Estampillage UOH
  • Estampillage UOH (8)

Discipline
  • Lettres classiques, Langues et Littératures françaises et de France (1)
    • Lettres-Approches transversales et méthodologie (1)
      • Approches transversales (1)
      • Méthodologie (1)
  • Sciences de la société (12)
    • Géographie, Aménagement (11)
      • Aménagement (10)
      • Géographie humaine (1)
      • Géographie urbaine (10)
    • Histoire, Histoire de l'Art, Archéologie (1)
      • Histoire de l'Afrique (1)
      • Histoire générale (1)
    • Sociologie, Démographie, Anthropologie (2)
      • Sociologie des groupes sociaux (1)
      • Théories sociologiques, ethnologiques, anthropologiques et méthodologie (1)
    • Société-Approches transversales et méthodologie (10)
      • Approches transversales (10)

Niveau
  • Doctorat (1)
  • Enseignement supérieur (13)
  • Formation continue (1)
  • L1 (1)
  • L2 (11)
  • L3 (11)
  • Licence (12)
  • M1 (1)
  • Master (3)

  • Essentiel (type UOH) (3)
  • Etude de cas (8)
  • Etude et document (type UOH) (1)
  • Grande Leçon (type UOH) (3)
  • Guide pédagogique (1)
  • Méthodologie (1)
13 résultats pour votre recherche 'logique spatiale'
Tri décroissant par
Module 5 : l'analyse de la perception de la place
Université Côte d'Azur

Pendant longtemps, l’analyse géographique des espaces urbains s’est centrée sur les actions des sociétés dans l’espace, à travers les aménagements, les fonctions, les pratiques. Depuis les années 1960 et les travaux novateurs de K. Lynch, elle s’intéresse également aux perceptions et aux représentations, c’est-à-dire aux images du monde construites par les habitants dans leur pratique quotidienne des espaces. L’expression spatiale des phénomènes culturels, par exemple le rôle des différentes identités sociales et culturelles dans la création des quartiers urbains, ou encore la distinction profane / sacré de certains lieux urbains dans certains pays, et inversement, la lecture culturelle de formes spatiales comme les paysages ou les imaginaires géographiques, sont désormais des domaines bien explorés. C’est dans ce cadre que se situe ce module.

« Toute démarche humaine repose sur des représentations, c'est à dire des images de la réalité. Celle-ci ne peut jamais être atteinte directement et sa saisie est toujours partielle. Elle dépend à la fois de l'objet perçu et de celui qui le perçoit, de ce qu'il est, de son idéologie, de son environnement, c'est à dire de ses valeurs (idées ou principes auxquels on tient et souvent partagés ou influencés par le/les groupes auxquels on appartient) » selon B. Mérenne Schoumaker (2002, p.83). Ainsi la perception de l'espace urbain est différente selon le ou les usagers ou le ou les analystes.

La perception de l'espace est un élément déterminant dans la caractérisation des espaces publics. En effet, l’ensemble des éléments de représentation spatiale des espaces publics urbains sont nombreux et divers : images visuelles d’abord, mais également valeurs, symboles, sensations, impressions, odeurs, etc. ; et ils interagissent tous avec d’autres aspects de l’espace public : fonctions, usages, fréquentations, composition, etc. La qualification des espaces publics est donc tout autant le fruit de la réalité que de la perception qu’en est faite. Certes, les images, les valeurs, les symboles attribués aux espaces publics urbains varient suivant qui les fréquente, à partir de quel lieu, en quelles compagnies, avec quelles connaissances, etc. Mais ces représentations, si elles sont fondamentales, n’en sont pas moins extrêmement difficiles à saisir et à comprendre pour deux raisons. D’une part, les perceptions reposent sur des critères d'appréciation ou de répulsion subjectifs, qui relèvent bien souvent des idéologies, des histoires personnelles, voire de la psychologie, et qui sont donc difficiles à évaluer, surtout pour un géographe ou un urbaniste. D’autre part, elles s’inscrivent souvent dans la diversité de l’individu, et les confrontations de représentations spatiales mènent parfois difficilement à la mise en évidence des points communs. Pourtant, des outils, conceptuels et théoriques, existent et peuvent nous guider dans la compréhension des perceptions de l’espace urbain.

Ce module a pour objectif de montrer de quelles façons un individu ou un professionnel de l'espace se représente la place dans le paysage urbain et quels outils peuvent être utilisés pour analyser ces représentations.   

La perception de l’espace urbain : principes et fo...
Université Ouverte des Humanités

Le processus perceptif est l’ensemble des moyens et des facteurs qui permettent à chaque individu d’élaborer des images et des représentations mentales de l’espace. On met donc ici l’accent sur trois points importants. D’une part, la perception de l’espace n’est pas la réalité géographique, tangible, mais elle est nécessaire à son appréhension : c’est un acte cognitif, permettant d’accéder à la connaissance et à la compréhension voire à l’exploitation du monde.

Etude de cas 4 : analyse perceptive de la place de...
Université Côte d'Azur

1. Les séquences visuelles

2. L’application de la grille d’analyse de K. Lynch

3. La perception des usagers

4. Image urbanistique, image anthropologique, image de marketing

Etude de cas 3 : analyse perceptive de la place du...
Université Côte d'Azur

1. Les séquences visuelles

2. L’application de la grille d’analyse de K. Lynch

3. La perception des usagers

4. Image urbanistique, image anthropologique, image de marketing

Etude de cas 5 : analyse perceptive de la place de...
Université Côte d'Azur

1. Les séquences visuelles

2. L’application de la grille d’analyse de K. Lynch

3. La perception des usagers

4. Image urbanistique, image anthropologique, image de marketing

Etude de cas 1 : les fonctions de la place Garibal...
Université Côte d'Azur

1. La distribution spatiale des fonctions

2. La distribution spatio-temporelle des usages et des flux

3. L’appropriation de l’espace

Etude de cas 5 : les fonctions de la place des Mos...
Université Côte d'Azur

1. La distribution spatiale des fonctions

2. La distribution spatio-temporelle des usages et des flux

3. L’appropriation de l’espace

Etude de cas 4 : les fonctions de la place des Yuc...
Université Côte d'Azur

1. La distribution spatiale des fonctions

2. La distribution spatio-temporelle des usages et des flux

3. L’appropriation de l’espace

Etude de cas 3 : les fonctions de la place Charles...
Université Côte d'Azur

1. La distribution spatiale des fonctions

2. La distribution spatio-temporelle des usages et des flux

3. L’appropriation de l’espace