Estampillage UOH
  • Estampillage UOH (2)

Discipline
  • Lettres classiques, Langues et Littératures françaises et de France (2)
    • Lettres classiques (2)
      • Grec classique (2)
      • Littérature grecque classique (2)

Niveau
  • Enseignement supérieur (2)
  • L1 (2)
  • L2 (2)
  • L3 (2)
  • Licence (2)

  • Autoévaluation (1)
  • Autres (1)
  • Etude et document (type UOH) (1)
  • Exercice (1)
2 résultats pour votre recherche 'Antiquité grecque'
Tri décroissant par

Essentiels de Grammaire textuelle (Lecture de text...

Université Côte d'Azur

Essentiels de Grammaire textuelle pour lire la littérature grecque de l’Antiquité

Les marqueurs de la cohésion textuelle

La séquence explicative

La séquence énumérative

La séquence narrative

La séquence argumentative

Le récit mythologique (Lecture de textes en grec ...

Université Côte d'Azur

L’étude du récit est abordée par celle du récit mythologique : deux extraits d’Apollodore sur les travaux d’Hercule, deux versions du mythe de Persée et Andromède (par le même Apollodore et par Conon). D'autres leçons présenteront les particularités de la fable et celles du récit historique. Le premier texte est consacré à la première des épreuves d’Héraclès. Le second est fait de l'association des premières phrases composées par Apollodore pour raconter l'ensemble des travaux d’Héraclès. Ce mythe des douze travaux symbolise peut-être les pouvoirs du héros civilisateur qui anéantit les monstres, dompte la nature et part coloniser ou découvrir des terres lointaines. Pour toute l'Antiquité (y compris les orateurs, les philosophes, et même les premiers chrétiens), Héraclès a été le modèle du héros courageux dans l'adversité et qui triomphe de tous les obstacles jusqu'à parvenir à l'immortalité. La délivrance d’Andromède n’est que l’une des aventures de Persée, le vainqueur de Méduse. Cette légende a donné lieu a plusieurs récits, chez les mythographes et les romanciers. Voici la version usuelle, sous sa forme la plus simple, dans la Bibliothèque du pseudo-Apollodore, puis le résumé par Photius d’un récit de Conon qui avait lui-même écrit des variations sur un récit d’inspiration evhémériste.