne, il faut distinguer deux cas :

  1. Lorsque le possesseur s'identifie au sujet de la proposition ou au sujet de la principale, on utilise le réfléchi : suus, sua, suum
  2. Lorsque le possesseur n'est pas le sujet, on emploie le démonstratif eius, eorum, earum.
Le possessif se rapporte au sujetLe possessif se rapporte à autre chose que le sujet
On emploie suus, a, um


C'est un adjectif
==> il s'accorde en genre, nombre et cas au nom auquel il se rapporte

Dominus ancillam suam amat : Le maître aime sa servante.

On emploie eius (possesseur singulier), eorum, earum (possesseur pluriel)
C'est un pronom
==> Il reste au génitif, quels que soient le cas, le genre, le nombre de l'objet possédé.

Dominus filium amat sed uitia eius uituperat : le père aime son fils mais blâme ses défauts (= les défauts du fils).

Exercices

Exercice 6

Traduire l'adjectif ou le pronom possessif dans les phrases suivantes : 1. Le maître appelle ses amis et la maîtresse les siens ; 2. le général donne des ordres à l'officier et à ses soldats ; 3. nous écrivons à nos amis ; 4. Ses enfants sont arrivés à la maison ; 5. Tu es triste car tes enfants sont partis ; 6. Nous aimons la nuit et son silence ; 7. Le philosophe recommande la vertu à ses disciples. 8. Les Romains menaient une vie tranquille dans leurs maisons de campagne. 9. Lorsqu'il arriva sur le rivage, ses amis l'attendaient. 10. Vos esclaves nous attendront.

le corrigé de l'exercice 6

POUR ALLER PLUS LOIN : Version

Traduire le texte suivant en utilisant, au besoin, le Dictionnaire Gaffiot en ligne.

Gallia est omnis diuisa in partes tres, quarum unam incolunt Belgae, aliam Aquitani, tertiam qui ipsorum lingua Celtae, nostra Galli appellantur. Hi omnes lingua, institutis, legibus inter se differunt. Gallos ab Aquitanis Garumna flumen, a Belgis Matrona et Sequana diuidit. Horum omnium fortissimi sunt Belgae, propterea quod a cultu atque humanitate Provinciae longissime absunt minimeque ad eos mercatores saepe commeant atque ea quae ad effeminandos animos pertinent important, proximique sunt Germanis, qui trans Rhenum incolunt, quibuscum continenter bellum gerunt. Qua de causa Heluetii quoque reliquos Gallos uirtute praecedunt, quod fere cotidianis proeliis cum Germanis contendunt, cum aut suis finibus eos prohibent, aut ipsi in eorum finibus bellum gerunt. Eorum una pars, quam Gallos obtinere dictum est, initium capit a flumine Rhodano, continetur Garumna flumine, Oceano, finibus Belgarum, attingit etiam ab Sequanis et Heluetiis flumen Rhenum, uergit ad septentriones. Belgae ab extremis Galliae finibus oriuntur, pertinent ad inferiorem partem fluminis Rheni, spectant in septentrionem et orientem solem. Aquitania a Garumna flumine ad Pyraneos montes et eam partem Oceani quae est ad Hispaniam pertinet ; spectat inter occasum solis et septentriones.

César, La Guerre des gaules.

le corrigé de la version

Fiche de vocabulaire - leçon 10 impression

Les mots en gras doivent impérativement être appris.

Noms :

Noms masculins :

animus, icœur, esprit, courage

bellator, orisguerrier

campus, iplaine

ciuis, iscitoyen

dens, dentisdent

fons, fontissource, fontaine

imperator, orisgénéral en chef

oculus, iœil

pons, pontispont

radius, iirayon

splendor, oriséclat, splendeur

uentus, ivent

usus, ususage, utilité

Noms féminins - thème en -i :

ars, artisart, technique

forma, aeforme, beauté

nox, noctisnuit

pars, partispart, partie

urbs, urbisville

uirtus, uirtutiscourage, vertu, virilité

Noms neutres :

animal, animalisanimal

folium, iifeuille

paniculum, ichaume

Adjectifs :

acer, acris, acreaigu, âpre, rude

alacer, -cris, -crevif, gai

breuis, is, ecourt, bref

clarus, a, uméclatant, célèbre

grauis, is, elourd, sérieux

insignis, is, eremarquable, insigne

lenis, is, edoux

mollis, is, emou

pinguis, is, egras

regius, a, umroyal

tectorius, a, umqui couvre, qui forme un toit

Verbes

aequipero, as, are, aui, atumégaler, mettre au même niveau

curo, as, are, aui, atumprendre soin de

consero, is, ere, erui, ertumengager, livrer ; manus : en venir aux mains

consolor, aris, aui, atus sum (déponent)consoler, réconforter

despondeo, es, ere, spondi, sponsumpromettre en mariage, fiancer

edo, edis, esse, edi, esum manger

lamentor, aris, ari, atus sum (déponent)se lamenter

memini, meminisse (au parfait seulement) + Gén.se souvenir de

praestringo, is, ere, strinxi, strictumémousser

soleo, es, ere, solitus sumavoir l'habitude de

sto, as, are, steti, statumse tenir debout, immobile

Pronoms

alius, a, ud autre

Adverbes

contraau contraire, en face

haudne... pas, pas du tout

iamdéjà, désormais

ne... quidemne pas même

nunquam / numquamne... jamais

pridemdepuis longtemps

olimautrefois

Conjonctions

namen effet

quasicomme si, pour ainsi dire

quiaparce que

Interjections

edepolPar Pollux

herclePar hercule

Pour faciliter l'apprentissage on peut classer ("la fiche n° 10") .comme ('en thème') ou bien classer ("la fiche n° 10") .comme ('en version').

Et pour toute question... n'oubliez pas le forum !

Merci de votre interaction sur le forum, tout au long de ce cours, mais aussi sur l'usage de ces outils, afin de les améliorer encore !

Pour atteindre le forum, il suffit par exemple de charger (le_forum_de_latin) .dans ("les compléments")