UOH stamping
  • UOH stamping (1)

Discipline
  • Arts (3)
    • Arts visuels et plastiques (3)
      • Arts graphiques, gravures et estampes (1)
      • Dessin et arts décoratifs (3)
      • La peinture et les peintures (2)
    • Arts-Approches transversales et méthodologie (3)
      • Approches transversales (3)
  • Langues, Littératures et Civilisations étrangères (1)
    • Espagnol (1)
      • Langue (1)
  • Lettres classiques, Langues et Littératures françaises et de France (2)
    • Langue française (1)
      • Langage (1)
    • Littératures française et de langue française (2)
      • Généralités (1)
      • Poésie (1)

Level
  • Enseignement supérieur (3)
  • L1 (1)
  • L2 (1)
  • L3 (2)
  • Licence (3)
  • Master (1)

  • Conférence, table ronde et entretien (type UOH) (1)
  • Grande Leçon (type UOH) (2)
  • Webdocumentaire (1)
3 results
Descending sort by
Dessin et arts décoratifs
Tristan Tzara, d'une avant-garde à l'autre
Université de Rouen

Ce cours est une introduction au mouvement "Dada" et à Tristan Tzara.

Il se découpe en plusieurs parties : 

- La révolte Dada ;

- Du Dada au surréalisme ;

- Tzara et les néo-avant-gardes.

Images de la mort dans la B.D. et la peinture
Université de Bordeaux

A une époque où la mort est devenue une « valeur marchande » pour les médias et où l'intérêt pour le fait divers se fait toujours plus vif, Pierre Christin offre de nous donner un aperçu de la représentation visuelle de la mort dans l'art pictural et photographique et dans la bande dessinée.

Occultée parfois, crainte le plus souvent, la mort est un thème récurrent dans l'art et sa représentation évolue en même temps que les croyances et les sociétés.

Tantôt prise sur le vif comme le permet l'instantané de la photographie, tantôt suggérée par une tonalité, un objet, un sentiment, les procédés narratifs pour représenter le mystère de la mort sont très nombreux : académique (la crucifixion, le cadavre), grotesque, surréaliste. En suscitant des sentiments de peur, de terreur, d'inquiétude chaque représentation permet de pousser la réflexion, d'éduquer, de ramener au souvenir.

Cette réalité de la mort disparait dans la bande dessinée où elle prend l'aspect d'un leurre et est très souvent associée à la disparition ou à la chute d'un personnage. Cette distinction est due principalement comme l'explique Pierre Christin au caractère continu de la bande dessinée. Il est en effet délicat de faire passer dans l'au-delà le personnage d'une série en cours, la disparation permet donc si nécessaire de le « ressusciter ».

Toujours en ramenant la plume - Les travailleurs d...
Université Haute Bretagne - Rennes 2

Si le grand public n'ignore plus, depuis les grandes rétrospectives qui ont été consacrées à son œuvre graphique ces vingt dernières années, que Victor Hugo fut aussi un dessinateur exceptionnel, en revanche, dans le domaine de la recherche universitaire, ses dessins demeurent le plus souvent soigneusement distincts de la production de l'homme de Lettres.

Or, comment ne pas être frappé des parentés étroites existant entre le geste de la plume à l'encre qui, dans le même temps, trace les signes de l'écriture et imprègne le papier de figures tantôt réalistes, tantôt hallucinées ?

Le manuscrit que Victor Hugo avait réalisé pour les Travailleurs de la Mer fut, de cette remarquable symbiose, la manifestation éclatante. S'il est impossible de le reconstituer (la Bibliothèque nationale, à laquelle il fut légué, a dû le démembrer pour les besoins de la conservation des documents), toutefois ce web documentaire se donne pour ambition de retrouver l'esprit d'une démarche artistique complexe, dans laquelle poésie et roman, écriture et dessin, méditation humaine et création divine (par l'entremise de la figure mythique de la Mer) communient étroitement sous l'espèce d'un même sens du Verbe.

Ce web documentaire est le résultat des recherches menées (et partiellement publiées en divers articles) par Jean-Pierre Montier et met en valeur celles de Pierre Georgel , considéré comme le meilleur spécialiste au monde des dessins de Victor Hugo. À ces recherches s’ajoutent celles de Victoria Tebar, enseignante chercheur en Arts Plastiques à l’université de Barcelone et plasticienne. Ses recherches portent essentiellement sur les techniques et les matériaux utilisés par Victor Hugo dans ses dessins.