Estampillage UOH
  • Estampillage UOH (5)

Discipline
  • Langues, Littératures et Civilisations étrangères (4)
    • Anglais (4)
      • Civilisations (4)
  • Sciences de l'homme (2)
    • Philosophie (1)
      • Les divers systèmes et écoles philosophiques modernes (1)
    • Sciences des religions (1)
      • Histoire et théorie de la religion - concepts transversaux - analyses comparées (1)
  • Sciences de la société (8)
    • Géographie, Aménagement (1)
      • Aménagement (1)
      • Géographie urbaine (1)
    • Histoire, Histoire de l'Art, Archéologie (8)
      • Histoire de l'Europe (4)
      • Histoire générale (4)

Niveau
  • Enseignement supérieur (9)
  • Formation continue (1)
  • Formation professionnelle (1)
  • L1 (4)
  • L2 (4)
  • L3 (5)
  • Licence (8)
  • M1 (1)
  • M2 (1)
  • Master (2)

  • Conférence, table ronde et entretien (type UOH) (1)
  • Essentiel (type UOH) (5)
  • Etude et document (type UOH) (2)
  • Exercice (1)
  • Grande Leçon (type UOH) (1)
  • Webdocumentaire (4)
  • Webographie, bibliographie (1)
9 résultats pour votre recherche '20e siècle'
Tri décroissant par
Philosophie et Vie Quotidienne
Université de Bordeaux

Eminent philosophe et auteur du Tractatus logico-philosophicus (1921), Ludwig Wittgenstein joue un rôle considérable dans le développement et la diffusion de « la philosophie du langage ordinaire », un courant de la philosophie analytique. Prenant le contrepoint de la philosophie « traditionnelle » qui développe des grandes théories sur le monde, Wittgenstein trouve dans la philosophie un principe apte à aider l'homme à clarifier ses propres pensées. Il ramène la philosophie à une pensée du quotidien et du langage ordinaire car c'est par le langage que l'homme peut comprendre l'ordinaire. La question fondamentale de la philosophie se déplace ainsi, avec l'avènement de « la philosophie de l'ordinaire » d'une recherche transcendantale à un fondement strictement pragmatique. Le philosophe américain Stanley Cavell se réapproprie quelques années plus tard les fondements de cette philosophie de l'ordinaire et en réinterprète les principes dans son ouvrage The Claim of Reason (1979). Spécialiste de Cavell et de la « philosophie de l'ordinaire », Sandra Laugier nous explique le développement de cette pensée outre-Atlantique.

1921-1938 : les « 4 grandes » de l’entre-deux guer...
Université de Lorraine

Pendant la première guerre mondiale le trafic ferroviaire subit un net recul, la concurrence routière s’accentue, un ministère des transports chargé de coordonner le trafic routier et ferroviaire est créé en 1919.

En 1921, les cent vingt-trois chemins de fer sont regroupés en quatre grandes compagnies :

  1. Great Western Railway;
  2. London, Midland and Scottish Railway;
  3. Southern Railway;
  4. London and North Eastern Railway.

Le chemin de fer ne bénéficie alors plus du monopole dans le secteur des transports.
Ces compagnies prennent alors plusieurs mesures pour améliorer leur situation financière (affiches publicitaires, innovations technologiques)

1953-1979 : la fermeture des lignes secondaires au...
Université de Lorraine

Les chemins de fer sont nationalisés mais l’état n’a pas assez de moyens pour insuffler un nouveau dynamisme à l’industrie ferroviaire.
Le gouvernement de Londres doit tout mettre en œuvre pour faire face aux contraintes économiques fixées par les Etats-Unis.

Le gouvernement tente alors d’équilibrer la balance budgétaire et se concentre sur les exportations, notamment sur l’exportation d’automobiles.

L’essentiel des investissements dans le transport se porte sur la route. Ceci marque la fin des trains à traction vapeurs et des lignes secondaires, ce qui n'est pas sans conséquence sur la communauté des cheminots.
C'est également l'occasion de revenir sur l'historique du "parler cheminot" anglais et français.

 

1980-1995 : la privatisation à grande vitesse (Rai...
Université de Lorraine

En février 1986, le président de la République française François Mitterrand et le Premier Ministre britannique Margaret Thatcher signent un traité en faveur de la construction d'un tunnel sous la manche.

