UOH stamping
  • UOH stamping (21)

Discipline
  • Sciences de la société (21)
    • Sociologie, Démographie, Anthropologie (21)
      • Théories sociologiques, ethnologiques, anthropologiques et méthodologie (21)

Level
  • Enseignement supérieur (21)
  • L1 (21)
  • L2 (21)
  • L3 (21)
  • Licence (21)
  • M1 (21)
  • Master (21)

  • Diaporama (1)
  • Etude et document (type UOH) (5)
  • Glossaire (1)
  • Grande Leçon (type UOH) (16)
  • Index (1)
  • Webographie, bibliographie (1)
21 results for your query 'Viviana%20Paques'
Descending sort by
Viviana Paques entre ethnographie et ethnologie (C...
Université de Strasbourg

Après ce long voyage qui l’a conduite du Mali à l’Afrique du Nord, Viviana Paques se fixe au Maroc, plus particulièrement dans la Région de Marrakech, et consacre ses recherches à la confrérie des Gnawa.

De nombreux articles vont témoigner de la démarche ethnologique qu’elle accomplit, dans la lignée de chercheurs comme Maurice Leenhardt et Marcel Griaule. Tous trois observent que dans les sociétés qu’ils étudient, à la différence des sociétés comme, par exemple, les sociétés européennes, les hommes conçoivent Dieu, l’Homme et l’univers comme une même entité, l’un interagissant sur l’autre.

Les entretiens (Ce que nous apprend l'anthropologi...
Université de Strasbourg

Six entretiens :

-Viviana Paques à Pairs en 1999

-Viviana Paques à Paris en 2000

-Al Ayachi à Marrakech en 1988

-El Belkani à Marrakech en 2012

-Deborah Kapchan

-Zineb Majdouli

Anthropologie, Ethnologie, Ethnographie : La démar...
Université de Strasbourg

Le travail mené par Viviana Paques sur les Gnawa, est de même nature. Sa thèse, intitulée L’arbre cosmique dans la pensée populaire et dans la vie quotidienne du Nord-Ouest Africain, constitue une étude d'ordre anthropologique de l’univers spirituel des populations de cette région d’Afrique.

Elle analyse en particulier – et cela concerne directement ce programme – les pratiques culturelles que les Noirs déplacés comme esclaves dans les régions méditerranéennes, ont emportées avec eux. Il semble en effet que ces esclaves aient conservé leur système proprement africain de cérémonies religieuses.

Elle analyse en particulier – et cela concerne directement ce programme – les pratiques culturelles que les Noirs déplacés comme esclaves dans les régions méditerranéennes, ont emportées avec eux. Il semble en effet que ces esclaves aient conservé leur système proprement africain de cérémonies religieuses.

"C'est cela l'initiation" (Ce que nous apprend l'a...
Université de Strasbourg

Viviana Paques allait encore un peu plus loin, beaucoup plus loin. Un soir, au cours d’une promenade dans Tamesloht, elle explique que poser des questions ne suffit pas.

L'oreille, un sexe ? (Ce que nous apprend l'anthro...
Université de Strasbourg

« Les niveaux sont différents, mais c’est toujours la même réalité qui est vécue » disait Viviana Paques.

Les rapprochements d’ordre symbolique dont fait état l’ouvrage de Marcel Griaule, Dieu d’Eau, et ceux qu’évoque Viviana Paques à propos de la vipère dans le minaret, nous confrontent à des savoirs « savants », alors que la connaissance de la position de la Voie Lactée dans le ciel au cours de l’année était encore, il y a quelques années, un savoir populaire au Maroc. Il serait intéressant de vérifier ce qui reste de ce savoir. Cela fera l’objet d’une enquête ultérieurement.

Poser la bonne question (Ce que nous apprend l'ant...
Université de Strasbourg

Viviana Paques parle à nouveau de son travail sur le terrain. Le monde des GnawaRessources multimédias GuidePlan du siteLexique completCrédits Poser la bonne question Quelle que soit la durée du séjour, la persistance ou non d’un savoir traditionnel, l'existence même d'un savoir ésotérique, l’anthropologue doit établir un dialogue entre les membres de la communauté qu'il étudie et lui-même.

Quelle peut-être la nature de ce dialogue ?Isabelle Bianquis expliquait au début de ce programme, la différence qui existe entre le travail d’un anthropologue et celui d’un journaliste.Tous deux posent des questions mais, se rappelle Viviana Paques avec humour : « Quand j’étais jeune et que je faisais de la philosophie, on m’avait appris qu’il ne faut pas poser les questions là où il n’y a pas de réponses ».

L'interaction ethnologue / informateur (Ce que nou...
Université de Strasbourg

Il y a longtemps que la subjectivité est revendiquée. Michel Leiris n'affirme-t-il pas en 1934, dans L'Afrique fantôme : Cette notion de subjectivité revendiquée est abordée par Marc Augé sous l'angle élargi de l'intersubjectivité :

« L'anthropologue étudie les rapports intersubjectifs entre nos contemporains, qu'ils soient Nambikwara, Arapesh, adeptes d'un culte du Candomblé brésilien, nouveaux riches de Silicon Valley, citadins des villes nouvelles, dirigeants d'entreprise ou députés européens. Ces rapports d'altérité et d'identité ne sont pas donnés une fois pour toutes, ils sont en constante recomposition. La langue, la parenté et les alliances matrimoniales, les hiérarchies sociales et politiques, les mythes, les rituels, la représentation du corps expriment le travail incessant de toutes sociétés pour se définir par rapport aux autres. Comment, en un lieu donné, la relation entre les uns et les autres est-elle conçue par les uns et les autres? Voilà l'objet propre de l'anthropologie, car cette relation revêt nécessairement un sens, elle révèle des rapports de force, elle est symbolisée. »

 

L’Homme, un animal symbolique ? (Ce que nous appre...
Université de Strasbourg

Rien ni personne – avons nous dit - n'échappe au pouvoir des symboles et à la nécessité de symboliser. Bien plus, on pourrait considérer cette symbolisation comme une tentative de rationalisation. L'ethnologue lui-même doit convenir qu’il est un animal symbolique comme les autres. Et il est regrettable qu’il néglige souvent la connaissance des symboles de sa propre culture.

 

Les articles (Ce que nous apprend l'anthropologie)
Université de Strasbourg

Huit articles :

-Viviana Paques

-Isabelle Bianquis

-Michel Matarasso

-Doris Bonnet

-Eric Jolly

-Claude Rivière

-Jacques Annequin

-Marcel Griaule