Estampillage UOH
  • Estampillage UOH (8)

Discipline
  • Arts (1)
    • Arts visuels et plastiques (1)
      • La peinture et les peintures (1)
  • Lettres classiques, Langues et Littératures françaises et de France (1)
    • Littératures française et de langue française (1)
      • Poésie (1)
  • Sciences de l'homme (4)
    • Homme-Approches transversales et méthodologie (1)
      • Méthodologie (1)
    • Sciences des religions (3)
      • Histoire et théorie de la religion - concepts transversaux - analyses comparées (3)
      • Judaïsme (1)
  • Sciences de la société (10)
    • Géographie, Aménagement (3)
      • Aménagement (2)
      • Géographie humaine (1)
      • Géographie physique (1)
      • Géographie rurale (1)
      • Géographie urbaine (3)
      • Géographie économique et régionale (1)
    • Histoire, Histoire de l'Art, Archéologie (7)
      • Histoire de l'Asie, Orient, Extrême-Orient (1)
      • Histoire de l'Europe (1)
      • Histoire générale (7)
    • Sciences de l'éducation (1)
      • Enseignement supérieur (1)
      • Pédagogie et Didactique (1)
    • Sociologie, Démographie, Anthropologie (2)
      • Services et problèmes sociaux (1)
      • Sociologie des groupes sociaux (1)
    • Société-Approches transversales et méthodologie (2)
      • Approches transversales (1)
      • Méthodologie (1)

Niveau
  • Enseignement supérieur (12)
  • Formation continue (2)
  • Formation professionnelle (3)
  • L1 (2)
  • L2 (1)
  • L3 (5)
  • Licence (9)
  • M1 (3)
  • M2 (4)
  • Master (6)

  • Conférence, table ronde et entretien (type UOH) (1)
  • Essentiel (type UOH) (4)
  • Etude de cas (1)
  • Etude et document (type UOH) (2)
  • Exercice (2)
  • Grande Leçon (type UOH) (6)
  • Webdocumentaire (1)
  • Webographie, bibliographie (4)
12 résultats pour votre recherche '1930'
Tri décroissant par
La lettre Riabova : étude d'une lettre de dénoncia...
Université de Bourgogne - Dijon

Ce webdocumentaire destiné aux étudiants en 3e année de licence en Histoire permettra d’étudier une lettre de dénonciation, document issu des archives soviétiques et qui apporte des connaissances sur les mécanismes de dénonciation en URSS durant la période stalinienne.

Comprendre les motivations qui incitent la personne à écrire une lettre de dénonciation associée à la demande d’aide aux organes de pouvoir permet de mettre en valeur certains des dysfonctionnements de la société soviétique. L’étude de ce document par le biais de ce Web documentaire apporte un éclairage sur les sources de ces dysfonctionnements et explique le fonctionnement des structures sociales et politiques soviétiques et leur impact sur la vie économique, morale et sociale de l’individu en 1933.

L’étude de ce document, retrouvé dans les archives d’état de la région de Nijni-Novgorod, une grosse ville industrielle (la troisième du pays après Moscou et Saint-Pétersbourg), située sur les rives de la Volga à 400 kilomètres à l'est de Moscou, poursuit un triple objectif qui peut structurer ce web documentaire.

- Placer l’étudiant face à un document d’archive brut, interroger la source, sa forme, son origine, sa structure.

- Aborder la question de la dénonciation, de façon générale, mais également plus spécifique à la société stalinienne des années 1930.

- Découvrir l’histoire sociale de l’Union soviétique à travers trois questions essentielles, celles de l’alimentation, du logement et des rapports sociaux.

Chacune de ces trois dimensions est liée l’une à l’autre. C’est l’étude précise du document qui permet de comprendre qu’il s’agit d’une lettre de dénonciation, et c’est la réflexion sur ce qu’est une lettre de dénonciation qui introduit une dimension d’histoire sociale pertinente.

Les nouvelles mystiques féminines dans le regard d...
Le Mans Université

Contrairement à ce que pourrait laisser supposer le titre de ce cours, je ne souhaite pas aborder l'histoire des mystiques du XIXe siècle à partir des grilles d'analyses psychiatriques ou psychanalytiques, et encore moins exclure les femmes mystiques elles-mêmes de cette histoire, mais je propose une démarche d'histoire sociale, de saisir comment la mystique est travaillée par émergence de nouveaux savoirs et de quelle manière elle se trouve plongée au coeur de nouveaux enjeux de pouvoirs.  

Banlieue rouge, l'apogée d'une culture ouvrière (1...
Université Panthéon Sorbonne - Paris 1

La leçon 4, "Banlieue rouge, l'apogée d'une culture ouvrière (1930-1980)", a pour objectifs d'expliquer les résultats électoraux au moment du Front populaire à partir de la carte électorale des municipales de 1935 dans la Seine, de décrire le fonctionnement d'une municipalité de la banlieue rouge et de comprendre les différents éléments qui fondent une culture ouvrière.

problème flash dans " Le Front populaire, ou la vague rouge"

La question du logement populaire: lotissements pa...
Université Panthéon Sorbonne - Paris 1

La leçon 3, "La question du logement populaire : lotissements pavillonnaires et logement social dans l'entre-deux-guerres", a pour objectifs de différencier logement social et logement privé et d'identifier l'architecture des années 1930.