C'est l'occasion de revenir sur l'historique de ce projet qui a germé dans l'esprit des inventeurs depuis le début du début 18e siècle.

Cependant, les opérations de libéralisations massives entreprises par le gouvernement de Margaret Thatcher, ,John Major et Tony Blair compliquent la mise en oeuvre de cette idée.

 

1939-1952 : les chemins de fer au service de la na...
Université de Lorraine

Pendant la seconde guerre mondiale, les chemins de fer ont joué un rôle stratégique en Grande-Bretagne, non seulement pour la nation britannique, mais pour l’ensemble des forces alliées.

Ceci, grâce au courage de six cent mille cheminots, qui, malgré les difficultés liées à la guerre, ont mis toute leur ardeur au service de la nation britannique.
Ronald est l'un de ces hommes dont le courage et la dévotion fut sans limite. Son témoignage vous est présenté dans cette vidéo.

Banlieue rouge, l'apogée d'une culture ouvrière (1...
Université Panthéon Sorbonne - Paris 1

La leçon 4, "Banlieue rouge, l'apogée d'une culture ouvrière (1930-1980)", a pour objectifs d'expliquer les résultats électoraux au moment du Front populaire à partir de la carte électorale des municipales de 1935 dans la Seine, de décrire le fonctionnement d'une municipalité de la banlieue rouge et de comprendre les différents éléments qui fondent une culture ouvrière.

problème flash dans " Le Front populaire, ou la vague rouge"

Missionnaires en Bretagne
Université Haute Bretagne - Rennes 2

Collection "Les Bretons et leur Histoire" Du début du 17e au milieu du 20e siècle, la Bretagne a été littéralement labourée par des missionnaires soucieux dans les premiers temps d'enseigner aux fidèles les vérités élémentaires du catholicisme, puis de raviver leur foi. Ces missions intérieures, conçues dans un esprit voisin de celui des missions outre-mer, ont utilisé une pédagogie très riche, fondée sur la parole, le geste, le chant et l'image. Ces images sont largement parvenues jusqu'à nous et constituent un ensemble documentaire exceptionnel.

Calvin rédacteur de la Déclaration des Droits de l...
Le Mans Université

Dans un discours prononcé en 1909, Émile Doumergue, auteur d'un monumental ouvrage sur le réformateur Calvin, défendait l'idée selon laquelle les « vraies origines de la démocratie moderne » plongeraient leurs racines chez Calvin lui-même. Il écrivait notamment à l'occasion du quatrième centenaire de la naissance du Réformateur : « S'il est incontestable que la Déclaration des Droits de l'homme [Doumergue fait bien sûr allusion à la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen promulguée par la Révolution française.] est le drapeau qui flotte sur le plus de pays du monde, en attendant qu'il flotte sur tous, il n'est pas moins incontestable que cette Déclaration, non pas dans la forme exacte que lui donna accidentellement la Révolution, mais dans [ses] éléments constitutifs et impérissables, ne vient ni de l'Amérique, ni de l'Angleterre. Elle vient tout d'abord des disciples français de Calvin et de Calvin lui-même. »

Dieu au village
Université Haute Bretagne - Rennes 2

Collection " Les Bretons et leur Histoire " Les pratiques religieuses catholiques sont au coeur de la société et de la culture, au coeur de la vie quotidienne parfois, pendant plus d'un millénaire, et cela, dans la Bretagne rurale au moins, jusque dans le cours du 20e siècle. Or, aujourd'hui, elles sont devenues si étrangères à une large part de la population que leur signification devient parfois obscure. Comment comprendre, dès lors, l'histoire des siècles passés ? Comment comprendre l'histoire de la Bretagne ? Comment comprendre ce patrimoine artistique exceptionnel que sont les enclos paroissiaux, les innombrables chapelles, leur décoration ? C'est à ces questions que le film tente de répondre, en expliquant, de la manière la plus simple et la plus concrète possible, le vocabulaire de base de la pratique et de l'art religieux. Il est centré sur l'"âge d'or" de l'art religieux, celui des enclos paroissiaux, aux 16e et 18e siècles, et fournit ainsi les clés d'un univers que chacun peut ensuite redécouvrir, avec ou sans la foi.