UOH stamping
  • UOH stamping (16)

Discipline
  • Langues, Littératures et Civilisations étrangères (2)
    • Langues et cultures des régions de France (1)
      • Occitan, Provençal et Catalan (1)
    • Portugais (1)
      • Littérature (1)
  • Lettres classiques, Langues et Littératures françaises et de France (9)
    • Langue française (1)
      • Langage (1)
    • Lettres classiques (6)
      • Grec classique (1)
      • Langue latine (4)
      • Littérature grecque classique (1)
      • Littérature latine (3)
    • Lettres-Approches transversales et méthodologie (1)
      • Approches transversales (1)
      • Méthodologie (1)
    • Littératures française et de langue française (1)
      • Généralités (1)
      • Poésie (1)
  • Sciences de l'homme (1)
    • Sciences du langage (1)
      • Sociolinguistique (1)
  • Sciences de la société (13)
    • Géographie, Aménagement (1)
      • Géographie humaine (1)
    • Histoire, Histoire de l'Art, Archéologie (1)
      • Histoire de l'Afrique (1)
      • Histoire générale (1)
    • Sciences de l'éducation (1)
      • TICe (1)
    • Sociologie, Démographie, Anthropologie (12)
      • Sociologie des groupes sociaux (1)
      • Théories sociologiques, ethnologiques, anthropologiques et méthodologie (11)

Level
  • Doctorat (1)
  • Enseignement supérieur (24)
  • Formation continue (2)
  • Formation professionnelle (1)
  • L1 (15)
  • L2 (10)
  • L3 (11)
  • Licence (20)
  • M1 (12)
  • M2 (1)
  • Master (17)

  • Autoévaluation (1)
  • Autres (1)
  • Essentiel (type UOH) (9)
  • Etude de cas (1)
  • Etude et document (type UOH) (4)
  • Exercice (1)
  • Glossaire (4)
  • Grande Leçon (type UOH) (11)
  • Guide pédagogique (6)
  • Méthodologie (1)
  • Webographie, bibliographie (3)
24 results for your query 'observation%20participante'
Descending sort by
L’observation participante (Ce que nous apprend l'...
Université de Strasbourg

Lorsque Malinowski publie en 1922 Les Argonautes du Pacifique, il demande à James Georges Frazer, celui-là même qui demandait à Dieu de le préserver de l’obligation de se rendre sur le terrain, de rédiger la préface. Exercice dont le pair du Royaume britannique se sort avec brio, en faisant la promotion des méthodes de travail sur le terrain, de son confrère :

« Malinowski a vécu là comme un indigène parmi les indigènes pendant plusieurs mois d’affilée ; jour après jour, il les a regardés travailler et jouer, conversant avec eux dans leur propre langue et tirant ses informations des sources les plus sûres qu’il soit- l’observation personnelle et les déclarations faites directement à lui par les aborigènes, dans leur dialecte, sans qu’intervienne un interprète ».

L'observation participante constitue en 1922 une innovation méthodologique de premier ordre, une rupture posturale majeure.

La subjectivité revendiquée (Ce que nous apprend l...
Université de Strasbourg

Il y a longtemps que la subjectivité est revendiquée. Michel Leiris n'affirme-t-il pas en 1934, dans L'Afrique fantôme : « C'est par la subjectivité qu'on atteint l’objectivité ». Il est amusant d'observer que Leiris a été rappelé à la rescousse par les anthropologues dont l'objectivité, justement, a été fortement contestée dès la fin des années 60.

Il est vrai que la question ne semble pas se poser pour de nombreux ethnologues qui se contentent d'observer, d'écouter pour finalement restituer sous forme de description : telle personne fait ceci à telle occasion. Elle dit cela. Point.

