Description

La collecte des données évoquée par Viviana Paques passe par une phase d'observation, suivi d'une phase d’enregistrements qui mettent en jeu différents « enregistreurs » : l'écriture, le dessin, la cartographie, les captations photographiques, sonores, cinématographiques et vidéos, … Le premier travail d’écriture est évidemment effectué à titre personnel, pour soi-même, pour mémoriser ses observations. Nous n'en sommes pas encore à la restitution, qu'il s'agisse d'un compte-rendu scientifique ou d'une publication destinée à un plus large public.

Mais à ce niveau de « mémorisation », on bute sur une première question : la captation d'un événement par un outil audiovisuel est-elle plus objective que le compte-rendu manuscrit de cet événement ? Beaucoup de points de vue ont été exprimés sur cette question. Nous donnons lecture de quelques uns en documentation.


Ressources liées

Recommandations