Description

Les sociétés citadines ont perdu l’habitude de regarder le ciel. Mais, depuis Homo Sapiens, il y a 50 ou 100.000 ans, peut-être même depuis Erectus, l’Homme nomme les objets célestes, les interroge, les fait agir à l’image des hommes, parce « Dieu, l'homme et l’univers, c'est un tout ». Poursuivons notre démarche comparative entre différentes sociétés et cultures, dans ce champ de l’astronomie. Nombre de sociétés accordent un statut élevé d’ordre symbolique au soleil. Il semble que, du fait qu'il ponctue la vie quotidienne, il inspire et structure également la pensée religieuse et les rituels qui en découlent.


Partager la notice sur

Université productrice

Université de Strasbourg

Etablissement co-éditeurs

Université Ouverte des Humanités

Mots-clefs

Ressources liées

Recommandations