Estampillage UOH
  • Estampillage UOH (47)

Discipline
  • Arts (43)
    • Arts du spectacle (43)
      • Cinéma (42)
      • Théâtre (1)
  • Langues, Littératures et Civilisations étrangères (7)
    • Espagnol (4)
      • Civilisation (4)
    • Portugais (3)
      • Civilisation (3)
  • Lettres classiques, Langues et Littératures françaises et de France (1)
    • Littératures française et de langue française (1)
      • Littérature dramatique (1)
  • Sciences de l'homme (1)
    • Philosophie (1)
      • Les divers systèmes et écoles philosophiques modernes (1)
  • Sciences de la société (23)
    • Géographie, Aménagement (1)
      • Aménagement (1)
      • Géographie urbaine (1)
    • Histoire, Histoire de l'Art, Archéologie (1)
      • Histoire générale (1)
    • Sciences de l'information et de la communication (1)
      • Médias documentaires et éducatifs - Journalisme - Édition (1)
    • Sociologie, Démographie, Anthropologie (21)
      • Sociologie des cultures (3)
      • Théories sociologiques, ethnologiques, anthropologiques et méthodologie (18)
    • Société-Approches transversales et méthodologie (16)
      • Approches transversales (16)

Niveau
  • Enseignement supérieur (53)
  • L1 (18)
  • L2 (29)
  • L3 (30)
  • Licence (53)
  • M1 (3)
  • M2 (1)
  • Master (9)

  • Conférence, table ronde et entretien (type UOH) (5)
  • Essentiel (type UOH) (17)
  • Etude et document (type UOH) (9)
  • Grande Leçon (type UOH) (23)
  • Webographie, bibliographie (2)
53 résultats pour votre recherche 'Cinéma'
Tri décroissant par
Entretien avec Ari Candido Fernandez
Université Toulouse - Jean Jaurès

Une interview du réalisteur brésilen Ari Candido Fernandez.

Entretien avec Cristián Sánchez
Université Toulouse - Jean Jaurès

Cristián Sánchez, cinéaste chilien, mène un entretien avec Jeoge Ruffinelli, historien du cinéma uruguayen. Ils parlent de la difficulté de faire du cinéma sous dictature, des langages cinématographiques qui passent la censure et aussi de l'oeuvre du cinéaste, longtemps méconnu, mais qui traverse le temps et nous apparaît à présent comme nécessaire (cet entretien à été enregistré lors des 19èmes Rencontres Cinéma d'Amérique Latine à Toulouse, le 19 mars 2007).

Entretien avec Rubén Imaz Castro
Université Toulouse - Jean Jaurès

Rubén Imaz Castro, jeune cinéaste mexicain, a choisi le thème de la famille comme le centre intime où la société de son pays se sent protégée par sa carapace, dans une classe sociale intermédiaire qui fait lien entre les plus pauvres, en déréliction, et les plus riches, isolés dans leurs forteresses. Il se situe dans les cinéastes indépendants, libres des influences hollywoodiennes.

Entretien avec Lázaro Ramos
Université Toulouse - Jean Jaurès

Un entretien avec le jeune acteur brésilien Lázaro Ramos, l'un des meilleurs acteurs de sa génération, à qui les 19èmes rencontres Cinémas d'Amérique Latine rendent hommage cette année. En effet, à 28 ans, il a à son actif, quatorze films, sans parler de sa carrière sur la Globo, première télévision brésilienne en termes d'audience et levier essentiel pour un acteur. (Cet entretien a été réalisé pendant les 19èmes Rencontres Cinémas d'Amérique Latine de Toulouse, le 17 mars 2007)

"De la théorie à la pratique de l'anthropologie vi...
Aix-Marseille Université

"Il existe aujourd’hui un intérêt croissant pour l’anthropologie visuelle, même si personne ne sait très bien ce que c’est. Son nom même est un acte de foi, comme un costume qui a été acheté un petit peu trop grand dans l’espoir de grandir avec. En fait, ce terme recouvre un certain nombre d’intérêts fort différents. Certains conçoivent l’anthropologie visuelle comme une technique de recherche, d’autres comme un champ d’étude, d’autres comme un outil d’enseignement, d’autres encore comme un mode de publication, et d’autres enfin comme une nouvelle approche de la connaissance anthropologique (...)"