Il faudrait être ingénu pour croire que cette position d’observateur distant assure la plus totale objectivité. Mais admettons-le provisoirement. Toutefois, l'ethnologue ne peut éviter un jour de se poser la question : « Pourquoi ? » Et, surtout : « Pourquoi cette personne agit différemment de moi pour atteindre le même résultat ? » Et d'abord : « Est-ce vraiment le même résultat ? ».

« Le terrain ? » clamait Sir James Frazer « Que Di...
Université de Strasbourg

Il est vrai que pour rendre compte des classifications opérées par une culture sur l'ensemble des êtres humains, des animaux, des plantes et des objets qui peuplent et entourent leur société, il est possible – comme l'a démontré Claude Lévi-Strauss - de ce comporter comme Frazer et de ne travailler qu’« en chambre », sur des données, collectées autrefois par des voyageurs, des missionnaires et des ambassadeurs, aujourd'hui, par des ethnologues.Mais la majorité des ethnologues sont convaincus qu’on ne peut étudier les hommes qu’en communiquant avec eux : il faut donc aller sur le terrain pour les rencontrer.

Observer, écouter, enregistrer, décrire, interprét...
Université de Strasbourg

Cette histoire de Christ-Soleil a permis de montrer que dans chaque société ou culture, le savoir n’est pas uniformément partagé. Combien de personnes en Europe, par exemple, ont conscience de ce rapprochement symbolique entre le Christ et le soleil ?

Nous avons aussi noté que les ethnologues revendiquent à la fois une démarche scientifique et une liberté d’interprétation, grâce à laquelle leur subjectivité leur permettrait d’atteindre l’objectivité, pour reprendre les termes de Michel Leiris.

Les ressources multimédias
Université de Strasbourg

Afin de mieux comprendre la démarche de l'auteur et de mieux appréhender le sujet, des ressources multimédias sont également disponibles au sein de cette ressource. Des films, des entretiens, des photos, des articles ainsi que des documents viennent enrichir le propos général sur le monde des Gnawa.

 problème flash avec "La derdeba : 2 avril 1988 première nuit"

L'oreille, un sexe ? (Ce que nous apprend l'anthro...
Université de Strasbourg

« Les niveaux sont différents, mais c’est toujours la même réalité qui est vécue » disait Viviana Paques.

Les rapprochements d’ordre symbolique dont fait état l’ouvrage de Marcel Griaule, Dieu d’Eau, et ceux qu’évoque Viviana Paques à propos de la vipère dans le minaret, nous confrontent à des savoirs « savants », alors que la connaissance de la position de la Voie Lactée dans le ciel au cours de l’année était encore, il y a quelques années, un savoir populaire au Maroc. Il serait intéressant de vérifier ce qui reste de ce savoir. Cela fera l’objet d’une enquête ultérieurement.

Il faut être "cultivé" (Ce que nous apprend l'anth...
Université de Strasbourg

Si l’anthropologue ne trouve personne ou aucun écrit pour confirmer ses interprétations, il existe un grand risque d’erreur. « On voit que ce métier en vérité demande beaucoup d’audace », conclut Sophie Caratini.

Il y a indéniablement une part de construction dans les interprétations. Ces dernières sont liées à la personnalité de l’ethnologue, à sa culture d’origine, à son éducation et aux questions qu’il se pose...

Les entretiens (Ce que nous apprend l'anthropologi...
Université de Strasbourg

Six entretiens :

-Viviana Paques à Pairs en 1999

-Viviana Paques à Paris en 2000

-Al Ayachi à Marrakech en 1988

-El Belkani à Marrakech en 2012

-Deborah Kapchan

-Zineb Majdouli

L'intuition (Ce que nous apprend l'anthropologie, ...
Université de Strasbourg

L’interprétation intervient lorsque le chercheur se soumet à un certain moment à son intuition. Sophie Caratini affirme même que c’est l’intérêt du chercheur, s’il veut dépasser le stade de la description des comportements observés, de mettre en perspective et de proposer une interprétation globale, compréhensive, de l'ensemble.