Estampillage UOH
  • Estampillage UOH (5)

Discipline
  • Arts (3)
    • Arts du spectacle (1)
      • Cinéma (1)
    • Arts visuels et plastiques (2)
      • Dessin et arts décoratifs (1)
      • La peinture et les peintures (1)
    • Arts-Approches transversales et méthodologie (1)
      • Approches transversales (1)
  • Langues, Littératures et Civilisations étrangères (4)
    • Langues et cultures des régions de France (4)
      • Occitan, Provençal et Catalan (4)
  • Lettres classiques, Langues et Littératures françaises et de France (6)
    • Langue française (1)
      • Langage (1)
    • Lettres classiques (3)
      • Langue latine (3)
      • Littérature latine (3)
    • Lettres-Approches transversales et méthodologie (1)
      • Approches transversales (1)
      • Méthodologie (1)
    • Littératures française et de langue française (3)
      • Fiction (1)
      • Généralités (1)
      • Poésie (2)
  • Sciences de la société (1)
    • Sociologie, Démographie, Anthropologie (1)
      • Théories sociologiques, ethnologiques, anthropologiques et méthodologie (1)
    • Société-Approches transversales et méthodologie (1)
      • Approches transversales (1)

Niveau
  • Enseignement supérieur (12)
  • L1 (4)
  • L2 (2)
  • L3 (2)
  • Licence (12)
  • Master (5)

  • Essentiel (type UOH) (7)
  • Etude et document (type UOH) (2)
  • Exercice (1)
  • Glossaire (3)
  • Grande Leçon (type UOH) (1)
  • Guide pédagogique (3)
  • Webographie, bibliographie (1)
12 résultats pour votre recherche 'Nouveau roman'
Tri décroissant par
William Faulkner et Claude Simon
sillages.info

Ce cours de littérature comparée étudie les deux auteurs au programme du concours d’entrée 2017 à l’École normale supérieure de Lyon, à l’oral de Lettres modernes  : « Le Bruit et la Fureur » (1929) de William Faulkner et « La Route des Flandres » (1960) de Claude Simon.

Marc Henri Piault Leçon 6 : Les fracas de l'histoi...
Aix-Marseille Université

Pendant la seconde guerre mondiale, la production de films documentaires se développe considérablement. Une large diffusion est donnée à un nouveau type d’images : celles rapportées par des journalistes équipés de caméras portables chargées de bobines de pellicules 16mm de trente mètres permettant moins de trois minutes de filmage. Dans ces conditions le choix des images tournées et le problème du montage deviennent centraux. Il ne s'agit plus de traduire ou de transcrire une vérité antérieure à la production d'un film mais de faire accoucher à la réalité cette vérité particulière que produira le film.

Guerre et après-guerre bouleversent à la fois les réalités, leurs représentations et les moyens techniques d’en rendre compte. Au Canada où Grierson avait créé en 1939 l’Office National du Film, ce nouveau cinéma documentaire prendra forme. Il sera de plus en plus difficile de le distinguer, de notre point de vue, d’un cinéma proprement anthropologique. Il s’agissait de favoriser au Canada une prise de conscience nationale au-delà des clivages linguistiques et culturels. Les réalisations montrent une contemporanéité vécue, la reconnaissance des particularismes sociaux et culturels et enfin le questionnement critique des réalités perçues. On saisit la banalité apparente avec des images sans apprêt que les anciens cadreurs professionnels n’auraient pas acceptées (Roman Kroitor, Paul Timkowicz, street railway switchman ; Colin Low, Corral ...).

C’est la voie d’une anthropologie nouvelle montrant les différences sociales et culturelles à l’intérieur d’un ensemble politique donné et distinguant des personnages à partir desquels s’organise la narration. C’est un passage de l’objet au sujet avec, notamment, des productions financées par les organisations syndicales pour montrer leurs luttes et accentuer la prise de conscience sociale. Il y a une reconnaissance des conditions sociales, politiques et intellectuelles de la réalisation

En France, la guerre et l’occupation allemande avaient favorisé les valeurs fondées sur le moralisme du travail, l’obéissance au père et l’amour de la patrie. Georges Rouquier (Le Tonnelier ; Farrebique ; Biquefarre) propose une « vérité » mais en dehors du temps et de ses transformations dangereuses. A l’opposé social et politique mais également en dehors d’une véritable dynamique historique, Eli Lotar et Jacques Prévert filment la banlieue ouvrière (Aubervilliers).

Poussant encore l’orientation objectiviste, en Autriche, l’Institut de Göttingen répond à la conscience très forte, pour les sciences sociales et en particulier pour l’anthropologie, d’un apparentement nécessaire aux modèles des sciences de la nature.

La “troisième déclinaison” à thème consonantique, ...
sillages.info

Sont abordés dans ce cours n°8 :

- La “troisième déclinaison” à thème consonantique

- Le plus-que-parfait et le futur antérieur actifs et passifs

- Les emplois de l’ablatif

Quis et ses composés ; Le gérondif et l’adjectif v...
sillages.info

Sont abordés dans ce cours n°19 :

- Quis et ses composés ;

- Le gérondif et l'adjectif verbal ;

- Les complétives au subjonctifs.

Le comparatif et le superlatif des adjectifs et de...
sillages.info

Sont abordés dans ce cours n° 11 :

- le comparatif des adverbes et adjectifs

- le superlatif des adverbes et adjectifs

Poèmas per tutejar (Roland Pécout, un écrivain voy...
Université Paul-Valéry - Montpellier 3

"Poèmas per tutejar"

"Poèmes pour/à tutoyer"

Cette œuvre est d’abord parue sous forme d’un livret et d’une cassette-audio, édition bilingue de l’association Montjòia, Sonographe de Fontblanche, puis rééditée en CD en 2004.

Peinture et couleur dans le monde antique
Ecole normale supérieure de Lyon

Une exploration philologique de la peinture antique en regard de la collection des peintures hellénistiques du Musée du Louvre. Les découvertes archéologiques récentes en Grèce du Nord invitent les spécialistes à une nouvelle lecture des auteurs anciens dont les écrits sur la peinture et sur la couleur ont nourri l'imaginaire des artistes, des philosophes et des historiens depuis la Renaissance.