"En réfléchissant à l’anthropologie, nous avons tendance à oublier qu’elle est constituée autant par les enquêtes sur le terrain que par l’écriture et la lecture de textes. On pourrait même dire qu’il y a deux anthropologies, l’une s’exprimant largement au travers de la littérature et l’autre, pour une grande part inexprimée. Ces deux perceptions ne sont pas forcément en conflit, mais elles se différencient tellement par les qualités qu’elles appréhendent, et sont cependant si étroitement imbriquées qu’elles peuvent engendrer une certaine perplexité quant à l’anthropologie elle‐même dans l’esprit du chercheur. La première est l’anthropologie de la culture considérée comme méthodique, restrictive et envahissante. Elle est principalement concernée par les continuités consensuelles et systémiques dans la vie des personnes. La seconde est l’anthropologie culturelle envisagée comme fertile, productive et libératrice. Elle considère que la culture a moins d’influence sur les individus, et qu’elle leur offre plutôt les moyens d’entremêler la signification et le sens de soi dans des aspects plus largement partagés de la vie sociale. Son point de départ, et son objectif, est de savoir comment la culture est vécue par ceux qui finissent par lui donner forme et par la recréer pour eux‐mêmes. Il est bien possible qu’elle mette ainsi l’accent sur les aspects que la première anthropologie rejette (…) Cette seconde anthropologie – cette « structure plus intime de la culture » peut ainsi constituer l’un des fondements de l’anthropologie visuelle du futur."

"Le récent intérêt pour l’anthropologie visuelle a deux sources supplémentaires. La première est l’attention croissante portée par les anthropologues aux diverses expressions de la culture visuelle (incluant le film, la vidéo, la télévision), de la production d’images populaires (par exemple, la photographie, la peinture d’enseignes et les affiches) et de l’essentiel de ce qui était autrefois étudié sous la dénomination d’anthropologie de l’art. Ces modes d’expression visuels forment souvent les fils de systèmes culturels plus larges que Barthes décrivait comme les « tresses » de codes différents. A travers tant d’interconnections, l’anthropologie visuelle peut jouer un rôle dans l’étude de la plus grande partie de ce qui n’est pas visuel dans la société humaine. La seconde source d’intérêt pour l’anthropologie visuelle réside dans la capacité des formes visuelles (particulièrement le film et la vidéo) à devenir un médium reconnu de l’anthropologie − un moyen d’explorer les phénomènes sociaux et d’exprimer la connaissance anthropologique (…)"

David Macdougall, « L’anthropologie visuelle et les chemins du savoir », Journal des anthropologues [En ligne], 98-99 | 2004, mis en ligne le 22 février 2009, consulté le 09 février 2012.

Entretien avec Camila Guzmán
Université Toulouse - Jean Jaurès

Camila Guzmán, documentariste chilienne, qui a grandi à Cuba, revient sur son film Le Rideau de Sucre (El telón de azúcar, 2007), l'évocation d'une enfance heureuse dans une révolution faite par la génération de ses parents, son départ de Cuba, le fait d'avoir été extérieure aux transformations actuelles de l'île.

"De la théorie à la pratique de l'Anthropologie Vi...
Aix-Marseille Université

Le cinéaste propose de répondre à certaines questions qui éclairent sa pratique du cinéma anthropologique :

1. L'anthropologue doit-il être un cinéaste ?

2. Y a t-il une convergence entre l'anthropologie contemporaine et le cinéma ?

3. Quelles différences entre le film et le texte

4. Quelles relations entre le cinéaste, le sujet et le spectateur

5. L'écriture est-elle conçue uniquement au montage ?

6. Quelle type de connaissance propose l'anthropologie visuelle ?

Penser le cinéma documentaire
Aix-Marseille Université

Pris entre des exigences contradictoires, le documentaire est depuis toujours difficile à définir. Pourtant le documentaire représente aujourd’hui un « nouvel art politique ». On peut tenter de le caractériser par son objet : dire quelque chose du monde à partir d’évènements réels. L’image documentaire représenterait alors en quelque sorte notre prore rapport au monde et permettrait d’assigner une nouvelle dimension au cinéma.

Cinéma et anthropologie
Aix-Marseille Université

Cette seconde approche intitulée "Cinéma et anthropologie" se compose de neuf leçons :

- Marc Henri Piault Leçon 1 : Pour la conquête du monde : "Anthropologie et Cinéma"

- Marc Henri Piault Leçon 2 : Vers un nouveau langage

- Marc Henri Piault Leçon 3 : Les pères fondateurs

- Marc Henri Piault Leçon 4 : Décrire, illustrer ou expérimenter

- Marc Henri Piault Leçon 5 : Vers un ajustement du regard

- Marc Henri Piault Leçon 6 : Les fracas de l'Histoire

- Marc Henri Piault Leçon 7 : Cinéma vérité - Cinéma direct

- Marc Henri Piault Leçon 8 : Vers un ethnocinéma

- Marc Henri Piault Leçon 9 : Anthropologie et Cinéma, Morale et Politique