Estampillage UOH
  • Estampillage UOH (872)

Discipline
  • Arts (135)
    • Arts du spectacle (68)
      • Cinéma (38)
      • Théâtre (30)
    • Arts visuels et plastiques (34)
      • Arts graphiques, gravures et estampes (20)
      • Dessin et arts décoratifs (3)
      • La peinture et les peintures (9)
      • Photographie, photographies, art par ordinateur (art numérique) (1)
      • Sculpture et autres arts plastiques (4)
    • Arts-Approches transversales et méthodologie (9)
      • Approches transversales (9)
    • Musique (30)
      • Les instruments (5)
      • Musiques instrumentales (2)
      • Musiques vocales (2)
      • Principes généraux, formes musicales, analyse et techniques musicales (14)
      • Théorie et histoire de la musique (16)
  • Langues, Littératures et Civilisations étrangères (205)
    • Allemand (13)
      • Civilisation (1)
      • Langue (12)
    • Anglais (33)
      • Civilisations (16)
      • Langue (13)
      • Littératures (4)
    • Arabe (31)
      • Civilisation (15)
      • Langue (15)
      • Littérature (1)
    • Chinois (1)
      • Civilisation (1)
    • Espagnol (34)
      • Civilisation (26)
      • Langue (9)
      • Littérature (12)
    • FLE - Français langue étrangère (19)
      • FLE - Français langue étrangère (19)
    • Français (3)
      • Français (3)
    • Italien (2)
      • Langue (2)
    • Langues anciennes (10)
      • Syriaque oriental (10)
    • Langues et cultures des régions de France (36)
      • Occitan, Provençal et Catalan (36)
    • Langues étrangères-Approches transversales et méthodologie (25)
      • Approches transversales (25)
      • Méthodologie (1)
    • Polonais (1)
      • Civilisation (1)
    • Portugais (5)
      • Civilisation (4)
      • Littérature (1)
  • Lettres classiques, Langues et Littératures françaises et de France (451)
    • Langue française (190)
      • FLE - Français langue étrangère (37)
      • Français (108)
      • Langage (17)
      • Linguistique (71)
    • Langues et cultures des régions de France (19)
      • Alsacien (1)
      • Créoles (7)
      • Occitan, Provençal et Catalan (11)
    • Lettres classiques (150)
      • Grec classique (80)
      • Langue latine (67)
      • Littérature grecque classique (28)
      • Littérature latine (22)
    • Lettres-Approches transversales et méthodologie (101)
      • Approches transversales (42)
      • Méthodologie (86)
    • Littératures française et de langue française (61)
      • Discours et correspondance (14)
      • Essais (3)
      • Fiction (8)
      • Généralités (31)
      • Littérature dramatique (2)
      • Poésie (6)
      • Satire, humour et écrits divers (4)
  • Philosophie (8)
    • Logique (6)
      • Logique (6)
    • Psychologie (1)
      • Psychologie cognitive (1)
    • Épistémologie, causalité, genre humain (1)
      • Épistémologie, causalité, genre humain (1)
  • Sciences de l'homme (534)
    • Homme-Approches transversales et méthodologie (59)
      • Approches transversales (41)
      • Méthodologie (27)
    • Philosophie (165)
      • Les divers systèmes et écoles philosophiques modernes (48)
      • Logique (1)
      • Morale (éthique) (30)
      • Philosophie politique (39)
      • Philosophies de l'Orient (5)
      • Philosophies occidentales de l'Antiquité et du Moyen-Age (17)
      • Épistémologie, causalité, genre humain (42)
    • Psychologie (135)
      • Genre humain (5)
      • Psychologie appliquée et comparée (24)
      • Psychologie cognitive (45)
      • Psychologie différentielle et génétique (développement) (13)
      • Psychologie sociale (42)
      • Théories psychologiques (28)
      • États et processus du subconscient (2)
    • Sciences des religions (121)
      • Autres religions (1)
      • Christianisme - Théologie doctrinale (1)
      • Christianisme - Vie, culte et pratique religieuse (9)
      • Histoire et théorie de la religion - concepts transversaux - analyses comparées (102)
      • Islam, babisme et foi bahaïe (28)
      • Judaïsme (5)
      • Église chrétienne et sociétés (approches sociales et historiques) (8)
    • Sciences du langage (72)
      • Linguistique générale (37)
      • Linguistique historique (27)
      • Sociolinguistique (65)
  • Sciences de la société (876)
    • Géographie, Aménagement (167)
      • Aménagement (110)
      • Environnement et risques (25)
      • Epistémologie, histoire, pédagogie de la Géographie (3)
      • Géographie humaine (22)
      • Géographie physique (17)
      • Géographie rurale (8)
      • Géographie urbaine (102)
      • Géographie économique et régionale (30)
      • Géomatique et représentations géographiques (3)
    • Histoire, Histoire de l'Art, Archéologie (303)
      • Histoire de l'Afrique (3)
      • Histoire de l'Amérique du Nord (13)
      • Histoire de l'Asie, Orient, Extrême-Orient (6)
      • Histoire de l'Europe (106)
      • Histoire de l'art (12)
      • Histoire du monde ancien, jusqu'à 499 après J.C. (25)
      • Histoire générale (183)
    • Sciences de l'information et de la communication (34)
      • Bibliothéconomie - Sciences de l'information (5)
      • Le livre (10)
      • Médias documentaires et éducatifs - Journalisme - Édition (7)
      • Théorie de la communication (12)
      • Télécommunications (6)
    • Sciences de l'éducation (186)
      • Enseignement pour adultes (Éducation permanente et continue) (1)
      • Enseignement secondaire (5)
      • Enseignement supérieur (86)
      • Philosophie et théorie de l'éducation (8)
      • Politique éducative (6)
      • Pédagogie et Didactique (128)
      • TICe (51)
      • École élémentaire (1)
    • Sociologie, Démographie, Anthropologie (192)
      • Psychologie sociale (2)
      • Services et problèmes sociaux (14)
      • Sociologie des cultures (24)
      • Sociologie des groupes sociaux (15)
      • Sociologie des processus sociaux (61)
      • Théories sociologiques, ethnologiques, anthropologiques et méthodologie (82)
    • Société-Approches transversales et méthodologie (203)
      • Approches transversales (167)
      • Méthodologie (45)
    • Statistiques, Informatique et Mathématiques appliquées aux sciences humaines et sociales (32)
      • Informatique - Traitement et programmation des données (13)
      • Mathématiques appliquées aux sciences sociales (1)
      • Méthodes informatiques particulières (3)
      • Statistiques appliquées aux sciences sociales (15)

