Estampillage UOH
  • Estampillage UOH (64)

Discipline
  • Arts (5)
    • Arts du spectacle (3)
      • Cinéma (1)
      • Théâtre (2)
    • Arts visuels et plastiques (2)
      • Arts graphiques, gravures et estampes (1)
      • La peinture et les peintures (1)
  • Langues, Littératures et Civilisations étrangères (13)
    • Langues et cultures des régions de France (11)
      • Occitan, Provençal et Catalan (11)
    • Langues étrangères-Approches transversales et méthodologie (1)
      • Approches transversales (1)
    • Portugais (1)
      • Littérature (1)
  • Lettres classiques, Langues et Littératures françaises et de France (18)
    • Langue française (8)
      • Français (4)
      • Langage (4)
    • Lettres classiques (2)
      • Grec classique (1)
      • Littérature grecque classique (2)
    • Littératures française et de langue française (8)
      • Généralités (6)
      • Littérature dramatique (2)
      • Poésie (2)
  • Sciences de l'homme (71)
    • Homme-Approches transversales et méthodologie (1)
      • Approches transversales (1)
    • Philosophie (15)
      • Les divers systèmes et écoles philosophiques modernes (5)
      • Morale (éthique) (2)
      • Philosophie politique (4)
      • Philosophies de l'Orient (2)
      • Philosophies occidentales de l'Antiquité et du Moyen-Age (4)
      • Épistémologie, causalité, genre humain (2)
    • Psychologie (30)
      • Genre humain (1)
      • Psychologie appliquée et comparée (2)
      • Psychologie cognitive (16)
      • Psychologie différentielle et génétique (développement) (8)
      • Psychologie sociale (8)
      • Théories psychologiques (8)
    • Sciences des religions (16)
      • Autres religions (3)
      • Christianisme - Théologie doctrinale (1)
      • Christianisme - Vie, culte et pratique religieuse (2)
      • Histoire et théorie de la religion - concepts transversaux - analyses comparées (15)
      • Islam, babisme et foi bahaïe (1)
      • Église chrétienne et sociétés (approches sociales et historiques) (1)
    • Sciences du langage (9)
      • Linguistique générale (3)
      • Linguistique historique (2)
      • Sociolinguistique (9)
  • Sciences de la société (28)
    • Géographie, Aménagement (4)
      • Aménagement (1)
      • Géographie humaine (3)
      • Géographie physique (1)
      • Géographie rurale (1)
      • Géographie urbaine (2)
      • Géographie économique et régionale (1)
    • Histoire, Histoire de l'Art, Archéologie (22)
      • Histoire de l'Afrique (1)
      • Histoire de l'Amérique du Nord (4)
      • Histoire de l'Europe (1)
      • Histoire générale (17)
    • Sciences de l'information et de la communication (2)
      • Le livre (1)
      • Télécommunications (1)
    • Sociologie, Démographie, Anthropologie (4)
      • Sociologie des groupes sociaux (1)
      • Sociologie des processus sociaux (1)
      • Théories sociologiques, ethnologiques, anthropologiques et méthodologie (2)
    • Société-Approches transversales et méthodologie (2)
      • Approches transversales (2)

Niveau
  • Autres (2)
  • Doctorat (1)
  • Enseignement supérieur (100)
  • Formation continue (4)
  • Formation professionnelle (7)
  • L1 (27)
  • L2 (22)
  • L3 (29)
  • Licence (70)
  • M1 (15)
  • M2 (12)
  • Master (43)

  • Autoévaluation (10)
  • Autres (18)
  • Conférence, table ronde et entretien (type UOH) (9)
  • Essentiel (type UOH) (23)
  • Etude de cas (6)
  • Etude et document (type UOH) (6)
  • Exercice (7)
  • Glossaire (5)
  • Grande Leçon (type UOH) (44)
  • Guide pédagogique (2)
  • Méthodologie (1)
  • Webdocumentaire (1)
  • Webographie, bibliographie (15)
100 résultats pour votre recherche 'Le premier homme'
Tri décroissant par
Le Premier Homme : comment vivre sans Dieu ?
Ecole normale supérieure

Dans Le Premier Homme, Camus annonçait l'ouverture d'un troisième volet de son oeuvre : le cycle de l'amour, après ceux de l'absurde et de la révolte.

Le Premier Homme se constitue ainsi comme une nouvelle Genèse. Jacques Cormery, nouvel Adam, a cette particularité de s'avancer dans un univers sans créateur.

Si Camus se déclarait d'une incroyance « passionnée », on est frappé pourtant par la perpétuelle résurgence de la question de Dieu, grand absent-présent du Premier Homme.

La structure du manuscrit inachevé conduit Jacques Cormery à accepter la dérobade et l'oubli de l'origine, avant un ressourcement dans l'évocation de l'enfance.

(résumé auteur)

Le Premier homme : Mémoire et manoeuvres intertext...
Ecole normale supérieure

Cette leçon présente Le Premier Homme comme une litanie de la déshérence, qui ne laisse aucun doute sur le statut précaire de l'Européen en terre algérienne.

Camus renverse la donne coloniale principalement à l'aide de deux oeuvres (Le manuscrit d'Eugène François et A l'aube de l'Algérie française : le calvaire des colons de 48).