Autour des méthodes quantitatives, numériques et i...
Université de Lorraine

Dans ce chapitre, sept points sont abordés :

- Première approche ;

- Les pièges ;

- Un article programmatique en histoire des mathématiques ;

- Choisir de constituer une base de données ;

- Étude de cas n°1 : l'exemple du Répertoire bibliographique des sciences mathématiques

- Étude de cas n°2 : la base de données des auteurs des Nouvelles Annales de Mathématiques ;

- Étude de cas n°3 : l'exemple de la philosophie des sciences entre 1870 et 1930.

Guillevic et ses peintres
Université Haute Bretagne - Rennes 2

Ce documentaire évoque la personnalité d'Eugène Guillevic et surtout une part importante de sa création, moins connue que ses oeuvres strictement poétiques, mais tout à fait révélatrice d'une orientation de la vie artistique des années 1930 à 1980 qui démontre la coopération régulière des poètes avec des peintres.

Dans ce film nous découvrons une alternance de témoignages sur les lieux et liens de vie du poète, un récit de son rapport avec le milieu de la peinture et des illustrations commentées de quelques livres d'art réalisés par Guillevic avec plusieurs peintres.

La négociation (cours : La sociologie peut-elle ai...
Université de Lorraine

Les auteurs vous proposent d'aborder avec Olgierd Kuty la question de la négociation, ses enjeux dans l'organisation du travail et, en filigrane, ses répercutions économiques évidentes.

Une approche à la fois sociologique et historique. Depuis les années 1950, nos sociétés sont marquées par une régulation négociatoire. Elle est apparue dans les années 1930 aux Etats-Unis. Il faut donc distinguer trois moments successifs de négociation :

  • la négociation silencieuse qui couvre les années 1933 à 1962,
  • l'arrangement stratégique crozérien des années 1960 et 1970 (1963-1984),
  • l'accord normatif (Reynaud, Boltanski) depuis 1989.

La nouvelle société de réseaux qui émerge depuis les années 1980 repose donc sur ce dernier type de négociation, marqué notamment par une "négociation des valeurs" (immanentes) et une procéduralisation.

« “Qu'est-ce que la Rose ?” : mystique et ésotéris...
Le Mans Université

La mystique juive est étudiée principalement au sein de deux domaines de recherche, que sont les études juives d'une part et les études sur l'ésotérisme, d'autre part. Si les écrits de Gershom Scholem fondateur de la première chaire d'étude du mysticisme juif à Jerusalem dans les années 1930 ont entériné l'expression de "mystique juive" pour parler de la kabbale, les études sur l'histoire de l'ésotérisme la considèrent comme "l'ésotérisme" ou la " tradition ésotérique" du judaïsme par excellence, en établissant une distinction - peu claire - entre ésotérisme et mystique. La terminologie d'Antoine Faivre relative à la kabbale apparaît d'autant plus floue dès lors qu'il est questio du Zohar, "sommet de la thésophie juive". Du point de vue de la constitution du champ disciplinaire couvert par l'"étude de l'ésotérisme occidental", de création relativement récente, il faut peut-être voir ici une volonté d'intégrer sous une nouvelle étiquette qui ne soit pas religieusement différenciée ce qui jusque là était dénommé sans trop de formalité la "mystique juive".  

Le ciel habité par les hommes : la technologie con...
Le Mans Université

A l'orée du XXe siècle, l'aéroplane s'élance dans un ciel déjà exploré par les dirigeables. Après les nombreuses innovations techniques diffusées au siècle précédent, le monde des techniques n'est plus considéré par les Eglises, en Europe, comme un attentat contre la « Création », comme certains avaient pu le dire au moment de l'apparition des premières machines à vapeur, ni comme une religion nouvelle concurrente. Pour autant, l'aviation suscite plus que d'autres inventions, un engouement populaire qu'illustre un discours épique qui confine souvent au culte religieux, marquant une étape intéressante de la sécularisation des sociétés.

Aujourd'hui encore, l'histoire de l'aviation mêle souvent des savoirs scientifiques voire érudits à un récit épique emprunt de religiosité. Les précurseurs de l'aviation peuvent être décrits comme des prophètes, les aviateurs comme des anges, Jean Mermoz conservant le surnom d'archange depuis les années 1930. Les historiens professionnels n'échappent pas toujours à cette fascination, comme le montre cet extrait d'une biographie récente : « Ainsi se tisse la légende d'un héros moderne qui, serviteur et prophète de la nouvelle religion de l'aviation, mobilise l'imaginaire d'une société et sert de surplomb à ses aspirations. » (Michel Faucheux, Mermoz, 2013). L'auteur y tient par ailleurs des propos intéressants sur les représentations mystiques de l'aviateur.

Rapidement utilisée à des fins missionnaires notamment par les catholiques, après avoir bouleversé le rapport des croyants à la réalité du « ciel », l'aviation a favorisé les pèlerinages dans l'espace euro-méditerranéen, nécessitant une appropriation variée de l'avion comme de l'aéroport, ces lieux inventés au cours du XXe siècle.

Ce chapitre s'organise en trois parties :

- La constitution de l'espace euro-méditerranéen comme un espace aérien vecteur des innovations techniques ;

- Préventions religieuses et inscription dans l'univers des croyants : l'acculturation religieuse des techniques ;

- Usages missionnaires de l'avion et place de la religion dans les lieux de l'aéronautique.