Niveau
  • Autres (94)
  • Doctorat (103)
  • Enseignement supérieur (1829)
  • Formation continue (196)
  • Formation en entreprise (51)
  • Formation professionnelle (142)
  • L1 (500)
  • L2 (522)
  • L3 (571)
  • Licence (1459)
  • M1 (345)
  • M2 (251)
  • Master (662)
  • bac>=6 (7)

  • Autoévaluation (199)
  • Autres (71)
  • Carte interactive (1)
  • Conférence, table ronde et entretien (type UOH) (234)
  • Diaporama (11)
  • Essentiel (type UOH) (684)
  • Etude de cas (58)
  • Etude et document (type UOH) (181)
  • Exercice (233)
  • Expérience (18)
  • Glossaire (92)
  • Grande Leçon (type UOH) (625)
  • Guide pédagogique (76)
  • Index (5)
  • Jeu de données (9)
  • Jeu sérieux (12)
  • Méthodologie (152)
  • Simulation (3)
  • Webdocumentaire (32)
  • Webographie, bibliographie (168)
1988 résultats
Tri décroissant par
La mystique comme émancipation religieuse, la voie...
Le Mans Université

Madame Guyon a vécu dans le royaume de France à une époque couramment désignée comme le "Grand Siècle". Sous le règne de Louis XIV, la religion catholique règne en maîtresse et étouffera bientôt, avec la révocation de l'édit de Nantes (1685), les restes de protestantisme que Richelieu avait laissé debout. Issue d'un milieu de petite noblesse, celle qui deviendra Madame Guyon est mariée à 16 ans à un riche bourgeois, beaucoup plus âgé qu'elle. Quatre enfants naissent de ce mariage, mais elle est malheureuse : son mari est rustre et sa belle-mère, une marâtre dominatrice. Tableau classique, qu'on peut voir décrit dans La vie par elle-même. Mais ce qui nous intéressera ici est la manière dont Madame Guyon trouve une issue à sa situation désespérante. Elle se tourne d'abord vers la piété traditionnelle. Elle suit assidument les célébrations religieuses à l'Eglise, elle prie. Mais elle n'y trouve aps son compte. 

Les protestantismes et la mystique : affinités et ...
Le Mans Université

Ce cours s'inspire largement des travaux de Michel Cornuz : Le protestantisme et la mystique, Genève, Labor et Fides, 2003 ; "Dossier : Les protestants et la mystiques", Evangile et liberté, n°75, mars 2004.

Un premier temps posera de voir rapidement pourquoi mystique et protestantisme sont souvent présentés comme inconciliables. Puis, un parcours historique sera abordé, avec quelques figures marquantes de la spiritualité protestantes de l'époque moderne qui ont un lien avec la mystique : Luther, tout d'abord, le père de la Réformation dont 2017 a célébré le 500e anniversaire (en référence à la publication des 95 thèses du réformateur le 31 octobre 1517) puis deux autres figures, bien moins connues, que sont Jacob Böhme et Gerhard Tersteegen. 

« “Qu'est-ce que la Rose ?” : mystique et ésotéris...
Le Mans Université

La mystique juive est étudiée principalement au sein de deux domaines de recherche, que sont les études juives d'une part et les études sur l'ésotérisme, d'autre part. Si les écrits de Gershom Scholem fondateur de la première chaire d'étude du mysticisme juif à Jerusalem dans les années 1930 ont entériné l'expression de "mystique juive" pour parler de la kabbale, les études sur l'histoire de l'ésotérisme la considèrent comme "l'ésotérisme" ou la " tradition ésotérique" du judaïsme par excellence, en établissant une distinction - peu claire - entre ésotérisme et mystique. La terminologie d'Antoine Faivre relative à la kabbale apparaît d'autant plus floue dès lors qu'il est questio du Zohar, "sommet de la thésophie juive". Du point de vue de la constitution du champ disciplinaire couvert par l'"étude de l'ésotérisme occidental", de création relativement récente, il faut peut-être voir ici une volonté d'intégrer sous une nouvelle étiquette qui ne soit pas religieusement différenciée ce qui jusque là était dénommé sans trop de formalité la "mystique juive".  