L'intertextualité avec ces oeuvres est étudiée au plus près pour mettre en lumière l'opposition entre travail de la mémoire et rôle de l'Histoire.

De l'Envers et l'Endroit au Premier Homme
Ecole normale supérieure

Il s’agit dans cette leçon d’étudier le lien entre L’Envers et l’Endroit et Le Premier Homme à la lumière des textes antérieurs qui s’y rattachent, ainsi qu’à celle de l’influence de Jean Grenier sur Camus.

Le sentiment de sensibilité, déjà présent dans les Carnets, peut-il recevoir le nom d’amour dans ce roman symbolique de la condition humaine, qu’il est peut-être également pertinent de nommer « roman de la mère » ?

L'informatique dans les années 70, révolution ou m...
Université de Bordeaux

Si l'immédiat après-guerre représente dans l'histoire de l'informatique une période pionnière du fait de l'émergence des premiers ordinateurs à programme enregistré, il faudra attendre les années 70 pour que se développe grâce à de nombreuses innovations technologiques, un usage interactif et personnel de l'ordinateur.

Industries, universités et grands organismes se partagent les domaines d'innovations : composants, architecture des machines, interfaces homme-machine et transforment l'informatique. Mais peut-on pour autant parler de révolution informatique ?

Présentation d'un poème de Rachid Boudjedra : "Le ...
sillages.info

Après la donnée de quelques éléments biographiques et bilbiographiques sur l'auteur, le poème est étudié selon sa disposition, ses axes de lecture.. Des compléments de lecture, extraits de l'oeuvre de l'auteur sont ensuite fournis.

Les langues et religions au Canada
Université Côte d'Azur

La diversité des langues et religions d’un pays reflète en partie sa diversité culturelle. Au niveau fédéral, le Canada possède deux langues officielles : le français et l’anglais. Cette dualité a souvent été interprétée comme une ligne de fracture entre les Québécois, d’une part, et le reste du Canada, « le Canada anglophone », d’autre part. En réalité, nous trouvons des francophones en-dehors du Québec, notamment au Nouveau-Brunswick (la seule province officiellement bilingue du pays), même si le Québec demeure la seule province presque entièrement francophone du pays. Avec l’arrivée ces dernières décennies d’immigrants non-européens, le nombre d’habitants dont la langue maternelle est ni l’anglais ni le français a très fortement augmenté.  

Les nouveaux arrivants de l’Asie du Sud, la Chine et les autres pays non-européens ont aussi modifié la répartition religieuse du Canada. Cependant, la première communauté d’immigrants récents, les chinois, proviennent d’un pays historiquement communiste et donc ils n’ont qu’une faible appartenance religieuse. Les immigrants des pays Arabes (Musulmans) et de l’Asie du Sud (Musulmans, Sikhs, Hindous) s’identifient plus fortement avec leurs religions d’origines. Les religions autres que la chrétienté ne représentent jamais plus de 10% dans les provinces et territoires. La religion dominante de loin est celle des premiers européens, le christianisme. Les taux de Protestants, Catholiques et sans appartenance religieuse varient d’une province ou territoire à l’autre, mais partout la chrétienté est fortement dominante, y compris parmi les autochtones. La somme des religions autres que la religion chrétienne ne dépasse jamais les 10% de la population provinciale ou territoriale.

Descartes et le matérialisme
Ecole normale supérieure de Lyon

Descartes ne fut certainement pas ce que nous nommerions aujourd’hui un matérialiste. En libérant la voie d’une étude autonome du fonctionnement du corps, vivant y compris, il en fournit pourtant un des maillons théoriques décisifs, que ses premiers lecteurs et ses successeurs ne se privèrent pas d’exploiter.

Les déjeuners de l'ISH et de l'ENS de Lyon : Les ...
Ecole normale supérieure de Lyon

La passion évoque de nos jours l'idée de l'amour. Or il y en a plusieurs acceptions. Nous parlons alors des passions. Pierre-François Moreau explore ce concept pour nous amener aux origines des sciences humaines en commençant par ce qu'en disaient les premiers philosophes.

Sport et maltraitance. De l'entraînement à la malt...
Université de Bordeaux

L'anormalité du monde sportif peut-elle tout justifier ? Peut-on légitimer le pire au nom de la performance ? La polémique fait rage autour du monde sportif. La révélation de cas non-isolés d'agressions et d'atteintes sexuelles sur de jeunes sportifs remet en cause le caractère « hors normes » de cet univers.

Resté dans la sphère de l'opinion publique jusqu'il y a encore quelques mois en France, ce problème prend une envergure nationale avec l'étude lancée cette année, à la demande de la ministre de la santé Roselyne Bachelot, sur les « Violences sexuelles en milieu sportif ». Encore à l'état préliminaire, les premiers résultats viennent toutefois corroborer les faits : il y a une banalisation des violences dans le milieu sportif. Il s'agit même pour certains sportifs d'une pratique « entendue ». Comment en est-on arrivé là ? Et comment rompre la loi du silence qui règne dans le milieu sportif ? Des spécialistes prennent la parole.

2ème journées de Psychopathologie du sport

- 5 et 6 juin 2008 CAPS / CHU de Bordeaux / Université Victor Segalen Bordeaux 2