Estampillage UOH
  • Estampillage UOH (3)

Discipline
  • Lettres classiques, Langues et Littératures françaises et de France (3)
    • Lettres classiques (1)
      • Grec classique (1)
      • Littérature grecque classique (1)
    • Lettres-Approches transversales et méthodologie (1)
      • Approches transversales (1)
      • Méthodologie (1)
    • Littératures française et de langue française (1)
      • Généralités (1)
      • Poésie (1)
  • Sciences de l'homme (2)
    • Psychologie (1)
      • Psychologie appliquée et comparée (1)
    • Sciences des religions (1)
      • Histoire et théorie de la religion - concepts transversaux - analyses comparées (1)
  • Sciences de la société (3)
    • Histoire, Histoire de l'Art, Archéologie (3)
      • Histoire de l'Asie, Orient, Extrême-Orient (2)
      • Histoire de l'Europe (2)
      • Histoire générale (3)
    • Sociologie, Démographie, Anthropologie (1)
      • Services et problèmes sociaux (1)
    • Société-Approches transversales et méthodologie (2)
      • Approches transversales (2)

Niveau
  • Enseignement supérieur (7)
  • L1 (2)
  • L2 (2)
  • L3 (4)
  • Licence (6)
  • M1 (1)
  • M2 (1)
  • Master (1)

  • Autoévaluation (2)
  • Conférence, table ronde et entretien (type UOH) (1)
  • Essentiel (type UOH) (4)
  • Etude et document (type UOH) (3)
  • Exercice (2)
  • Grande Leçon (type UOH) (1)
  • Webdocumentaire (1)
7 résultats pour votre recherche 'dénonciation'
Tri décroissant par
La dénonciation dans l'Union Soviétique des années...
Université de Bourgogne - Dijon

La lecture de la lettre de Vera Riabova permet de mettre en valeur une idée fondamentale, celle de la pertinence du mot dénonciation dans le double sens qu’il a en français. On parle ainsi aussi bien de la dénonciation d’un individu, synonyme de délation, que de dénonciation d’une injustice. La lettre de Riabova est un mélange des deux.

Pour mieux comprendre la dénonciation, il faut en comprendre les acteurs. Ici :

- Le dénonceur : Riabova, anciennement mariée à un ingénieur réprimé quelques années auparavant, propriétaire de son logement. A sa vieille tante à charge.

- Le dénoncé : le couple Batenko-Odinokov. Provisoirement hébergé chez Riabova, il tente de l’évincer pour prendre son appartement. Utilise les services d’une bonne.

- L’instance auprès de qui l’on dénonce : le bureau des plaintes.

- Les acteurs extérieurs : la milice, Kalinine le chef de l’état.

Il s’agira ensuite de faire comprendre que la dénonciation est une stratégie : il est vital de convaincre son lecteur, de le pousser à l’action. Une lettre de dénonciation qui est classée est un échec pour le dénonciateur. Il faut donc montrer les éléments de cette stratégie de la conviction. On peut parler d’une « mise en texte » qu’il faudra expliquer, notamment grâce à une stratégie de la présentation de soi, et de l’autre, mais également grâce à une personnalisation du dysfonctionnement qui est au coeur de la pratique dénonciatrice soviétique.

La lettre Riabova : étude d'une lettre de dénoncia...
Université de Bourgogne - Dijon

Ce webdocumentaire destiné aux étudiants en 3e année de licence en Histoire permettra d’étudier une lettre de dénonciation, document issu des archives soviétiques et qui apporte des connaissances sur les mécanismes de dénonciation en URSS durant la période stalinienne.

Comprendre les motivations qui incitent la personne à écrire une lettre de dénonciation associée à la demande d’aide aux organes de pouvoir permet de mettre en valeur certains des dysfonctionnements de la société soviétique. L’étude de ce document par le biais de ce Web documentaire apporte un éclairage sur les sources de ces dysfonctionnements et explique le fonctionnement des structures sociales et politiques soviétiques et leur impact sur la vie économique, morale et sociale de l’individu en 1933.

L’étude de ce document, retrouvé dans les archives d’état de la région de Nijni-Novgorod, une grosse ville industrielle (la troisième du pays après Moscou et Saint-Pétersbourg), située sur les rives de la Volga à 400 kilomètres à l'est de Moscou, poursuit un triple objectif qui peut structurer ce web documentaire.

- Placer l’étudiant face à un document d’archive brut, interroger la source, sa forme, son origine, sa structure.

- Aborder la question de la dénonciation, de façon générale, mais également plus spécifique à la société stalinienne des années 1930.

