Estampillage UOH
  • Estampillage UOH (14)

Discipline
  • Lettres classiques, Langues et Littératures françaises et de France (3)
    • Lettres classiques (3)
      • Grec classique (1)
      • Langue latine (2)
      • Littérature latine (2)
  • Sciences de l'homme (21)
    • Philosophie (19)
      • Logique (1)
      • Philosophie politique (3)
      • Philosophies occidentales de l'Antiquité et du Moyen-Age (3)
      • Épistémologie, causalité, genre humain (16)
    • Psychologie (2)
      • Psychologie sociale (2)
  • Sciences de la société (2)
    • Histoire, Histoire de l'Art, Archéologie (1)
      • Histoire de l'Europe (1)
    • Sociologie, Démographie, Anthropologie (1)
      • Sociologie des processus sociaux (1)

Niveau
  • Enseignement supérieur (26)
  • L1 (18)
  • L2 (4)
  • L3 (6)
  • Licence (23)
  • M1 (3)
  • M2 (3)
  • Master (8)

  • Essentiel (type UOH) (11)
  • Exercice (1)
  • Glossaire (2)
  • Grande Leçon (type UOH) (15)
  • Guide pédagogique (2)
  • Webographie, bibliographie (3)
26 résultats pour votre recherche 'paradigme'
Tri décroissant par
La fondation de la science de la politique : le pa...
Ecole normale supérieure de Lyon

Quatrième chapitre d'une première partie du cours Averroès, intitulée "une biographie politique".

Bien qu'il y ait eu, en terre d'Islam, de nombreux philosophes entre les XIIIe et XVIIe siècles, de l'andalou Ibn Sab'în (XIIIe siècle) jusqu'au perse Molla Sadra (XVIIe siècle), la plupart des recherches s'accordent à dire que c'est Averroès (1126-1198) qui est le dernier philosophe de la civilisation de l'Islam classique. Ce jugement, qui doit être nuancé sur certains points, repose principalement sur l'ampleur du projet qu'il a réalisé, et surtout sur la réception de ce même projet dans l'Occident latin pendant le Moyen Âge.

Le relativisme : toute connaissance est-elle relat...
Université de Lorraine

Le relativisme : toute connaissance est-elle relative à un contexte ?


- Ça, c'est du relativisme !
- Définition et formalisation
- Qui est relativiste et pourquoi ?
- La notion de paradigme de T.S. Kuhn
- Les sociologues des sciences relativistes

Qu'est-ce que la communication engageante ? (cours...
Université de Lorraine

Cet exposé a pour objectif de situer la communication engageante dans le champ de la psychologie sociale et plus particulièrement dans le champ des travaux consacrés au changement comportemental.

Sont distingués les deux grands paradigmes dans lesquels ont été (et sont toujours) réalisés les travaux destinés à comprendre comment on amène les gens à modifier leurs comportements ou à en adopter de nouveaux (respecter les limitations de vitesse, donner son sang, trier ses déchets, etc.).

Problème flash vidéo.

Changements de paradigme et histoire des sciences ...
Université de Lorraine

« Et si on changeait de paradigme ? » Cette animation nous donne des exemples concrets de changement de paradigme et nous présente le point de vue du philosophe Thomas Kuhn sur les révolutions scientifiques. 

Cyrille Imbert, Chargé de recherche, CNRS, Archives Poincaré (Nancy), aborde  les quatre points suivants :

  • D’où vient la notion de changement de paradigme ? : Cette expression employée dans le langage courant trouve son origine en philosophie des sciences.
  • Le passage du géocentrisme à l’héliocentrisme : Pour bien comprendre ce qu’est un changement de paradigme, on peut prendre l’exemple de celui qui fut sans doute le plus marquant de l'histoire de la science. Ce changement marque l’avènement de la science moderne : c’est le passage d’un modèle d’univers « ptoléméen » où la terre est au centre du monde (géocentrisme), à un univers copernicien où la terre tourne autour du soleil (héliocentrisme).
  • Les caractéristiques d’un changement de paradigme : L’exemple de la révolution copernicienne permet de mettre en évidence les caractéristiques d’un changement de paradigme, telles que les a présentées Thomas Kuhn.
  • Une nouvelle conception philosophique de la science et de son histoire
  • Si la science est marquée par une succession de changements de paradigme, alors la conception de l’histoire de la science  comme une accumulation de connaissances est bouleversée
Problème flash dans l'introduction. 
Et si on changeait de paradigme ? (La philo en pet...
Université de Lorraine

Ce troisième épisode s'attache à définir la notion de paradigme, à l'aune du changement de paradigme induit par une révolution scientifique. La théorie de l'évolution de la science sous forme de cycle, du philosophe des sciences Thomas Kuhn, est alors introduite. L'idée de progrès scientifique se présente sous une forme nouvelle.