Le mysticisme juif dans le sud-marocain
Le Mans Université

Le present travail s'inscrit dans le sillage des travaux qui proposent une histoire des communautés juives du Sud Marocain mettent en valeur dix siècles de vie communautaire partagées avec le reste de la population de la région. Ici il s'agira d'éclairer les échanges judéo-musulmans en matière de pratiques mystiques et surtout de culte des saints. 

Les nouvelles mystiques féminines dans le regard d...
Le Mans Université

Contrairement à ce que pourrait laisser supposer le titre de ce cours, je ne souhaite pas aborder l'histoire des mystiques du XIXe siècle à partir des grilles d'analyses psychiatriques ou psychanalytiques, et encore moins exclure les femmes mystiques elles-mêmes de cette histoire, mais je propose une démarche d'histoire sociale, de saisir comment la mystique est travaillée par émergence de nouveaux savoirs et de quelle manière elle se trouve plongée au coeur de nouveaux enjeux de pouvoirs.  

La femme soufie dans le Maroc médiéval
Le Mans Université

Nous essaierons dans ce travail, d'aborder un sujet qui n'a pas encore reçu l'attention qu'il mérite. Il s'agit de la religion des femmes ou les manifestations mystiques de la religion chez les femmes dans l'histoire de l'Occident musulman et plus précisément dans la société marocaine au Moyen âge. 

Nous verrons dans un premier temps comment se manifeste la religiosité féminine à travers différentes sources marocaines médiévales. Puis nous analyserons comment le soufisme constitute un cadre pour l'émergence religieuse des femmes. A ce titre, les corpus hagiographiques sont d'une importance capitale pour comprendre les expressions mystiques féminines qui malgré tout s'avèrent des expériences difficiles à construire. 

Violence (symbolique) et histoire des religions
Le Mans Université

L'existence potentielle d'une vraie religion, d'origine universelle (adamique ou naturelle), est reconnue par des penseurs juifs, chrétiens et musulmans.

Il serait possible, selon eux, d'en reconnaître l'influence chez des païens ; cette idée ouvre la porte à des spéculations portant sur des traces de la vérité au sein même de ce que la foi réprouve comme relevant de l'erreur ou de l'idolâtrie.

Les théologiens chrétiens du christianisme antique hésitent alors entre deux scénarios explicatifs : soit ils postulent (comme le font Tertullien et Augustin d'Hippone) l'existence de païens éclairés par la lumière naturelle, conscients de l'existence d'un seul et unique dieu créateur ; soit ils affirment (parmi d'autres : Justin de Naplouse , Lactance ) que dans les élucubrations les plus délirantes du paganisme, et dans les tromperies elles-mêmes du Démon, on peut rencontrer des vérités voilées, déformées, mais bien présentes.

Religions et mystiques
Le Mans Université

L’expérience mystique en religion n’est sans doute pas le phénomène le plus facile à saisir. Loin d’être le fruit d’une abstraction intellectuelle, elle est un cheminement, souvent personnel, dont l’expression, quand elle n’est pas simplement cachée, use et abuse des symboles et hyperboles propres à un certain langage poétique entraînant d’importantes difficultés herméneutiques. Les expériences mystiques s’expriment dans toutes les religions et en dépit des divergences fondamentales entre les religions immanentes du sous-continent indien, d’Asie orientale, d’Océanie, d’Afrique ou d’Amérique d’une part, et, d’autre part, les religions transcendantes en particulier les trois principaux monothéismes que sont le judaïsme, le christianisme et l’islam, elles se recoupent, à travers leurs cheminements, leurs pratiques voire leurs mots pour se dire, de façon tout à fait passionnante. 

* Evelyn de Morgan, Hope in a Prison of Despair (1887), Huile sur panneau (68×55), coll. particulière, domaine public

1912-1922 : Sacralisation de guerres nationales
Le Mans Université

De pacifistes inconditionnels, au cours de cette décennie, il n'est que les témoins de Jéhovah et les quakers . Les « sermons patriotiques », les déclarations confessionnelles de loyalisme, les « services divins extraordinaires », les manifestes « au nom de la foi » et les « martyrs » ne se comptent pas. Le passé religieux est mis à contribution au service de causes belliqueuses. Dans le cas du christianisme, le concile d'Ancyre (314), les pères de l'Église et l'imaginaire médiéval sont sollicités pour nourrir l'argumentaire de la « croisade », de la « guerre sainte », de la « guerre juste », de la « guerre sacrée ». De manière analogue, le « jihâd » est invoqué par des musulmans qui combattent dans les deux camps en présence.