Estampillage UOH
  • Estampillage UOH (6)

Discipline
  • Arts (1)
    • Arts visuels et plastiques (1)
      • Arts graphiques, gravures et estampes (1)
      • Dessin et arts décoratifs (1)
      • La peinture et les peintures (1)
    • Arts-Approches transversales et méthodologie (1)
      • Approches transversales (1)
  • Langues, Littératures et Civilisations étrangères (5)
    • Espagnol (1)
      • Langue (1)
    • Langues et cultures des régions de France (4)
      • Occitan, Provençal et Catalan (4)
  • Lettres classiques, Langues et Littératures françaises et de France (2)
    • Littératures française et de langue française (2)
      • Généralités (2)

Niveau
  • Enseignement supérieur (6)
  • L1 (1)
  • L2 (1)
  • L3 (2)
  • Licence (6)
  • Master (4)

  • Conférence, table ronde et entretien (type UOH) (1)
  • Essentiel (type UOH) (4)
  • Grande Leçon (type UOH) (1)
  • Webdocumentaire (1)
6 résultats pour votre recherche 'écriture mythique'
Tri décroissant par
Le Premier Homme : comment vivre sans Dieu ?
Ecole normale supérieure

Dans Le Premier Homme, Camus annonçait l'ouverture d'un troisième volet de son oeuvre : le cycle de l'amour, après ceux de l'absurde et de la révolte.

Le Premier Homme se constitue ainsi comme une nouvelle Genèse. Jacques Cormery, nouvel Adam, a cette particularité de s'avancer dans un univers sans créateur.

Si Camus se déclarait d'une incroyance « passionnée », on est frappé pourtant par la perpétuelle résurgence de la question de Dieu, grand absent-présent du Premier Homme.

La structure du manuscrit inachevé conduit Jacques Cormery à accepter la dérobade et l'oubli de l'origine, avant un ressourcement dans l'évocation de l'enfance.

(résumé auteur)

Toujours en ramenant la plume - Les travailleurs d...
Université Haute Bretagne - Rennes 2

Si le grand public n'ignore plus, depuis les grandes rétrospectives qui ont été consacrées à son œuvre graphique ces vingt dernières années, que Victor Hugo fut aussi un dessinateur exceptionnel, en revanche, dans le domaine de la recherche universitaire, ses dessins demeurent le plus souvent soigneusement distincts de la production de l'homme de Lettres.

Or, comment ne pas être frappé des parentés étroites existant entre le geste de la plume à l'encre qui, dans le même temps, trace les signes de l'écriture et imprègne le papier de figures tantôt réalistes, tantôt hallucinées ?

Le manuscrit que Victor Hugo avait réalisé pour les Travailleurs de la Mer fut, de cette remarquable symbiose, la manifestation éclatante. S'il est impossible de le reconstituer (la Bibliothèque nationale, à laquelle il fut légué, a dû le démembrer pour les besoins de la conservation des documents), toutefois ce web documentaire se donne pour ambition de retrouver l'esprit d'une démarche artistique complexe, dans laquelle poésie et roman, écriture et dessin, méditation humaine et création divine (par l'entremise de la figure mythique de la Mer) communient étroitement sous l'espèce d'un même sens du Verbe.

Ce web documentaire est le résultat des recherches menées (et partiellement publiées en divers articles) par Jean-Pierre Montier et met en valeur celles de Pierre Georgel , considéré comme le meilleur spécialiste au monde des dessins de Victor Hugo. À ces recherches s’ajoutent celles de Victoria Tebar, enseignante chercheur en Arts Plastiques à l’université de Barcelone et plasticienne. Ses recherches portent essentiellement sur les techniques et les matériaux utilisés par Victor Hugo dans ses dessins.

 

Roland Pécout et Frédéric Mistral (Roland Pécout, ...
Université Paul-Valéry - Montpellier 3

Lorsque Roland Pécout évoque les écrivains qui ont compté pour lui, s’impose la figure de Frédéric Mistral.

Roland Pécout et Max Rouquette (Roland Pécout, un ...
Université Paul-Valéry - Montpellier 3

Comme il le dit dans l’entretien, Max Rouquette compte parmi les écrivains qui ont servi de phares à Roland Pécout. L’œuvre immense de Rouquette que la critique commence à découvrir est de celles qui ont orienté la littérature occitane contemporaine.

Mastrabelé
Université Paul-Valéry - Montpellier 3

Mastrabelè est paru après quatorze années sans publication majeure de l'écrivain, en langue occitane, depuis L'Envòl de la tartana édité en 1986 par le CRDP de Montpellier.

Mastrabelè est aussi le premier recueil dont la typographie et la correction graphique soient aussi soignées. La fin des années 1980 a vu en effet dans l'édition occitane naître - ou renaître - un souci d'exigence concernant la cohérence graphique et la qualité d'impression.