Ludique et pédagogique, ce court film d'animation sur la philosophie des sciences émane de la série La Philo En Petits Morceaux.

La communication engageante : théorie et applicati...
Université de Lorraine

Cette ressource présente la mise en oeuvre d'une démarche (la procédure de la communication engageante) issue de la recherche en psychologie sociale, plus précisément de la théorie de l'engagement (Kiesler, 1971 ; Joule et Beauvois, 1998).

Elle se compose à la fois d'exposés théoriques et de présentations concrètes d'utilisation de la procédure de communication engageante.

L'objectif principal de cette ressource est de comprendre les points-clefs de la communication engageante et de faciliter la mise en oeuvre de cette démarche en donnant à la fois aux étudiants les bases théoriques de la démarche et de nombreux exemples d'applications concrètes dans les domaines de l'environnement, de la santé ou de la citoyenneté. Elle permettra aussi de former des acteurs impliqués dans une démarche de communication engageante.

Problème flash vidéo.

Questions clés en philosophie des sciences
Université de Lorraine

Cette collection aborde la thématique de la philisophie des sciences et de sa place dans la démarche scientifique.

Elle se compose en 12 parties :

- La démarcation : Alors, scientifique ou pas ?

- La causalité

- Mathématiques et réalités

- Changements de paradigme

- Introduction à la logique

- L'âme, l'esprit et la matière

- Le principe de précaution

- Le relativisme

- Les expériences de pensée

- Expliquer ou comprendre

- La connaissance

- Machines et pensée

Le développement des sciences et de leurs applications appelle une démarche réflexive qui est fondamentale dans toute formation universitaire. L'initiative proposée ici consiste à donner à des étudiants une première approche philosophique portant sur des sujets classiques et très généraux, et à leur donner l'idée, voire le goût d'une pensée de type épistémologique, applicable à leur discipline, et plus généralement à toute entreprise d'ordre scientifique.

Le choix des sujets traités vise à couvrir un éventail large de problématiques disciplinaires (en sciences de la nature et sciences humaines) et transdisciplinaires (dans l'examen de notions comme la démarcation, la causalité, etc.). On illustrera ainsi une réflexion philosophique conçue non pas comme « sui generis », mais liée à des pratiques et des théories existantes.

3 questions clés de philosophie des sciences
Université de Lorraine

La philosophie des sciences et sa place dans la démarche scientifique :


Le développement des sciences et de leurs applications appelle une démarche réflexive qui est fondamentale dans toute formation universitaire. L'initiative proposée ici consiste à donner à des étudiants une première approche philosophique portant sur des sujets classiques et très généraux, et à leur donner l'idée, voire le goût d'une pensée de type épistémologique, applicable à leur discipline, et plus généralement à toute entreprise d'ordre scientifique.

Six questions clés de philosophie des sciences
Université de Lorraine

La philosophie des sciences et sa place dans la démarche scientifique.

Le développement des sciences et de leurs applications appelle une démarche réflexive qui est fondamentale dans toute formation universitaire. L’initiative proposée ici consiste à donner à des étudiants une première approche philosophique portant sur des sujets classiques et très généraux, et à leur donner l’idée, voire le goût d’une pensée de type épistémologique, applicable à leur discipline, et plus généralement à toute entreprise d’ordre scientifique.

Le choix des sujets traités vise à couvrir un éventail large de problématiques disciplinaires (en sciences de la nature et sciences humaines) et transdisciplinaires (dans l’examen de notions comme la démarcation, la causalité, etc.).

On illustrera ainsi une réflexion philosophique conçue non pas comme sui generis, mais liée à des pratiques et des théories existantes. La ressource aborde 6 questions clés de la philosophie des sciences qui constitue chacune une ressource indépendante. Chaque ressource comprend 3 parties :

  • Un film d’animation
  • Un entretien filmé avec un chercheur ou plusieurs chercheurs
  • Une bibliographie/webographie