- Découvrir l’histoire sociale de l’Union soviétique à travers trois questions essentielles, celles de l’alimentation, du logement et des rapports sociaux.

Chacune de ces trois dimensions est liée l’une à l’autre. C’est l’étude précise du document qui permet de comprendre qu’il s’agit d’une lettre de dénonciation, et c’est la réflexion sur ce qu’est une lettre de dénonciation qui introduit une dimension d’histoire sociale pertinente.

Lecture de textes en grec classique
Université Côte d'Azur

L’objectif est d’amener un débutant en grec ancien, en 8 leçons, au fil de la lecture de textes authentiques accompagnés de questionnaires de découverte, d’exercices et de fiches grammaticales de synthèse, à découvrir non seulement les bases grammaticales indispensables à toute étude de la langue (morphologie nominale et verbale et syntaxe élémentaire) mais aussi les marques linguistiques qui assurent la construction, la cohérence et la progression d’un texte, et la mise en rapport de son contenu avec sa situation d’énonciation, selon son appartenance typologique (texte narratif, explicatif, argumentatif, énumératif, dialogué) et son genre littéraire.

Chaque leçon aborde un genre différent, examiné selon sa typologie et son ancrage énonciatif, pour mettre en saillance les indices linguistiques qui les caractérisent. Cette méthode, innovante par ses fondements théoriques, prend en compte les plus récents acquis de la description linguistique du grec ancien.

La lutte contre les violences sexuelles en milieu ...
Université de Bordeaux

Le viol, les attouchements sexuels, le harcèlement sont des pratiques avérées dans le milieu sportif et les cas sont nombreux. Toutefois, les victimes de ces violences sont encore très souvent difficiles à identifier car elles refoulent les abus subis tant par peur d'être exclues du système sportif que par déni (PTSD, syndrome secondaire à un abus sexuel).

Par ailleurs, le lien qui souvent unit la victime à son agresseur (entraîneur, autre sportif...), à la fois soutien, ami, « parent » rend la dénonciation difficile et culpabilisante. Comment déceler les signes d'un abus ? les lieux à risque ? et les agresseurs sexuels, quelle prise en charge pénale, thérapeutique proposer? Psychiatres et médecins légistes répondent.

Sport Intensif et Maltraitance, 

3e journées de Psychopathologie du sport

- 4 et 5 juin 2009 CAPS / CHU de Bordeaux / Université Victor Segalen Bordeaux 2

Les massacres pendant les guerres de religion
Le Mans Université

De nombreux massacres ont jalonné les huit guerres de religion qu'a connues la France entre 1562 et 1598. Le premier conflit est initié par le massacre de plusieurs dizaines de protestants réunis dans une grange, dans la ville champenoise de Wassy, le 1er mars 1562. À la fin du mois d'août 1572, la Saint-Barthélemy et ses prolongements provinciaux constituent sans doute le point d'orgue de cette violence massacreuse, laquelle tend à décliner dans les années suivantes. De telles exactions ne sont alors pas un fait inédit, ni en Europe, ni au-delà : massacres commis dans la Russie du tsar Ivan le Terrible (r. 1547-1584), massacres au moment de la conquête de Chypre par les Ottomans (1571) et lors des guerres contre la Perse (1576-1590), massacres encore dans le Japon de Hideyoshi (1537-1598) ; les exceptions de la période se trouvent en Asie, pendant le court règne de l'empereur chinois Longqing (r. 1567-1572) et celui, beaucoup plus long, de l'empereur mogol Akbar (r. 1556-1605) qui a cependant construit une partie de son empire par la force. Le sac de Rome en 1527 ou la conquête du plateau aztèque par les conquistadores dans les années 1520 ont donné lieu à des massacres qui ont scandalisé nombre d'observateurs et suscité de vives dénonciations. Le massacre, s'il n'est pas un objet banal, est donc inscrit dans les structures mentales du temps et est souvent référé à son archétype biblique, le massacre des innocents . Les gravures contemporaines, comme celles de Tortorel et Perrissin, mobilisent d'ailleurs implicitement ce type de représentations.

Testez vos connaissances en français

Sur ce site, vous trouverez des dictées et des exercices de textes à trou pour vous entraîner.

Présentation d'un poème de Rachid Boudjedra : "Le ...
sillages.info

Après la donnée de quelques éléments biographiques et bilbiographiques sur l'auteur, le poème est étudié selon sa disposition, ses axes de lecture.. Des compléments de lecture, extraits de l'oeuvre de l'auteur sont ensuite fournis.