Estampillage UOH
  • Estampillage UOH (25)

Discipline
  • Lettres classiques, Langues et Littératures françaises et de France (9)
    • Langue française (9)
      • FLE - Français langue étrangère (9)
      • Français (9)
      • Langage (6)
      • Linguistique (7)
  • Sciences de l'homme (45)
    • Psychologie (45)
      • Psychologie cognitive (45)
      • Psychologie différentielle et génétique (développement) (8)
      • Théories psychologiques (10)
    • Sciences du langage (6)
      • Sociolinguistique (6)
  • Sciences de la société (10)
    • Sciences de l'information et de la communication (1)
      • Théorie de la communication (1)
    • Sciences de l'éducation (9)
      • Pédagogie et Didactique (9)

Niveau
  • Doctorat (2)
  • Enseignement supérieur (45)
  • Formation continue (6)
  • Formation en entreprise (4)
  • Formation professionnelle (17)
  • L1 (24)
  • L2 (17)
  • L3 (17)
  • Licence (26)
  • M1 (16)
  • M2 (17)
  • Master (18)

  • Autres (19)
  • Conférence, table ronde et entretien (type UOH) (1)
  • Essentiel (type UOH) (10)
  • Etude de cas (1)
  • Etude et document (type UOH) (1)
  • Exercice (5)
  • Glossaire (1)
  • Grande Leçon (type UOH) (14)
  • Guide pédagogique (1)
  • Index (1)
  • Méthodologie (1)
  • Webdocumentaire (1)
45 résultats
Tri décroissant par
Psychologie cognitive
L'échelle d'intelligence (Alfred Binet - Naissance...
Université de Lorraine

L'échelle métrique d'intelligence de Binet naît dans un contexte où la psychologie s'intéresse surtout à des phénomènes élémentaires comme des mesures de temps de réponse à des stimuli.

Elle naît aussi dans un contexte social où l'institution éducative est à la recherche de moyens concrets pour repérer les enfants déficients intellectuellement.

Fin 1904 Binet devient membre d'une commission créée par l’Éducation nationale ; en 1905 il installe un laboratoire de recherche dans une école où il va travailler notamment avec Théodore Simon.Il publie alors la première version de son échelle métrique d'intelligence en 1908. Puis en 1911, année de la mort de Binet, deux autres versions de cette échelle verront le jour, l'échelle qui porte aussi le nom de test Binet-Simon va alors connaître un double destin.

De l'autre côté de l'Atlantique le test rencontre le succès mais il est très rapidement transformé. Lewis Terman à l'université Stanford, crée le Stanford-Binet qui deviendra très populaire et connaîtra de multiples versions et utilisations.En France le Binet-Simon n'aura pas de postérité directe avant d'être repris par René Zazzo qui le fera évoluer tout en conservant son esprit après la seconde guerre mondiale.

Aujourd'hui après bien des débats, le consensus sur l'utilisation de tests dans l'examen psychologique de l'enfant se rapproche finalement de l'esprit dans lequel Binet, le précurseur, a créé son échelle métrique d'intelligence.

 

Que nous apprennent les sciences cognitives sur no...
Université de Bordeaux

Penser c'est avancer mais comment pense-t-on ? Pour raisonner, l'homme fait appel à deux mémoires de travail :

  • La première, la pensée linéaire ou boucle phonologique permet d'enchaîner les concepts mais elle est physiologiquement limitée à une suite de 3 idées. Mais en réalité, les capacités apparemment ténues de cette mémoire à court terme sont considérablement accrues grâce à l'existence d'une mémoire à long terme capable de stocker un vocabulaire symbolique acquis culturellement, permettant ainsi l'émergence de la parole et la construction d'un véritable discours.
  • La seconde, le calepin visuo-spatial, permet de construire des liens associant entre elles plusieurs idées, ce qui s'apparente à une planification, à la réalisation d'une carte de concepts. C'est de ce mode de pensée que relèvent les processus de création, la confrontation de différents points de vue, la gestion des conflits d'intérêts. Cependant, tout comme la pensée linéaire, cette seconde mémoire de travail est également limitée et ne permet le traitement simultané que de 5 à 9 idées distinctes. Là encore, les capacités de cette mémoire sont augmentées par l'existence de plans symboliques, stockés dans la mémoire à long terme, et qui favorisent le maniement simultané de nombreux concepts.

Partant de ce constat, Jean-Michel Cornu montre combien il est important de chercher à créer la meilleure carte symbolique possible pouvant aider au mieux à gérer les conflits d'intérêts, à travailler collectivement, à être créatifs et innovants et il présente les différents orientations de la recherche actuelle pour y parvenir. La représentation cartographique est un atout pour le raisonnement collectif et individuel et un garant de l'intérêt général.

Le flow : développement et application de la théor...
Université de la Réunion

Le Flow

4.3 Développements et applications de la théorie de flow

Module 7 : du global au particulier (parcours PEPF...
Université Toulouse - Jean Jaurès

Le rythme et l’intonation associés à l’importance du corps dans la parole. Les phonéticiens-pédagogues s’appuient sur le geste, la prosodie pour corriger un son défectueux.

Travailler plus spécifiquement le rythme et l’intonation revient à solliciter le corps parlant de l’apprenant. Comme faire appel à ses émotions. Les nombreuses situations exposées dans les vidéos permettent d’appréhender cette relation naturelle entre phonation, corporisation de la parole et intervention de l’affectivité.

Mindfulness et cognition -partie 2 (MOOC "Introduc...
Université de la Réunion

Conférence de Marion Trousselard sur la mindfulness (pleine conscience) et cognition, recherches dans le domaine de l'armée

Module 4 : phonation, corps, culture et communicat...
Université Toulouse - Jean Jaurès

L’influence de la culture dans la perception et la production de la parole. Celle-ci est replacée dans le cadre de l’oralité, notion beaucoup plus globalisante et englobante que celle d’oral. Le rôle du corps, de la gestualité co-verbale et communicative accompagnant naturellement la parole est mis en avant, ainsi que les problèmes culturels que certains gestes et attitudes peuvent éventuellement poser comme souligné par des témoignages éclairants.

La postérité américaine de l'échelle psychométriqu...
Université de Lorraine

Cette partie s'intéresse à la postérité américaine de l'échelle psychométrique de Binet de Simon.

Les théories humanistes de la motivation (MOOC "In...
Université de la Réunion

La motivation

6.3 Les théories humaniste de la motivation

Module 3 : l'organisation du système sonore d'une ...
Université Toulouse - Jean Jaurès

Présentation du système phonique du français.

Physiologie de la phonation: formation ses sons, critères de distinctions entre voyelles et consonnes, classement de ces différents sons élémentaires.

La prosodie est abordée : quelles sont la nature et les fonctions du rythme et de l’intonation. Le système prosodique est différent d’une langue à l’autre. Quelques phénomènes de parole spontanée sont évoqués.

En bonus : présentation acoustique des sons et acquisition de sa langue par l’enfant.